Les bonnes surprises d’Oshawa

Partagez
Tweetez
Envoyez

Quand on pense à une destination week-end, on pense à Niagara, Ottawa, Montréal ou même Chicago et New York. On peut pourtant passer un fort joyeux week-end à Oshawa, à 45 minutes à l’est de Toronto. Culture, nature et bonnes surprises sont au rendez-vous…

Précisons d’abord qu’Oshawa n’est pas une banlieue de Toronto. Oshawa est une ville à part entière qui est proche de Toronto. Beaucoup d’habitants d’Oshawa travaillent à Toronto (ils y vont par l’autoroute ou le train GO), mais la majorité demeure à Oshawa.

Oshawa est bien sûr la ville de General Motors. L’usine emploie beaucoup moins de gens qu’avant mais elle demeure un facteur économique important, d’autant que des milliers de ses anciens employés sont de retraités aisés qui font tourner les roues de l’économie locale.

Les évidences

Le slogan de la ville est «Prepared to be Amazed». La première chose évidente qui vous «amazera» est la Galerie Robert McLaughlin. Ce petit musée des beaux-arts est une des perles muséales de l’Ontario; il recèle une collection exceptionnelle d’art canadien (le tableau St-Charles Borromée d’Antoine-Sébastien Plamondon notamment). La Galerie a aussi la finesse de proposer une petite programmation en français (visites guidées en famille, ateliers pour enfants, etc.).

Ce musée est toujours gratuit, ce qui est remarquable. Il est situé au cœur du centre-ville, à deux pas de l’hôtel de ville. Le restaurant du musée n’est pas à négliger. Le menu est varié et raffiné, et la salle à manger courbée est superbe et lumineuse.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Une autre évidence est le General Motors Place, la récente et grande aréna ultra moderne des Generals d’Oshawa. La saison de hockey est terminée mais il s’y produit des évènements toute l’année. Durant la saison de hockey, chaque match est un évènement dans cette municipalité de 125 000 habitants. Tous les sièges sont occupés et il y a beaucoup d’atmosphère. Le mieux est de réserver une table du restaurant avec vue directe sur la patinoire (ça coûte 20$ par chaise) et de déguster l’excellente et étonnante cuisine du restaurant de cette aréna de 5 000 sièges.

Néanmoins, l’attrait le plus connu et le plus évident d’Oshawa est Parkwood, un lieu historique national majeur. Parkwood, c’est le manoir et les jardins du baron de l’auto R. S. McLaughlin. Il y vivait au début du XXe siècle avec sa femme et ses cinq filles.

L’endroit est fascinant car la famille l’a remis parfaitement intact aux autorités d’Oshawa. Tous les meubles sont d’origine, ce qui est rarissime dans les lieux historiques. Les 55 pièces et espaces du manoir sont aussi remarquables par leur respect du style beaux-arts et par leur modernité (eau courante, électricité, gaz naturel, air climatisé et même aspirateur central!).

Les bonnes surprises

Nous avons eu plusieurs bonnes surprises à Oshawa. La première est sans doute le centre-ville. Il compte plusieurs boutiques intéressantes. Que ce soit la boutique Singer (11 rue Simcoe Sud), inhabituel aujourd’hui de trouver un commerce entièrement consacré à la couture. Ou le marchand de chaussures Colette (9 rue Simcoe Sud) localisé dans une petite surface, dont la marchandise bigarrée va des souliers plats aux apparats qu’on croirait réservés aux danseuses nues.

Il y a aussi une boutique d’objets de décoration mignons (The Gift House, 18 rue King Est) et une boutique de meubles dynamique (Brushstrokes, 35 rue King Est) dont plusieurs des éléments les plus originaux sont fabriqués au Québec.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Le transfert à Oshawa du ministère ontarien des Finances, il y a une quinzaine d’années, a favorisé le maintien de ces commerces de proximité. Une nouvelle adresse intéressante est le Isabella’s Chocolate Café au bon café, au jazz fréquent et à la chocolaterie originale (19 rue Simcoe Sud).

Oui, le centre-ville d’Oshawa demeure un peu sinistré, la plupart des restaurants sont fermés le dimanche. Mais on voit bien que les efforts de la municipalité – dont le General Motors Place est l’exemple le plus éclatant – portent fruits; le cœur d’Oshawa revit. Un grand hôtel 4 étoiles sera bientôt construit au centre-ville.

Une autre bonne surprise a été le Legends Centre, un grand centre récréatif municipal dotée d’une immense piscine familiale peinte de la lumière de son immense verrière. C’est un endroit idéal pour quitter Toronto et briser la routine. Il y a aussi un grand gym pour les mordus de l’entraînement qui ne veulent pas sauter une séance, même quand ils s’accordent un moment de vacances.

Notre meilleure surprise ne se trouve toutefois sur aucune carte et dans aucun dépliant touristique. Ma copine et moi sommes allés voir les chevaux de course de la Windfields Farm (tél. 905-725-1193). Quel enchantement que de voir gambader de près tous ces purs-sangs, petits et grands. Ces terrains sont ouverts au public, gratuitement, en début d’après-midi (mieux vaut téléphoner pour s’assurer des heures d’ouverture). Cette écurie prestigieuse ouvre ses portes simplement pour dire merci à la collectivité environnante. Elle n’a aucune obligation de le faire.

Une grande curiosité d’Oshawa est le Camp X – cette école d’espions de la Seconde Guerre mondiale présentée à proximité de l’aéroport.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Beaucoup moins surprenant est le Canadian Automotive Museum qui montre 65 voitures dans un concessionnaire de voitures des années 1920. L’objet le plus étonnant de ce musée, c’est la machine à boissons gazeuses qui distribue des bouteilles de ginger ale Canada Dry des années 1960… Saviez-vous que le Canada Dry a été inventé à Oshawa?

Oshawa présente aussi un sentier riverain exceptionnel, 16 grandes peintures murales extérieures, des jardins botaniques primés et c’est une ville de festivals (de jazz, d’automobiles, de folklore). Il y a même un orchestre symphonique. Un week-end ce n’est finalement pas assez pour apprécier tout ce que propose Oshawa.

Renseignements: Oshawa Tourist Information Centre – tél. 905-725-4523, «oshawachamber.com», «downtownoshawa.ca» & «oshawa.ca/tourism/tourism.asp». Benoit Legault était l’invité de la ville d’Oshawa et du Holiday Inn Oshawa, que nous remercions.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur