Les lettres: des dessins à analyser

La graphologue Johanne Daigle décrypte les secrets de l’écriture

Partagez
Tweetez
Envoyez

Ne prenez pas la chance de gribouiller quelques notes sur votre calepin si Johanne Daigle se trouve dans les parages, cela se terminera par une étude en règle de votre écriture et de votre personnalité par la graphologue, qui était présente au Salon du livre de Toronto il y a deux semaines.


Une boucle qui dépasse, une lettre un peu arrondie, ou au contraire un peu trop droite et c’est la catastrophe, Johanne Daigle vous tombe dessus et décrypte votre écriture et à travers son analyse votre personnalité.


On n’y croit ou pas, mais les personnes en ayant fait l’expérience ce vendredi 2 décembre dernier sauront certainement vous convaincre.


Une facilité de compréhension


À ceux qui le souhaitaient, la graphologue a demandé d’écrire quelques lignes sur une grande feuille de papier puis a essayé, souvent réussi, de définir leur personnalité, leurs points forts et points faibles, leur comportement en public, etc.


Étonnés et abasourdis, la plupart ne pouvaient qu’acquiescer à ce que disait Johanne Daigle. Du pur talent, et beaucoup de travail aussi.


l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Après une carrière au Mouvement Desjardins, Johanne Daigle décide d’entamer une formation en graphologie puis en psychologie.


C’est ainsi qu’elle se forge les outils pour devenir graphologue thérapeute. Ceci la distingue de la plupart des graphologues classiques. «J’analyse leur écriture pour les soigner», dit-elle de ses clients.


Ce revirement de carrière semblait tout naturel pour celle qui avait commencé à étudier la graphologie pour se reposer. «Je comprenais très facilement. Pour moi ce n’est pas de la voyance, c’est comme un code.»


D’ailleurs elle ne lit pas les textes qu’elle analyse. Elle les décrypte comme le feraient des historiens avec des hiéroglyphes, voyant des dessins, des formes et non du texte.


Si elle détonne parmi ses collègues, c’est que Johanne Daigle refuse de faire de la graphologie «by the book».


l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

«Ils ne comprennent pas comment je travaille. Pour moi il faut s’amuser pour éveiller les gens à la graphologie. Je pense qu’il y a 50% de règles et 50% d’expérience dans mon travail. Il n’y a plus de cours que je peux prendre en graphologie à mon niveau donc pour m’exercer je donne des suivis gratuits aux gens, comme ça je vois l’évolution.»


Une éthique de travail


Lève-tôt, la journée de Johanne Daigle commence vers 5 h. Elle analyse ensuite les dossiers de ses clients.


«La plupart des analyses concernent des gens qui se cherchent, qui veulent se réorienter dans leur travail. J’en suis certains en thérapie, mais pas tous.»


Johanne Daigle demande 14 lignes de textes ainsi qu’une signature pour faire l’analyse personnalisée. Suivront 12 heures de travail pour la graphologue avant de remettre une analyse complète au client.


Si elle travaille de temps à autre avec la Police, Johanne Daigle refuse «les offres toutes croches», de la part de compagnie d’assurances, de conjoints, de concubins…


l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

«Quand une fille me demande d’analyser l’écriture de son homme, je lui dis d’imaginer sa réaction s’il faisait de même pour elle. Généralement les gens comprennent.»


Elle l’assure, après chaque conférence, elle reçoit plusieurs de ces offres «toutes croches»!


Après de nombreuses années de travail, Johanne sait où chercher ce qu’elle veut dans l’écriture d’un autre.


«Maintenant je regarde directement ce qui ne va pas dans l’écriture, les paradoxes. Ce qui va va, moi je veux voir ce qui ne va pas avec le reste.»

Johanne Daigle précise quelques clés d’analyse pour une étude d’écriture:

L’ordonnance générale: l’espace occupé sur la feuille représente la place prise dans votre espace vital.
La dimension de l’écriture: l’opinion qui est projetée par le scripteur de sa propre vision.
La vitesse de l’écriture: la vitesse exprime en partie de la forme d’intelligence et le tempérament de l’individu.
Les minuscules: le reflet de votre vie au quotidien.
Les majuscules: elle représente la facette sociale de votre personnalité.
La signature: une preuve de votre authenticité au niveau légal et la signature est devenue un mécanisme de défense.
La direction: la direction donne la perception de la ténacité et de la persévérance.
La continuité: une disposition mentale qui démontre la capacité à créer des liens et exprimer son autonomie.
Les formes: celles-ci parlent de l’évolution de l’individu et expriment les différentes étapes de sa vie.
La pression: la pression est le signe de la vitalité d’une personne, elle peut aussi vous éclairer sur sa sensibilité.
Le rythme : l’harmonie dans le mouvement découle sur le mouvement global de l’être.
Le début des mots: les attaches au passé et les liens avec les proches.
La fin des mots: cela représente l’approche avec les autres.
L’inclinaison de la lettre: L’impulsivité de la personne et sa manière qui est d’avancer ou de stagner.
Le tempérament: la température de l’individu, elle s’explique par des excès ou des retraits.
La ponctuation: des formes qui donnent des détails sur la pertinence de l’exactitude ou du relâchement.
Les barres de T: l’estime de la personne est démontrée par l’effort du deuxième mouvement de la main.
Les excédents: les paradoxes qui ressortent dans le script.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur