Le vaccin contre le tétanos toujours utile

Pas contagieux mais potentiellement mortel

Toile du chirurgien écossais Charles Bell représentant un soldat mourant du ténanos (1809).
Partagez
Tweetez
Envoyez

Le vaccin contre le tétanos a-t-il une utilité, considérant que cette maladie n’est pas contagieuse?

C‘est vrai, le tétanos n’est pas une maladie contagieuse qui se transmet d’un humain à un autre, contrairement à la diphtérie, la coqueluche, la polio et la varicelle.

Une personne non vaccinée qui attrape le tétanos ne met donc pas la santé (et la vie) des autres en danger.

Toutefois, c’est une maladie grave et potentiellement mortelle pour la personne infectée, qui peut être prévenue grâce à la vaccination.

Une bactérie dans le sol

Le tétanos est causé par une bactérie qui vit principalement dans le sol et la poussière, ainsi que dans les excréments et parfois la salive. Cette bactérie peut pénétrer dans le corps par une plaie, comme une coupure.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Même une simple éraflure qui renferme un tout petit peu de terre peut provoquer une infection. D’ailleurs, plus de la moitié des personnes qui contractent le tétanos n’ont pas subi de grosse coupure ou blessure.

santé
C’est la blessure, pas le clou rouillé lui-même, qui constitue un risque de contracter le tétanos. (Photo: Fotof8 | Dreamstime.com)

Contractions musculaires et convulsions

Chez un enfant ou un adulte non vacciné, cette bactérie produit une toxine qui s’attaque aux nerfs contrôlant l’activité musculaire.

Dans les deux semaines qui suivent l’infection, la personne aura des symptômes comme des contractions musculaires sévères qui touchent d’abord les muscles du cou ou du visage, avant de se répandre dans tout le corps.

Dans les pires des cas, la bactérie peut provoquer des convulsions. On compte même des décès: malgré des soins appropriés, plus de 10% des enfants et des adultes qui contractent le tétanos en meurent.

C’est donc pour prévenir cette maladie grave qu’on inclut ce vaccin dans les programmes publics d’immunisation. Outre les quatre doses données aux enfants entre l’âge de 2 mois et 14 ans, on recommande aujourd’hui un seul rappel du vaccin à l’âge de 50 ans.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.
Le tétanos est une maladie grave qui peut être prévenue grâce à la vaccination. Photo: Syda Productions | Dreamstime.com

Rare

Le tétanos est une maladie à déclaration obligatoire. Mais la majorité de la population canadienne étant vaccinée, cela demeure une maladie rare.

Une enquête épidémiologique de l’INSPQ a permis de confirmer 23 cas de tétanos au Québec entre 1990 et 2008, soit une moyenne de 1,2 cas par année.

Cela signifie que le taux annuel était de 0,17 cas par million d’habitants. Ce taux était plus élevé chez les 50 ans et plus. Selon l’INSPQ, la grande majorité de ces personnes n’étaient pas adéquatement vaccinées.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur