Les Archives publiques de l’Ontario, centre historique de la province

Visite guidée

Archives publiques de l'Ontario

Quelques unes des 50 000 bobines de microfilms


19 octobre 2018 à 16h00

Fondées en 1903 à Toronto, les Archives publiques de l’Ontario rassemblent des milliers de documents retraçant l’histoire de la province. Situées sur le campus de l’Université York, elles sont accessibles au public occasionnellement.

271 tours CN 

Les Archives publiques de l’Ontario, deuxièmes plus grandes du pays derrière Bibliothèque et Archives Canada, présentent des collections aussi riches que variées.

Archives publiques de l'Ontario
Photographies murales chronologiques dans la salle de lecture Alexander Fraser

Avec 6 500 000 photographies, 130 000 cartes, plus de 317 000 dessins d’architectes ou encore 37 000 heures d’enregistrements sonores et d’images en mouvement, ce lieu est véritablement une référence en termes de conservation de documents historiques.

De plus, ces archives rassemblent approximativement 150 000 mètres de documents textuels qui, entassés les uns au-dessus des autres, correspondraient à la hauteur de 271 tours CN.

Archives publiques de l'Ontario
Atelier de conservation des documents

Métier d’archiviste

Serge Paquet, archiviste de référence aux Archives publiques de l’Ontario depuis 13 ans, nous a fait visiter les lieux. Son quotidien consiste à acquérir les documents liés à l’histoire de la province, à les gérer et à les rendre accessibles au public.

Serge Paquet
Serge Paquet, archiviste de référence

Archiviste depuis maintenant 28 ans, Serge Paquet connaît les rouages du métier. «Ma mission est d’aider notre clientèle à consulter nos collections et à utiliser les outils de recherche que nous mettons à leur disposition», précise-t-il.

Vaste collection

Les collections rassemblent une vaste gamme de documents, de toute sorte et d’origines diverses. «Cela peut aller des dossiers du gouvernement provincial aux documents de familles, d’individus, de commerces et d’organisations représentatives de la province et de son histoire», détaille Serge Paquet.

Outre les documents issus du gouvernement, de nombreuses pièces émanant du secteur privé ou familial servent à reconstituer des arbres généalogiques.

Archives publiques de l'Ontario
Photo panoramique de la réception du nageur George Young à l’hôtel de ville de Toronto en 1927

«Les acquisitions de ce type de documents se fondent sur la signification provinciale de leurs créateurs et sur la manière dont ils sont représentatifs d’un secteur donné de la société ontarienne», ajoute-t-il.

Ouverture au public

Rendre le patrimoine documentaire accessible au public est un objectif majeur pour le service d’archives de la province. C’est pourquoi tous les visiteurs peuvent accéder aux archives et consulter quasiment toutes les collections librement.

Archives publiques de l'Ontario
Photo panoramique d’époque des chutes du Niagara

Cependant, l’accès à certains dossiers est gouverné par les lois sur la protection de la vie privée, ou les ententes de dons.

«En outre, nous offrons des tours de groupes, présentant des sections normalement fermées au public», précise Serge Paquet.

Contrôle des conditions

Les voûtes, dans lesquelles sont entreposés la grande majorité des documents, sont soumises à des mesures de contrôle des conditions d’entreposage (température, degré d’humidité, quantité de lumière). En cas d’incendie, par exemple, un système diffuse une vapeur d’eau qui permet de limiter les dommages ou pertes de documents.

Archives publiques de l'Ontario
Reproduction de la carte de David Thompson représentant le territoire canadien entre la baie d’Hudson et l’océan Pacifique en 1814. Pendant 100 ans, cette carte a servi de référence pour le gouvernement canadien.

«Nous faisons l’acquisition et nous préservons des documents créés en format numérique. D’ailleurs, nous nous sommes engagés à offrir plus de documents en ligne», conclut Serge Paquet.

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

L’intelligence artificielle au service des ressources humaines

L'intelligence artificielle est en train de devenir un assistant intelligent qui aidera les ressources humaines à travailler plus intelligemment.
En lire plus...

19 novembre 2018 à 9h00

La moitié des Canadiens diminueraient leur consommation de viande

Les Canadiens seraient de plus en plus disposés à délaisser la viande pour se tourner vers des repas aux alternatives végétales.
En lire plus...

19 novembre 2018 à 7h00

L’écriture est toujours une aventure

roman
«Le plus dangereux, c’est pas les cerveaux fêlés qui nous écrivent. C’est ceux qui veulent nous faire taire.»
En lire plus...

18 novembre 2018 à 9h00

Quiz : L’Europe de l’Est

quiz
Ce qu'on appelle l'Europe de l'Est comprend surtout des pays de culture slave.
En lire plus...

18 novembre 2018 à 7h00

Formation en agriculture : le Collège Boréal présent en Haïti

Haïti
Le Collège Boréal est partenaire avec la Fondation Paul Gérin-Lajoie dans un projet pour une socio-économie durable en Haïti.
En lire plus...

17 novembre 2018 à 11h00

Il y a 100 ans, la grippe espagnole frappait la planète

pandemie, épidémie
Saviez-vous que l’on doit la création du ministère fédéral de la Santé à la grippe espagnole?
En lire plus...

17 novembre 2018 à 9h00

Téléphone cellulaire et cancer : pas pire que le hasard

cancer
Une étude aurait apporté «certaines preuves» d’un lien entre le téléphone cellulaire et l’apparition de tumeurs. Mais on n'a pas fait mieux – ou...
En lire plus...

17 novembre 2018 à 7h00

Les Leafs s’en sortent face aux Ducks après un match très serré (2-1)

Les Leafs l'emportent dans la difficulté ce soir face aux Ducks d'Anaheim (2-1). 
En lire plus...

17 novembre 2018 à 0h48

Marché de Noël : trois raisons de s’y rendre!

Alors que les premiers flocons e neige tombaient sur Toronto, le traditionnel Marché de Noel du quartier de la Distillerie ouvrait ses portes avec...
En lire plus...

16 novembre 2018 à 16h30

Le Beaujolais Nouveau est arrivé au Ricarda’s

Ricarda's
La Fédération Tricolore a réuni une centaine de Français, francophones et francophiles autour d'un cassoulet ce jeudi soir au Ricarda's (angle Peter et Front)...
En lire plus...

16 novembre 2018 à 15h36

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur