Avis de décès pour les oubliés

Partagez
Tweetez
Envoyez

Ahmed, Fatima, Carlos, Fatou, Aziza, Purveen, Khalid, Abdoulaye, Myriam et Nighat, décédés après avoir lutté vaillamment contre la tuberculose, la malaria, le VIH-SIDA et les méfaits de l’extrême pauvreté.

Leur décès passera inaperçu comme celui des 28 000 enfants du tiers-monde de moins de cinq ans qui chaque jour (10 millions/année) meurent de causes évitables ou traitables.

Au lieu de fleurs, messes et autres gestes symboliques, une contribution annuelle de 300 millions $ par le Canada pour renflouer le Fonds mondial de lutte contre le paludisme, le sida et la tuberculose serait vivement appréciée.

Une lettre, appuyant une telle initiative, adressée au Premier ministre, au ministre de la Coopération internationale ainsi qu’à votre député, aiderait à en finir avec cette situation intolérable.

Pourquoi nos journaux ne font-ils jamais état de ces décès? Et pourtant…

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur