Retour des conseils des ministres conjoints Québec-Ontario

Partagez
Tweetez
Envoyez

Le Québec et l’Ontario tiendront dorénavant des conseils des ministres conjoints afin de faire avancer des dossiers d’intérêts communs, ont annoncé les premiers ministres des deux provinces, Philippe Couillard et Kathleen Wynne, au terme d’une rencontre tenue à Québec jeudi avant-midi.

La première rencontre du genre se tiendra à Toronto d’ici la fin de l’année.

«Cette relation historique entre le Québec et l’Ontario est importante. Nous voulons non seulement la maintenir mais la développer encore davantage», a expliqué Philippe Couillard, en soulignant que les deux provinces ont une structure économique similaire, qui diffère de celle que l’on retrouve dans l’Ouest.

«L’histoire de notre partenariat montre que quand nous travaillons ensemble, nos économies et nos populations vont mieux», a fait valoir le première ministre Wynne, qui a aussi salué le partenariat «traditionnel, historique et continu» entre l’Ontario et le Québec.

Des conseils des ministres conjoints Québec-Ontario avaient été mis sur pied en 2008 alors que les deux provinces étaient dirigées par des gouvernements libéraux, soit ceux de Jean Charest et de Dalton McGuinty.

Les deux premiers ministres entendent notamment faire pression sur le gouvernement fédéral pour qu’il investisse davantage dans les infrastructures. «Il y a de la place pour un investissement supplémentaire» du gouvernement fédéral, a plaidé Philippe Couillard.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Le premier ministre Couillard insiste pour que ce nouvel investissement qu’il réclame se fasse par l’entremise d’enveloppes «globales» plutôt que dans un mode d’allocation «projet par projet». Il est important de « laisser les provinces déterminer leurs priorités », dit-il, en offrant sa collaboration à Ottawa.

Mme Wynne a dit souhaiter une forme de financement «souple et prévisible».

Le Québec et l’Ontario entendent aussi développer leur collaboration pour les questions climatiques et énergétiques. Selon Philippe Couillard, les ministères de l’Environnement des deux provinces vont notamment observer étroitement le développement du marché du carbone.

Les deux provinces entendent aussi «moderniser» l’accord sur le commerce intérieur de 2009, a indiqué M. Couillard. «Nous voulons, dans le domaine des marchés publics, donner à chaque partenaire le même accès que nous offrons aux partenaires européens dans le cadre de l’entente de libre-échange Canada-Union européenne», a-t-il dit.

M. Couillard et Mme Wynne se reverront la semaine prochaine à l’Île-du-Prince-Édouard, dans le cadre de la réunion du Conseil de la fédération. Ils feront aussi partie d’une délégation du Conseil qui se rendra en Chine à la fin du mois d’octobre.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur