Les Raptors résistent aux Nets pour une 14e victoire de suite

Fred VanVleet a été le meilleur marqueur côté Raptors avec 9 points.
Partagez
Tweetez
Envoyez

Au lendemain d’une victoire probante sur le parquet des Pacers (106-115), les Raptors ont dû se battre jusqu’à la dernière seconde du temps réglementaire pour finalement s’imposer 119-118 face aux Nets de Brooklyn. Ces derniers, n’ayant pas joué depuis trois jours, ont clairement eu plus de jus à la fin.

Emmenés par un Caris LeVert phénoménal, auteur de son record en carrière avec 37 points, les Nets ont bien failli réussir le braquage parfait. A la traîne durant tout le match, sans toutefois être largués au score, ils ont réalisé une dernière grosse série offensive qui était à deux doigts d’aboutir à la victoire, sans une énorme défense d’OG Anunoby sur le joueur chaud de l’équipe adverse.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Le banc au rendez-vous

Avec une rencontre la veille à l’extérieur et un match à domicile le lendemain après le voyage retour à Toronto, les Raptors avaient bien besoin de tout leur effectif samedi soir. Nick Nurse a pu compter sur son banc avec parfois même des 5 alignés inédits. Les remplaçants ont repondu présents avec 33 points inscrits (contre 26 à BK) et des +/- positifs pour tous.

Matt Thomas, précieux fasse à la défense de zone adverse, a réalisé son meilleur match sous les couleurs torontoises avec 15 points à 6/9 au tir dont 3/4 à 3-points. Il s’est même montré à son avantage dans des secteurs où on ne l’attend pas forcément: la défense (3 interceptions) et le rebond (6 prises).

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Titularisé en l’absence de Lowry blessé au coup à Indiana (blessure finalement peu grave), Terence Davis a de nouveau répondu présent. Le joueur de première année a donné le ton d’entrée et s’est montré en plus très présent au rebond. Il finit ainsi avec 20 points et 8 rebonds dont 5 offensifs.

A ses côtés dans la ligne arrière, VanVleet a parfois manqué de constance dans sa gestion du jeu en l’absence de son capitaine. On l’a en revanche retrouvé au scoring avec 29 points à 11/20 au tir et des paniers marqués à des instants décisifs de la rencontre.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Ibaka moins servi mais toujours efficace

Dans le secteur intérieur, Ibaka a été moins trouvé que lors des matchs précédents. Il termine avec 12 points avec seulement 9 tirs tentés (5 réussis). Siakam a, pour sa part, beaucoup tenté avec une réussite constante à l’intérieur sur Prince, mais quasiment inexistante de loin (9/22 au tir au final et 0/5 à 3-points). Il s’est également montré maladroit aux lancers avec un 2/4 inhabituel et un lancer important manqué en fin de match. Malgré cela, il réalise encore un match complet avec 7 rebonds et 4 passes.

Enfin, après un match très abouti offensivement la veille, OG Anunoby a été plus discret en attaque, mais très précieux en défense tout au long du match, ainsi que sur la dernière possession, bien sûr.

Les Raptors ont encore deux rencontres à disputer avant la coupure du match des étoiles. Ils recevront les Minnesota du Timberwolves lundi et se déplaceront à Brooklyn mercredi avant d’avoir un repos bien mérité jusqu’au 21 février.

Le film du match

Titularisé en l’absence de Kyle Lowry, Terence Davis fait un début de match tonitruant. Il inscrit le premier panier du match à 3-points avec la faute, se montre actif au rebond et inscrit dans la foulée un nouveau tir primé. Toronto mène 12-8 avec 7 points de son arrière de première année.

Côté Brooklyn, Dinwiddie fait encore mieux avec 12 des 18 premiers points de son équipe qui est à égalité après 7 minutes de jeu (18-18). Fred Vanvleet prend le relais de son jeune coéquipier avec 10 points inscrits avant de rejoindre le banc pour deux fautes prises. Davis marque de nouveau en pénétration (25-23).

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Brooklyn passe en défense de zone. Bien que les Raptors soient plutôt bons dans l’attaque de cette dernière, le 5 composé seulement de remplaçants qui finit le premier quart cède l’avantage aux visiteurs (33-36). Caris LeVert est dans un grand soir avec déjà 13 points inscrits.

Le 5 peu habituel des Raptors composé de Thomas, McCaw, Brissett, Hollis-Jefferson et Boucher qui a fini le premier quart revient fort en défense. Il passe un 11-0 conclu par un 3-points de McCaw (44-36).

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Ce 5 fait du bon travail et offre 9 longueurs d’avance au retour de VanVleet et Ibaka sur le terrain (50-41). Siakam et Anunoby retrouvent eux-aussi le parquet et l’écart s’accroît dans le sillage de Thomas qui marque en alley oop puis d’Ibaka bien servi par VanVleet (58-45).

Siakam domine Prince

L’écart se maintien jusqu’à la pause avec un gros passage de Siakam en attaque, qui en fait voir de toutes les couleurs à Taurean Prince. Après 24 minutes de jeu le score est de 66-54 pour les Raptors.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Toronto revient avec beaucoup de détermination au retour des vestiaires. VanVleet prend les choses en main en attaque, la défense fait le reste et permet des points faciles en contre-attaque. Après moins de 4 minutes jouées en troisième quart, TO mène de 18 points (79-61).

Avec des hauts et des bas dans la gestion de Fred Vanvleet, les Raptors parviennent à maintenir un écart au-dessus des 10 points. Terence Davis finit fort le troisième quart et redonne 15 points d’avance sur un tir de loin (100-85). Avant l’ultime période le score est finalement de 100-88 suite à des lancers de Jordan et LeVert.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Le festival LeVert

Dans le sillage de LeVert, les Nets parvienennt à revenir à -7 face à la deuxième unité des Raptors (104-97). Nurse remet Ibaka et FVV sur le terrain, alors que LeVert a rejoint le banc. L’effet est immédiat. L’avantage pour les Raps repasse au-dessus des 10 points (108-97).

Rien n’est pourtant joué. Les Torontois connaissent ensuite un gros passage à vide avec une adresse qui soudain les fuit. Ce n’est pas le cas de LeVert et ses coéquipiers. L’arrière est chaud bouillant et ramène les siens à 3 points (113-110).

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Anunoby décisif

La fin de match appartient à un seul homme, Caris LeVert. Le jeune Net est tout simplement sensationnel. Inarrêtable, il égalise à 35 secondes de la fin (118-118). Pascal Siakam provoque ensuite la faute et n’inscrit qu’un lancer sur deux (119-118). LeVert a la balle de la gagne. Il est très bien défendu pas Anunoby qui lui fait manquer son tir. Le rebond offensif attéri sur Harris qui manque la cible. Victoire des Raptors!

Réactions

Fred VanVleet (meneur des Raptors): (sur la prestation du banc) « Ces gars savent jouer. J’ai l’impression que nous avons eu cette conversation 10 fois cette année. C’est une bonne chose. Chaque fois qu’ils haussent leur niveau de jeu et qu’ils jouent bien, les gens sont surpris car ce sont des joueurs de bout de banc. Mais, tu n’as qu’à attendre ton tour et attendre une opportunité.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Quelqu’un comme Matt (Thomas), qui ne joue pas vraiment de manière régulière, a haussé son niveau de jeu avec une énorme première mi-temps et des paniers clés. Bien sûr, Terence (Davis) a été titulaire ce soir (samedi), mais c’est la même chose avec lui. Ces gars ont été bons pour nous toute l’année. Rondae (Hollis-Jefferson), Chris (Boucher) l’ont fait avec régularité chaque soir… C’est spécial et c’est ce que nous avons besoin de leur part. »

Caris LeVert (arrière des Nets): (sur la dernière possession) « Nous avons mis en place un système qui devait ouvrir un 3-points pour Joe Harris en pensant que Siakam allait marquer ses deux lancers. Ils ont vraiment bien défendu. Ils ont beaucoup changé sur les écrans. Il y avait donc beaucoup de monde d’un côté. J’ai essayé d’avoir un bon tir mais ils ont bien défendu. »

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur