Les femmes à l’honneur à la Distillerie


22 juin 2015 à 15h02

L’un utilise la couleur et les formes abstraites, l’autre préfère les sculptures en porcelaine au ton neutre. Si leur style et leurs supports sont différents, un thème les réunit. Dans la Galerie Thompson Landry, située dans le quartier de la Distillerie, deux artistes francophones mettent à l’honneur les femmes à travers une superbe et surprenante exposition intitulée Red.

Si le rouge est effectivement employé dans certaines oeuvres, le titre de l’exposition réfère moins à la couleur qu’aux sentiments qu’elle évoque en nous – en particulier celui de l’urgence. Et l’urgence, ici, renvoie aux conditions des femmes dans le monde.

En effet, Yoakim Bélanger et Bénédicte Parmentier attirent l’attention du public sur les inégalités entre les sexes et la place des femmes dans nos sociétés contemporaines.

Le sort qui leur est parfois réservé est souligné avec justesse dans les peintures sur acier oxydé de l’artiste québécois, qui s’inspire d’actualités politiques ayant bouleversé le monde – ce que l’on peut voir dans Bring Back Our Girls, en référence aux adolescentes enlevées par Boko Haram. Le tableau représente six visages féminins sur fond noir qui nous dévisagent.

«Je travaille sur l’idée de la répétition, de la séquence. Pour cette oeuvre, j’ai utilisé la même image. Je veux inviter les gens à faire face à ces événements et réagir», commente l’artiste.

Les problèmes rencontrés par la population noire aux États-Unis, les émeutes, sont également évoqués par Yoakim Bélanger qui consacre à ces événements une série de peintures intitulées Red.

Le regard est cependant absent dans la grande majorité de ses oeuvres. Des visages, certes, mais sans expression, et qui parfois tendent vers l’abstraction.

«J’utilise des photos que je prends moi-même ou que je trouve sur internet. Je cherche à m’éloigner du portrait. Les yeux définissent l’individualité, je préfère utiliser le corps comme un moule. L’absence de regard permet au spectateur de s’approprier l’oeuvre davantage», explique-t-il.

Contrastant avec les vives teintes des peintures de Yoakim Bélanger, les bustes de femmes de Bénédicte Parmentier sont dépourvus de couleur.

«La porcelaine évoque pour moi la pureté», nous dit-elle. «J’essaie de sacraliser les femmes, de les rendre saintes. Je parle de leurs blessures, de leur héroïsme mais aussi de la naïveté, de la candeur à travers mes sculptures qui montrent l’évolution de l’enfance à l’âge adulte.»

Ce sont donc les femmes dans leur diversité que les deux artistes sont parvenus à représenter dans cette double exposition.

Un bel hommage à la gent féminine, présenté au public jusqu’au 17 juillet.

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

La Grande Guerre qu’on ne saurait oublier

Chaque année, le 11 novembre nous rappelle un moment important de notre histoire, celui de cet armistice signé le 11 novembre 1918 à 5 h15,...
En lire plus...

11 novembre 2018 à 11h11

Ces colonnes dressées vers le ciel

On remarque un grand nombre de colonnes imposantes dans les grandes villes d'Europe, mais il n'existe pratiquement pas de tels monuments dans nos villes...
En lire plus...

11 novembre 2018 à 11h00

Fin de vie sublime

livre
La journaliste suédoise Sofia Lundberg a autoédité Un petit carnet rouge, roman qui a connu un rare succès sur Internet avant d’être repéré par...
En lire plus...

11 novembre 2018 à 9h00

Quiz : Fin de la «Grande Guerre» 100 ans passés

quiz
Les combats de la Guerre de 1914-1918 prennent fin lorsque l’armistice est signé le 11 novembre 1918.
En lire plus...

11 novembre 2018 à 7h00

La musique a résonné en français aux quatre coins du pays

Une centaine d’artistes viennent de donner plus 200 spectacles de l’Atlantique au Pacifique dans le cadre du festival Coup de cœur.
En lire plus...

10 novembre 2018 à 15h00

Gérer le PLOE comme l’aide en santé?

La pression monte pour qu’Ottawa fasse un ménage du Programme des langues officielles dans l’enseignement (PLOE).
En lire plus...

10 novembre 2018 à 11h00

Le PLOE : un programme fédéral qui a besoin d’un grand ménage

L’année 2020 marquera le 50e anniversaire des transferts en éducation aux provinces et territoires, mais trouve-t-on dans le bilan du Programme de quoi célébrer?
En lire plus...

10 novembre 2018 à 9h00

Disparition des animaux: 60% de quoi?

extinction
«La Terre a perdu 60% de ses animaux sauvages en 44 ans»... Mais quand on lit le rapport qui a inspiré cette manchette, des...
En lire plus...

10 novembre 2018 à 7h00

Nouvelle victoire aisée pour les Leafs face aux Devils (6-1)

Les Leafs se sont imposés facilement ce soir face aux Devils de New Jersey à l'Arena Scotiabank (6-1).
En lire plus...

9 novembre 2018 à 21h57

Un conclave en 2020 ou 2021?

livre
Le mois prochain, François aura 82 ans et aura été pape depuis plus de cinq ans. Lors de son élection, il avait annoncé un...
En lire plus...

9 novembre 2018 à 16h30

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur