Les ados, nouvelle cible du TfT

Partagez
Tweetez
Envoyez

Le Théâtre français de Toronto (TfT) présente une nouvelle pièce, Cette Fille-là, de Joan Macleod, qui fait partie du volet «Nouvelles générations.» C’est la 38e saison du Tft et cette pièce engagée traite du problème récurrent de la violence chez les adolescentes.

«On est à la recherche de spectacles qui vont toucher les adolescents car c’est un créneau d’âge difficile à atteindre», explique Guy Mignault, directeur artistique du TfT. «Le phénoméne social de gang, de regroupement, de taxage, de bullying est intéressant et c’est important que le théâtre puisse raconter ce qui peut se passer de façon artistique», explique-t-il.

Joan Macleod, la scénariste, s’est inspirée du meurtre de Reena Virk en 1997 à Victoria pour écrire cette histoire, celle d’une adolescente qui voit la vision qu’elle a de ses amies changer à l’annonce du meurtre d’une adolescente aux nouvelles. L’héroïne, Braidie, 15 ans, va alors entamer une réflexion qui porte sur les filles qui forment son cercle d’amies: sont-elles vraiment ses amies, ne sont-elles pas des criminelles, des adolescentes violen-tes?

La question de la violence entre adolescentes est réelle mais qu’est-ce qui peut pousser des jeunes filles à commettre des actes dont la cruauté dépasse l’imagination? L’histoire ne traite pas que de la violence, mais également des préoccupations quotidiennes des adolescentes. Elle ne va laisser indifférent ni les parents, qui, quelquefois, doivent jongler avec la période difficile de l’adolescence, ni les adolescents qui vont se retrouver dans cette pièce.

Cette Fille-là a déjà fait le tour du Canada et a reçu plusieurs prix comme les prix Jessie à Vancouver, Prix de la meilleure production jeune public et Prix de la meilleure interprétation pour Stéphanie Kym Tougas.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Joël Beddows, le metteur en scène de la pièce, affirme: «Cette fille- là est un texte ô combien pertinent; c’est l’histoire de tous les êtres humains qui, un jour, ont osé frapper un semblable en connaissance de cause; c’est aussi l’histoire de tous ceux qui ont pris conscience des conséquences de leurs gestes barbares par la suite.»

Cette fille-là fait parti du volet «Nouvelles générations» du TfT. Le volet «Nouvelles générations» se compose de deux parties: du théâtre conventionnel comme Cette Fille-là et Les Zurbains.

Les Zurbains est une série de spectacles pour adolescents. Créés il ya une dizaine d’années à Montréal, c’est la deuxième année que le TfT présente ces spectacles aux jeunes et «c’est parti pour un bout de temps», espère Guy Mignault. «Nous allons dans les écoles pour faire des spectacles de contes», explique-t-il.

Les Zurbains permet aussi à un conte écrit par un adolescent d’être joué par des comédiens professionels l’année suivante. «On fait une sélection de 10 à 12 contes écrits par les adolescents. Après, on fait un atelier de réécriture une fin de semaine avec les jeunes qui ont écrit les contes et des professionels.» L’année dernière, Sébastien Leblanc a gagné le droit de voir sa pièce Jojo Savard des craques de trottoir sur les planches du TfT pour la saison 2005-2006.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur