Les Bucks dominent largement les Raptors et mènent 2-0

125-103

Giannis Antetokounmpo et Ersan Ilyasova ont porté les Bucks vers la victoire.
Partagez
Tweetez
Envoyez

Derrière au score durant tout le match, les Raptors de Toronto n’ont rien pu faire face à un adversaire supérieur, vendredi soir. Les Bucks de Milwaukee ont réalisé leur meilleure performance des séries éliminatoires et se sont imposés 125 à 103.

Les deux équipes se retrouveront dimanche pour le match 3 à l’Aréna Scotiabank. Dos au mur, les Torontois seront dans l’obligation de gagner, sous peine de devoir disputer un match éliminatoire dès mardi pour la manche 4.

Le fil du match

Sur leur lancée de la fin du premier match, les Bucks réalisent un gros premier quart. Ils débutent par un 9-0. Les Torontois ont à peine le temps de réagir que la deuxième lame s’abat sur leur tête, avec un 14-0 encaissé. Au terme des 12 premières minutes de jeu, le score est de 35-21.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Les choses ne s’arrangent pas pour les Raptors qui multiplient les pertes de balle et subissent l’adresse à 3-points d’Ilyasova (15 points) et ses coéquipiers. Les locaux comptent 21 points d’avance sur un double pas de George Hill (57-36). Sur leur lancée, ils en prennent 25 à la pause (64-39).

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Toronto est toujours en échec offensivement. Milwaukee en profite pour faire un peu plus grimper son avance (67-41). Emmenés par Kawhi Leonard, les Raptors réagissent enfin et passent un 19-8 pour revenir à -15 (80-65), puis à -13 grâce à VanVleet à 3-points (83-70).

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Un temps mort pris par Budenholzer remet les choses en ordre. Les Bucks passent un 6-0 et reprennent 18 longueurs d’avance au terme du troisième quart (95-77). Toronto a laissé passé sa chance de revenir. La fin de match est à sens unique et Milwaukee s’impose de 22 points (125-103).

L’analyse

Il n’y a malheureusement pas grand chose à dire. Milwaukee a simplement été plus fort. Avec un Giannis Antetokounmpo (30 points, 17 rebonds, 5 passes décisives et 2 contres) omniprésent et inarrêtable, les hommes de Budenholzer ont maîtrisé la rencontre du début à la fin avec des rotations très efficaces. Ersan Ilyasova (17 points) est le symbole de l’apport du banc des Bucks avec ses 15 points en première mi-temps. Il fait partie des trois remplaçants de Milwaukee à avoir inscrit plus de 10 points avec Malcolm Brogdon (14) et George Hill (13).

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Les hommes de Nick Nurse se sont montrés incapables de répondre au défi physique proposé par leur adversaire. Marc Gasol (2 points à 1/9 au tir) est une nouvelle fois passé au travers. Mais il n’était pas seul, Pascal Siakam (8 points à 4/9) gêné par les problèmes de fautes, Danny Green (8 points à 2/6) et dans une moindre mesure Kyle Lowry (15 points mais 4/13) se sont montrés maladroits au tir.

 

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

 

Tout n’est pas encore perdu, mais une grosse réaction est attendue dans le match 3 devant les fans torontois. Les améliorations attendues ne sont pas très difficile à trouver. Il faudra une intensité défensive constante sur la rencontre, une activité plus importante au rebond défensif et plus d’adresse de la part des joueurs cités précédemment. Seul point positif par rapport au match 1, Kawhi Leonard s’est montré plus adroit (31 points à 10/18 au tir) et Norman Powell a eu un apport intéressant en sortie de banc avec ses 14 points en 25 minutes. Deux choses à garder pour dimanche.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Les réactions

Kawhi Leonard (ailier Raptors): «Lorsque vous voulez être une équipe capable d’être championne, il faut faire face à l’adversité. C’est notre challenge à présent de revenir à la maison pour le match 3 et d’aller chercher une victoire.»

Danny green (arrière Raptors): «Ils (les Bucks) ont fait ce qu’ils avaient à faire. Il y a encore beaucoup de basket à jouer. Nous avons deux matchs à jouer à domicile et nous devons gagner chez nous. Rien n’est fait tant qu’une équipe ne gagne pas à l’extérieur. Il n’y a pas moyen que nous doutions de nous. Nous ne sommes pas découragés.»

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Marc Gasol (pivot Raptors): «J’ai très mal joué et ça a donné le ton. Le début de match nous a mis dans une mauvaise situation. Nous n’avons jamais réussi à remettre la main sur la match ensuite. Je prends l’entière responsabilité de ça.»

Pascal Siakam (ailier Raptors): « (sur le fait d’être sorti pour 6 fautes commises) Je dois être plus intelligent. Il y a quelques fautes que je ne dois pas prendre. Ça fait partie de ma progression. C’est bien de voir que dans ces grands moments, vous ne pouvez pas faire des erreurs. Je vais continuer à apprendre, étudier la vidéo et m’assurer de revenir plus fort au prochain match.»

Les chiffres du match

Meilleurs marqueurs
Toronto: Leonard 31
Milwaukee: Antetokounmpo 30

Meilleurs rebondeurs
Toronto: Ibaka 10
Milwaukee: Antetokoumpo 17

Meilleurs passeurs
Toronto: Lowry 4
Milwaukee: Bledsoe 7

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

28-19: Toronto est connu pour être une des meilleures équipes quand il s’agit de transformer les stops défensifs en points faciles en contre-attaque. Mais pour cela, il faut assurer au rebond, ce qui n’a pas été le cas une nouvelle fois (53-40). Ainsi, les Raptors ont été battus à leur propre jeu. Milwaukee a marqué 28 points en transition contre seulement 19 pour les Torontois.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

27-19: symbole de la domination collective des Bucks, ces derniers ont réalisé 27 passes décisives sur 43 tirs inscrits, soit plus de la moitié de leurs paniers marqués sur une passe décisive. Côté Raptors ce n’est pas non plus catastrophique. Les hommes de Nick Nurse n’ont pas trop usé du jeu individualiste pour tenter de revenir dans la partie. Ils totalisent 19 passes décisives pour 37 tirs marqués.

14: si le nombre de passes décisives est bon, en revanche, le ratio passes décisives/pertes de balle ne l’est pas, avec 14 ballons perdues par les Raptors, qui ont offert 19 points à leurs adversaires.

Le francophone du match

Avec Pascal Siakam rapidement mis hors jeu, en raison des problèmes de fautes lié à ses difficultés à défendre sur Antetokounmpo, Serge Ibaka a bénéficié d’un plus grand temps de jeu (27 min). Le pivot congolais a plutôt eu un bon apport avec ses 8 points à 4/9 au tir et a surtout été actif au rebond avec 10 prises. Si Nick Nurse doit faire des changements pour le match 3, on pourrait très bien le voir démarrer aux côtés de Gasol et Siakam. Cela permettrait de mettre plus de taille dans la raquette pour gérer le rebond défensif face au trio Antetokoumpo/Lopez/Mirotic.

 

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur