Les Raptors tombent sur un os pour Noël

102-118

Malgré le nouveau bon match de Chris Boucher, les Raptors n'ont pas tenu tête aux Celtics. (Photo: Chris Young)
Partagez
Tweetez
Envoyez

Pour le premier match de Noël à domicile de l’histoire de la franchise, les Raptors de Toronto sont tombés sur plus forts qu’eux. Toujours privés de Siakam, Gasol et Powell ils n’ont pas fait le poids face à des Celtics de Boston quasiment au complet.

Walker (22 points), Hayward (14 points) et surtout Jaylen Brown (30 points) ont signé un récital offensif avec une adresse à 3-points sensationnelle (14/33). Les Torontois n’avaient pas les armes pour tenir la comparaison et se sont logiquement inclinés 102 à 118.

Chris Boucher (24 points) bat de nouveau son record en carrière, en vain. Fred VanVleet (27 points) termine meilleur marqueur de son équipe avec 27 unités, mais il a été le seul joueur du 5 de départ à se montrer performant.

Difficile d’en vouloir, en revanche, à Kyle Lowry (14 points à 4/13 au tir, 8 passes et 5 pertes de balle) qui a baissé de rythme après avoir été exceptionnel lors des deux derniers matchs.

 

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

A noter qu’en ce jour de Noël, la NBA a ouvert les votes pour le prochain match des étoiles. Lowry est en course pour obtenir sa sixième sélection, tandis que Siakam et VanVleet pourraient connaître leur première.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Le fil du match

Toronto démarre très fort avec un 10-0 sur les deux premières minutes. Kyle Lowry toujours chaud est déjà auteur de deux tirs primés. Ibaka a inscrit les 4 autres à l’intérieur.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

En sortie de temps mort, Boston remet vite les pendules à l’heure de Noël avec un 9-0 (10-9). La série bostonienne se transforme en 22-4 et les visiteurs sont devant pour la première fois (14-22). Terrence Davis aux lancers met fin à la série. Les Celtics gardent le contrôle jusqu’à la fin du premier quart, malgré la bonne entrée de Chris Boucher (19-28).

Le Quebecois (13 points) est de loin le meilleur torontois de la première mi-temps. Bien servi sur le jeu en écran avec Lowry et actif en défense et au rebond, il prermet à son équipe de rester dans le match. Après une claquette dunk, il ramène Toronto à 3 points.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Comme en début de match, les C’s montrent du répondant. Ils sont dominants dans la raquette et au rebond offensif. Cela leur permet de reprendre 10 points d’avance (41-51). Fred VanVleet fait son retour sur le terrain et se montre agressif dans l’attaque de la peinture. Il ramène les siens à -6 (47-53). Un panier de Kanter, bien servi à l’intérieur, redonne finalement 8 longueurs d’avance aux visiteurs à la mi-temps.

Deuxième mi-temps à sens unique

Le retour des vestiaires est totalement à l’avantage des Celtics et de leur meneur Kemba Walker. Intraitable de loin, il permet aux Verts de prendre 14 longueurs d’avance (59-73). La troisième période est à sens unique. Les hommes du Massachusetts, dans le sillage des 16 points de Jaylen Brown, prennent un avantage de +19 à l’entrée du quatrième quart (69-88).

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Malgré un 5-0 pour débuter, Toronto ne parvient pas à capitaliser sur sa petite série. Au contraire, les Celtics répondent par un 6-0 et prennent 20 points d’avance (74-94). Les Raptors ne se relèveront jamais. Le deuxième de la conférence de l’est est intraitable et s’impose 102-118.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur