Les élèves de Glendon exposent leurs travaux

Partagez
Tweetez
Envoyez

Comme chaque année, les étudiants en art du collège Glendon prennent possession des murs de la galerie. Ils exposent jusqu’à la fin du mois de mars leurs travaux d’expression artistique.

Une cinquantaine d’élèves sont répartis en classe de photographie et de peinture, sous la direction du professeur d’art, Marc Audette.

Les travaux exposés reflètent la diversité des consignes et des thèmes sur lesquels ils ont travaillé cette année. Cette pluralité montre aussi surtout la diversité des influences personnelles des élèves. Pour un même thème, les différents travaux choisis ont chacun des traits de caractère bien différents. Pour leur professeur Marc Audette, c’est important de laisser cette liberté à ses élèves.

Il donne la consigne de départ pour cadrer un minimum le travail, puis chacun évolue selon sa personnalité, ses goûts, ses aptitudes. Marc Audette nous confie: «J’ai la chance de pouvoir connaître chacun de mes élèves, je sais lesquels sont les plus politisés, ceux qui préfèrent l’esthétique, etc. Je suis là pour cadrer leur travail, mais je leur laisse le plus de liberté possible.»

Place du numérique

C’est d’ailleurs les élèves qui ont choisi les pièces qui constituent l’exposition. Un choix surtout esthétique selon Marc Audette, qui regrette l’absence de certaines œuvres. Il nous explique: «Les élèves ont un rapport particulier à l’esthétisme, avec mon expérience je n’ai pas le même. Ils ont choisi le ‘beau’, j’aurais choisi des pièces qui font plus réagir.»

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Sur les quatre murs de la galerie, les travaux de peintures et de photographie se partagent l’espace. Marc Audette aime penser qu’une exposition se parcourt comme un chemin.

La promenade est minutieusement orchestrée: les travaux de photographie se font face sur des murs opposés, on est surpris par une peinture en trois dimensions que l’on croise derrière une poutre, les peintures attirent l’œil au fond de la galerie.

On remarque également que le numérique prend de plus en plus d’importance dans les travaux des élèves. Que ce soit en peinture avec une brosse numérique ou en photographie avec des retouches assistées par ordinateur, l’informatique intervient de plus en plus dans le processus de création.

Cette exposition ne marque pas la fin pour autant la fin du travail pour les élèves, leur prochain objectif est de créer un portfolio. «Ça ne va pas être facile!», nous confie Christine Dikongue et Sarah Breka toutes deux élèves en photographie.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur