Les bonnes résolutions de l’AFO

Partagez
Tweetez
Envoyez

«Profitons de cette nouvelle année pour formuler nos vœux pour 2014 et surtout suggérer quelques bonnes résolutions aux parlementaires provinciaux qui retourneront en chambre à compter du 18 février prochain», indiquait récemment le président de l’Assemblée de la francophonie de l’Ontario, Denis Vaillancourt.

En santé, l’AFO souhaite que le gouvernement «s’assure que la prestation de services en français par des tierces parties soit respectée afin d’améliorer l’offre de services en français et de répondre aux besoins de la communauté.»

En éducation, «nous suivrons attentivement les recommandations qui découleront des États généraux sur l’éducation postsecondaire et aussi la situation de l’éducation postsecondaire dans le Centre-Sud-Ouest afin de veiller à ce que les investissements annoncés en octobre dernier répondent au manque de programmes pour la jeunesse franco-ontarienne.»

En matière de droits linguistiques, «nous espérons que la situation inacceptable de la région de Durham sera réglée et que la modernisation de la Loi sur les services en français sera en marche». (L’an dernier, les élus locaux ont voté contre la désignation de Durham sous la LSF.)

L’Assemblée souhaite aussi «que 2014 rime avec santé et prospérité pour nos radios communautaires francophones et nos médias francophones». «Enfin, nous voulons qu’en cette nouvelle année, une attention particulière soit accordée à nos immigrants francophones en travaillant à mieux les accueillir et les intégrer dans les communautés et dans la société ontarienne.»

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur