Les Raptors corrigent les Pacers de manière historique!

127-81

L'Aréna Scotiabank avait fait une nouvelle fois le plein pour cette victoire historique.
Partagez
Tweetez
Envoyez

En s’imposant de 46 points face aux Pacers de l’Indiana, les Raptors de Toronto ont réalisé le plus grand écart de points de leur histoire. Tranchant dès le départ en défense, les hommes de Nick Nurse n’ont laissé aucune chance à de bien pales Pacers, privés en plus de Victor Oladipo. Il s’agit de la 100e victoire en carrière pour l’entraîneur en chef en seulement 139 matchs.

Tout le monde a participé au festival côté Raps avec 6 joueurs avec au moins 10 points (Siakam 21, Thomas 17, Lowry 16, Ibaka 15, Davis 13 et Hollis-Jefferson 12) plus Boucher à 9 et VanVleet à 8. Toronto a shooté à 51% de réussite contre 32,6% pour leurs adversaires. Dans un sport d’adresse comme le basket, il n’y a pas besoin d’analyser plus loin sur les raisons de la défaite de la formation de l’Indiana.

Les hommes de Nate McMillan n’ont jamais réussi à prendre le pas sur la défense canadienne au contraire des Torontois qui ont réalisé un véritable récital offensif pendant quatre quarts temps, les remplaçants prenant parfaitement le relais des titulaires.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Le fil du match

Les Raptors réalisent un début de match parfait. Indiana ne parvient pas à inscrire le moindre tir face à une défense agressive de la ligne à 3-points. De l’autre côté, Ibaka inscrit les 7 premiers points de son équipe sur Myles Turner, puis Lowry et Siakam ajoutent des tirs primés en contre-attaque (13-1).

Malgré un temps mort, les Pacers doivent attendre près de 5 minutes avant d’inscrire leur premier tir par Brogdon (15-3). La défense torontoise poursuit sur sa lancée. Indiana n’inscrit que 3 points en 7 minutes. Ibaka domine les débats avec 11 unités (19-3).

 

 

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Dans ce premier quart dominé de la tête et des épaules par les locaux, les visiteurs sont limités à 12 petits points et 4/23 au tir. L’attaque torontoise se porte en plus à merveille avec 34 points au compteur (34-12).

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Toronto gère parfaitement le deuxième quart avec le duo Anunoby-Hollis-Jefferson qui se montre performant en attaque comme en défense. Les deux se trouvent à plusieurs reprises et tiennent bien Sabonis et Turner avec l’aide de Boucher. Au retour de Siakam et Ibaka le score est de 46-25, après un dunk d’Anunoby servi par RHJ.

Les titulaires poursuivent le travail effectué par les rotations. Ibaka reprend sa domination sur Turner avec 11 points et 14 rebonds à la pause. Lowry et Siakam affichent 14 unités au compteur et les Raptors mènent de 31 points (63-32).

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Faible réaction des Pacers

Indiana démarre la troisième quart par un 6-0. Les Raptors après trois premières possessions compliquées se remettent dedans avec un tir mi-distance de Serge Ibaka. L’attaque se remet en route et TO conserve 31 points d’avance après 4 minutes de jeu.

Les Raptors ne seront en réalité jamais inquiétés par cette équipe des Pacers peu concernée. Au terme du troisième quart, le score est de 85-55. Le quatrième n’est pas différent avec un +38 pour les Torontois après une pluie de 3-points signée Thomas, Boucher et Davis (98-60). Cette démonstration des champions NBA en titre se termine finalement sur le score de 127-81 après une fin de match de folie de Matt Thomas (17 points).

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Réaction

Serge Ibaka (pivot des Raptors): question en français à 3 min 25

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Podcast édition spéciale

On revient sur match avec les membres de Raptors France et Belgique. Entrevue avec Chris Boucher à retrouver en toute fin également.

 

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur