Les Raptors s’imposent à Los Angeles face aux Lakers!

104-113

Chris Boucher a joué un rôle déterminant en quatrième quart dans le retour des Raptors. (Photo: Chris Young)
Partagez
Tweetez
Envoyez

Malgré les absences de Kyle Lowry et Serge Ibaka, les Raptors de Toronto ont signé un succès probant (104-113) sur le parquet du Staples Center face aux Lakers, dimanche soir. L’équipe de Los Angeles de LeBron James et Anthony Davis restait pourtant sur sept victoires consécutives au moment d’affronter cette équipe torontoise diminuée.

Face à leur ancien coéquipier Danny Green, les champions en titre ont livré une performance collective de haut-vol. Nick Nurse en recherche de solutions sur son banc a trouvé de nombreuses réponses. Les remplaçants emmenés par un excellent Chris Boucher (15 points, 3 contres) et Terrence Davis (13 points) ont totalisé 43 points sur la rencontre. Ils ont joué un rôle décisif en quatrième quart pour mettre leur équipe sur de bons rails.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Parmi les titulaires, Pascal Siakam, longtemps en difficulté (9/25 au tir dont 1/8 à 3-points), a fini très fort la rencontre et termine avec un nouveau match très complet (24 points, 11 rebonds, 4 passes et 3 contres). Il a parfaitement été épaulé par un Fred VanVleet très bon tout au long du match comme en témoignent ses 23 points, 7 rebonds et 10 passes décisives. L’entraîneur torontois a même eu son moment de gloire dans la rencontre, après avoir réussi un challenge pour la première fois de la saison, lui qui était à 0/6 jusque-là.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Le fil du match

Les Lakers démarrent mieux en étant agressifs d’entrée des deux côtés du terrain. Les Raptors sont brouillons en attaque et perdent trop de balles (5). Ils comptent rapidement 11 points de retard (26-15). La réaction torontoise va venir de son banc. Les remplaçants score 10 points, dont un panier au buzzer de Thomas, qui ramène les siens à -1 au terme du premier quart (30-29).

Sur leur lancée, les Torontois parviennent à passer devant momentanément. Mais dans la foulée, ils subissent la tempête Troy Daniels qui inscrits trois tirs primés consécutifs. LeBron James ajoute un panier en seconde chance et LA reprend 7 longueurs d’avance (46-39). Les Angelenos gardent le contrôle jusqu’à la pause avec un avantage de 8 points (60-52).

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Les champions en titre reviennent avec une bonne intensité défensive au retour des vestiaires. VanVleet est en mode finales NBA en attaque et Toronto revient à égalité (68-68). La fin du troisième quart se résume à un duel entre Anthony Davis et Pascal Siakam. Les deux intérieurs se répondent coup pour coup et à l’entrée de l’ultime période les deux formations sont à égalité (78-78).

 

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

 

Le banc répond présent

Le quatrième quart sera mené de main de maître par la bande à Nick Nurse. Les remplaçants jouent un rôle prépondérant. Chris Boucher, Terrence Davis et Rondae Hollis-Jefferson contribuent à donner 12 points d’avance aux Raptors après un 3-points du meneur de première année (92-104).

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Les Lakers répondent par deux tirs primés de Kuzma, puis LeBron James qui va chercher des points aux lancers francs (100-104). Les titulaires sont tous de retour sur le terrain pour conclure la rencontre côté Raptors. Ils vont le faire avec brio. Dans le sillage d’une solide défense, Siakam est inarrêtable en contre-attaque et les Torontois terminent le match par un 9-4 pour s’imposer sur le score de 104-113.

 

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pas le temps de savourer cette victoire ou de se reposer, les Raptors enchaînent un deuxième match en deux jours, dès ce lundi face aux Clippers de Kawhi Leonard.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Réactions

Fred VanVleet (meneur Raptors): « Je sais que l’entraîneur a été dur avec certains de ces gars (les joueurs du banc). Et de les voir réussir et avoir leur moment, ils ont vraiment travailler dur, c’est ça la NBA, attendre et saisir sa chance. Il n’y aurait pas pu avoir un meilleur endroit pour ça que LA. » (via Josh Lewenberg TSN)

LeBron James (ailier Lakers):  » Ils étaient certes diminués mais ils ont toujours des joueurs avec une ADN de champions. »

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur