L’énergie sombre et ses fantômes

L’univers en expansion finirait par se «déchirer»

Notre ciel étoilé. (Photo: kimi kao / Flickr / Creative Commons)


16 décembre 2017 à 10h00

L’énergie sombre censée composer les deux tiers du cosmos? On la cherche toujours, mais on commence à soupçonner qu’elle ne suffira pas à la tâche. Un autre «fantôme» se cacherait dans la structure même du cosmos.

Il serait du moins nécessaire pour expliquer la vitesse à laquelle se produit l’expansion cosmique.

Une vitesse telle que, dans un très lointain futur, si les calculs sont justes, ça va mal finir: selon des astrophysiciens comme Adam Riess, l’univers finira par se «déchirer», jusqu’au niveau des atomes, tant cette force d’expansion est trop puissante pour se poursuivre indéfiniment.

La vitesse de l’expansion

Il faut rappeler qu’au cours des 20 dernières années, les cosmologistes n’ont pas seulement étudié un cosmos en expansion, ils ont tenté d’expliquer pourquoi la vitesse d’expansion du cosmos semblait augmenter — une découverte qu’on doit à un groupe dont faisait partie Adam Riess en 1998.

De là l’entrée de «l’énergie sombre» dans les équations, un terme qui dénote qu’on ignore en quoi ça consiste, mais au moins peut-on lui attribuer une masse, capable d’expliquer pourquoi des forces qui font s’accélérer l’expansion du cosmos sont capables de contrer les forces de la gravité.

Encore plus de questions

Comme l’explique cette semaine le New Scientist, au début, la théorie et les calculs entourant cette mystérieuse énergie sombre réussissaient à expliquer une accélération du rythme d’expansion de l’univers.

«Mais plus récemment, des fissures sont apparues»: entre les images du satellite européen Planck en 2013 montrant l’univers tel qu’il était moins d’un million d’années après le Big Bang, et l’univers tel qu’on le connaît aujourd’hui, la théorie et les calculs sur l’énergie sombre ne collent pas.

Si tout cela n’est pas le fruit d’erreurs fondamentales dans nos calculs sur la structure du cosmos, une des hypothèses est que l’énergie sombre n’est pas une constante, mais qu’elle évolue dans le temps. Ce qui, dans une équation, peut avoir du sens, mais explique encore moins ce qu’est l’énergie sombre et d’où elle vient…

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

Un premier Salon international du Livre à Jacmel

Salon du Livre Jacmel Haiti
Du 31 octobre au 2 novembre, la ville de Jacmel (Sud-Est d'Haïti), inaugurait son 1er Salon international du livre sur le thème «Ville et...
En lire plus...

8 décembre 2018 à 11h00

Banksy, l’artiste de rue imprévisible

Banksy le phénomène de l'art de rue
Lors d'une vente aux enchères chez Sotheby's à Londres, le 5 octobre dernier, la fameuse toile de Banksy, Fille avec ballon, s’est complètement autodétruite...
En lire plus...

8 décembre 2018 à 9h00

Melinda Chartrand réélue à la présidence de MonAvenir

Melinda Chartrand et Geneviève Grenier ont été reportées à la présidence et la vice-présidence du Conseil scolaire catholique MonAvenir.
En lire plus...

7 décembre 2018 à 15h55

Les manifs n’ont pas empêché l’adoption de la loi 57

1er décembre 2018
La mobilisation franco-ontarienne n’a pas ému le gouvernement conservateur de l’Ontario, qui a fait adopter, jeudi, sa loi 57.
En lire plus...

7 décembre 2018 à 15h05

La musique afro s’affirme au gala Kilimandjaro

musique afro
Le gala bilingue des Kilimandjaro Music Award, qui en était à sa 3e édition, a déroulé le tapis rouge pour les artistes de la...
En lire plus...

7 décembre 2018 à 13h00

Plusieurs politiciens québécois appuient la résistance franco-ontarienne

1er décembre 2018
Une délégation de parlementaires québécois est venue appuyer les revendications franco-ontariennes le 1er décembre.
En lire plus...

7 décembre 2018 à 11h00

On passe de 2 à 7 fois plus de temps sur nos téléphones qu’on le pense

asiatique
Les «auto-évaluations» du temps passé sur nos téléphones contrastent grandement avec celles de l'appareil.
En lire plus...

7 décembre 2018 à 9h00

Des Dénisoviens au Tibet?

Les premiers humains arrivés sur les hauts plateaux du Tibet étaient peut-être des Dénisoviens, ces mystérieux cousins dont on sait encore peu de choses.
En lire plus...

7 décembre 2018 à 7h00

Les Red Wings gâchent le retour de William Nylander

La partie de lundi soir marquait le retour dans la formation torontoise de l'attaquant William Nylander.
En lire plus...

6 décembre 2018 à 23h26

ARTmonie contre les stéréotypes de genre

Viamonde
Des élèves des écoles Micheline-Saint-Cyr, de Toronto, et De-Lamothe-Cadillac, de Windsor, ont remporté le concours ARTmonie dans les écoles du Conseil scolaire Viamonde.
En lire plus...

6 décembre 2018 à 17h00

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur