Les Raptors subissent le retour inattendu des Blazers

99-101

Les Blazers sont la première équipe avec un bilan inférieur à 50% de victoires à battre les Raptors cette saison.
Partagez
Tweetez
Envoyez

Dix-sept secondes. C’est le temps que les Blazers de Portland ont été devant au score dans la rencontre qui les opposait aux Raptors de Toronto, mardi soir.

Malheureusement, ce qui compte au basket, c’est d’avoir le plus de points à la fin. Les champions en titre auront mené durant la quasi-totalité du match avant de lâcher prise à la fin et de s’incliner 99-101 face aux tirs décisifs de Damian Lillard et Carmelo Anthony.

Les hommes de Nick Nurse ont pourtant été solides durant trois quart temps et demi. Malgré du moins bien en quatrième, Chris Boucher avait été capable de remettre l’équipe sur de bons rails, afin de permettre aux titulaires d’être dans un fauteuil confortable pour conclure la rencontre.

Il n’y en a rien été. Les Raps ont mal géré la fin de match. Nurse a pointé du doigt le fait que ses joueurs sont allés s’empaller sur Hassan Whiteside, le grand pivot des Blazers, qu’ils avaient pourtant bien contourné jusque-là.

Whiteside infranchissable, Melo décisif

L’intérieur, malgré son manque d’intelligence flagrant dans le jeu, termine avec 7 contres pour aller avec ses 14 points, 16 rebonds et 4 passes. L’homme du match s’appelle Carmelo Anthony. Auteur de probablement son meilleur match de la saison sous sa nouvelle tunique, celui qui n’avait même pas d’équipe au début de saison finit avec 28 points et le tir victorieux à 3 secondes de la fin.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Il a bien été aidé par le joueur vedette de l’équipe, Damian Lillard. D’abord bien tenu pendant trois quart temps, le meneur étoilé s’est réveillé en quatrième quart. Il signe 20 points, 9 passes décisives et un tir de très loin, qui a permis à son équipe d’égaliser (à voir plus bas), avant que Melo ne vienne mettre le point finale de la rencontre.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Côté Raptors, Kyle Lowry a longtemps mené la barque de son équipe avec assurance et tranquilité. Malheureusement, la fin de match a été plus houleuse. Le meneur, malgré plusieurs occasions, n’a pas été en mesure de mettre le tir à 3-points décisif pour son équipe. Son 4/16 de loin symbolise cette impuissance en fin de match et vient quelque peu ternir sa belle feuille de stats (24 points et 10 passes décisives).

A ses côtés, Serge Ibaka a encore réalisé un match solide (17 points, 11 rebonds). Il est le seul joueur du cinq de départ au-dessus des 10 points.

Les autres joueurs avec deux chiffres au compteur points se trouvent sur le banc. Celui-ci a été productif avec un total de 36 points (contre 22 chez les Blazers). Le duo canadien Brissett-Boucher a brillé avec 12 points chacun et un apport essentiel des deux côtés du terrain.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour son retour à la compétition, Matt Thomas a inscrit 8 points à 2/6 à 3-points. Un retour encourageant pour le tireur d’élite, dont les Raptors vont bien avoir besoin dans les semaines à venir. Et certainement, même, dès ce mercredi, avec un déplacement en Caroline du Nord pour y affronter les Hornets de Charlotte.

Le film du match

Serge Ibaka et Kyle Lowry se chargent d’inscrire les points au tableau d’affichage en début de match. Le duo inscrit les 12 premiers des Raptors. Portland peut compter sur le bon début de match en attaque de Carmelo Anthony et CJ McCollum finalement prèsent, qui incrivent 9 des 11 points des Blazers (12-11).

 

 

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

 

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

La défense des Raptors est en place et fait bonne impression. Malheureusement, l’attaque ne suit pas et ne permet pas aux locaux de prendre le large. Les paniers faciles ratés sont nombreux et TO ne mène que 16-15 après 9 minutes de jeu. Les 3 dernières minutes, qui voient les rotations s’affronter, sont  en revanche totalement à l’avantage des Torontois. Chris Boucher et Oshae Brissett font une entrée remarquée. Toronto finit le quart par un 8-0 (24-15).

Les Raptors poursuivent sur leur lancée et prennent 13 points d’avance après un panier de Lowry suivi de deux lancers de Boucher (35-22). Kent Bazemore et Carmelo Anthony relancent quelque peu l’attaque visiteuse avec deux tirs primés consécutifs (42-37). Les Raptors remettent un coup sur l’accélérateur. Ibaka marque de loin puis sert Hollis-Jefferson dans la peinture, +14 (53-39). Carmelo Anthony sonne de nouveau la révolte et ramène les siens à -10 à la pause (56-46).

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Le troisième quart repart sur les même bases. La défense des Raptors contrôle bien l’attaque de Portland à l’image de Lillard tenu à 2 points en première mi-temps. Le meneur fait tout de même mieux en inscrivant 7 points, mais son équipe est toujours derrière au terme du troisième quart géré de main de maîte par Kyle Lowry (78-69).

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Le vent tourne en 4e quart

Les Blazers se rapprochent en début de quatrième quart. Le pompier Boucher vient vite éteindre ce début d’incendie avec 7 points consécutifs (85-73). Malgré cela, les visiteurs n’ont pas dit leur dernier mot. Ils passent un 13-5 et reviennent à 4 longueurs (90-86). Il faut un tir à 3-points de Brissett pour redonner un peu d’air aux Torontois, mais Portland est bien de retour dans le match.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Toronto reste devant, mais est sous la menace des ses adversaires. Lillard reprend vie en fin de match. Il ramène les siens à 3-points sur des lancers francs. Après deux actions ratées par Lowry, Dame prend un tir à 3-points de très loin, suite à un écran de Whiteside à la limite de la légalité. Il égalise à 99 partout!

Toronto a plusieurs occasions de marquer mais ne fait pas mouche. McCaw perd la balle sur une mauvaise passe avec 13,6 secondes à jouer. Portland prend le temps mort et a la balle de match. CJ McCollum récupère le cuire et temporise. Puis, il sert Carmelo Anthony qui s’arrête à mi-distance et signe le tir victorieux à 3 secondes de la fin. Lowry a une occasion d’égaliser, mais rate son tir à 3-points. Victoire des Blazers 99-101.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Réactions

Comme le souligne notre confrère Josh Lewenberg, les Raptors l’avaient un peu mauvaise contre l’arbitrage après le match en raison d’une faute sur l’écran qui a libéré Damian Lillard pour le panier de l’égalisation.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Nurse: « Il y avait clairement faute. »

Hollise-Jefferson: « Je veux dire, vous l’avez tous vue. Donc je vais pas en rajouter sur mon cas à ce sujet. »

 

 

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

L’action en question:

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Kyle Lowry (meneur des Raptors): « Nous avons manqué de concentration. Ils ont mis de gros 3-points. Ils ont mis six tirs à 3-points dans le quatrième quart. Nous avons raté des tirs, ils en ont mis des gros. Je pense que nous les avons laissés être un peu trop confortables en quatrième quart. »

Carmelo Anthony (ailier des Blazers): « A ce moment de la saison, je ne peux qu’espérer et prier pour que nous utilisions cette victoire comme tremplin pour la suite. Mais en ce qui concerne notre série de matchs à l’extérieur, c’était vraiment important pour nous de revenir de cette manière dans ce match. C’était important d’être tous unis dans cette deuxième mi-temps, particulièrement en quatrième quart, de faire ces stops défensifs et aussi de mettre ces tirs. […] »

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur