Les archéologues affrontent eux aussi les fausses nouvelles

Représentation sur la tombe du guerrier Pacal le Grand (7e siècle). (Photo: Wikipedia Commons)
Partagez
Tweetez
Envoyez

À l’instar des experts d’autres disciplines, un petit groupe d’archéologues propose à son tour une mobilisation contre la désinformation — parce que, de l’Atlantide jusqu’aux extraterrestres constructeurs de pyramides, il y a bien longtemps que l’archéologie est au cœur d’un faisceau d’affirmations douteuses.

D’aucuns pourraient dire qu’il leur a fallu du temps pour se réveiller: l’émission de télé Ancient Aliens, diffusée sur la chaîne History, en est à sa 13e saison.

Extraterrestres et Atlantide

Selon un reportage paru cette semaine dans Science, ce qui aurait alarmé des gens comme David Anderson, professeur d’archéologie à l’Université Radford (Virginie), c’est la dernière édition du sondage annuel sur les «peurs des Américains» (Survey of American Fears).

Ce sondage tenu par une université californienne conclut qu’en 2018, plus de 40% des Américains croyaient que les extraterrestres avaient visité la Terre dans le passé (contre 27% en 2016) et que 57% croyaient à l’existence de civilisations avancées comme l’Atlantide (contre 40% deux ans plus tôt).

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

«Je ne sais pas trop ce qui entraîne la hausse de ces idées, mais des émissions de télé les propagent, ainsi qu’Internet», estime Anderson.

Des astronautes chez les Mayas

Ils notent par ailleurs que cette «pseudoarchéologie» s’appuie très souvent sur des idées préconçues ou des prémisses erronées, comme cette image d’un guerrier maya (photo ci-dessus) qui serait soi-disant assis dans une fusée en train de décoller.

Là où plusieurs voient le «feu» propulsant la fusée, les historiens de l’art maya reconnaissent la représentation du monde souterrain de l’après-vie. Et là où plusieurs voient une fusée, ils voient l’arbre sacré qui fait le pont entre le monde des morts et le nôtre.

La pseudoarchéologie sera à l’ordre du jour du congrès de la Société américaine d’archéologie cette semaine.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur