Le Stratford de Bieber en 24 endroits

Un circuit d'emplacements fréquentés par le chanteur pop

Justin Bieber plus jeune (photo: Stratford-Perth Archives)


29 janvier 2018 à 11h00

Situé à deux heures environ de Toronto, Stratford est connu pour ses festivals de théâtre et de musique… et comme étant la ville natale de Justin Bieber. La ville a créé un circuit de 24 emplacements fréquentés par le chanteur pop.

Je n’avais jamais entendu parler du lien entre la localité et l’interprète. Ce qui m’a incité à visiter le secteur était plutôt un article qui parlait des endroits à voir durant l’hiver. Après quelques recherches, ma curiosité avait été piquée.

C’est donc armée d’un pantalon de neige, d’un chapeau, de mitaines et d’un peu de courage (pour affronter les intempéries) que je suis partie à la découverte de cette ville du Sud-Ouest de l’Ontario.

Le bureau de tourisme

Premier arrêt: le bureau de tourisme. Un excellent point de départ pour s’orienter dans un secteur méconnu et faire le plein de guides touristiques, de cartes et d’informations sur la liste de choses à voir et à faire.

Entre la porte d’entrée et la réception de l’office, il y a une armoire vitrée, verrouillée à double tour. À l’intérieur, on y garde jalousement une guitare couleur rouge vin autographiée par nul autre que Justin.

Guitare autographiée par Justin Bieber (photo: Sandra Dorelas)

Théâtre Avon: là où tout a commencé

Ma tournée se poursuit avec la visite du Théâtre Avon sur la rue Downie. L’édifice, qui se situe à quelques pas du bureau de tourisme, est un lieu où plusieurs grands noms de la scène artistique canadienne ont évolué.

C’est d’ailleurs devant cet emplacement que l’auteur-compositeur a offert ses premières prestations et s’est ainsi fait connaître grâce à une vidéo parue sur YouTube où on le voit chanter devant les marches du théâtre. À l’époque, il s’offrait en spectacle pour ramasser de l’argent afin d’amener sa mère en voyage à Walt Disney.

Contrairement aux douces chaleurs de la Floride, ici, à Stratford, il fait très froid. Le vent souffle fort à l’extérieur. Le thermomètre affiche une température de moins 30 degrés. Cela n’empêche pourtant pas aux étoiles de briller. Littéralement.

Le Stratford Avon Theatre (photo: Sandra Dorelas)

Devant les marches du théâtre, on trouve le plancher des célébrités de la ville. Plusieurs étoiles dorées ont été gravées dans le sol recouvert à ce temps ci de l’année d’une neige blanche scintillante.

Devant la bâtisse beige, je m’imprègne de l’esprit Bieber. Je scrute le sol et du pied droit repousse les flocons accumulés à la recherche de la plaque dédiée à l’artiste de 23 ans. Un homme que je devine être le concierge de la place conduit une mini-déneigeuse.

En me voyant, il s’arrête à quelques mètres de moi l’air stupéfait. Il me scrute longuement comme si je portais un bikini en pleine tempête. Au bout de ce qui me paraît comme une éternité, je l’entends s’exclamer:

«WTF!» Surprise, je réponds: «I’m looking for Justin Bieber’s star». Puis, il s’arrête une petite seconde, se retourne et se dirige dans le sens inverse, tout en me faisant signe de le suivre. Il m’amène jusqu’à la fameuse pièce.

«That Justin, he’s a good boy!», rétorque-t-il en retournant à sa besogne.

On aura beau dire ce que l’on voudra de la méga-star, mais une chose est sûre, c’est que l’amour des Stratfordiens pour leur enfant chéri est sans borne.

L’étoile de Justin Bieber devant le théâtre Avon. (photo: Sandra Dorelas)

L’Hôtel de ville

Après avoir quitté le théâtre, je reviens sur mes pas. En plein cœur de Stratford, j’aperçois un énorme édifice historique en brique rouge. On dirait un château médiéval. C’est en fait l’Hôtel de ville.

En plus de fournir des services essentiels à ses citoyens, l’immeuble accueille les visiteurs pour des événements culturels. Le jeune chanteur y a d’ailleurs interprété sa première chanson enregistrée lors d’un concert organisé afin d’amasser des fonds pour la banque alimentaire.

L’Hôtel de ville de Stratford(photo: Sandra Dorelas)

Madelyn’s Diner

L’heure du dîner sonne et un arrêt s’impose au Madelyn’s Diner. En entrant dans la salle à dîner, la première chose que l’on voit est une cuisine à aire ouverte. L’odeur du café ainsi que du bacon qui crépite sur le feu réchauffe les narines. Le décor est modeste, mais sympathique.

Sur place, on sert à toute heure de la journée des classiques comme le déjeuner qui comprend des œufs, un choix de viande servi avec de délicieuses patates rôties et des toasts au beurre.

Leur spécialité: un copieux repas composé de saucisses venant de fermes locales et d’une savoureuse choucroute avec une onctueuse garniture.

En voyant les assiettes, je ne suis pas étonnée d’apprendre qu’il s’agit ici d’un des restaurants favoris de la vedette qui y partageait souvent un repas en tête à tête avec sa mère.

Le Madelyn’s Diner (photo: Sandra Dorelas)

La crèmerie Scooper’s

Pour le dessert, la serveuse du restaurant me recommande la crèmerie Scooper’s fréquentée par J.B. La dame, une blonde loquace aux rides gracieuses, me rapporte que souvent, après une partie de soccer, l’artiste se joignait à des copains pour savourer un cornet de crème glacée.

Je me dirige donc vers le commerce de la rue Erie au centre-ville où on offre une grande variété de desserts glacés tout aussi colorés que le mur turquoise et jaune de la façade avant.

Justin Bieber

Musée Perth de Stratford

Pour compléter cette tournée du Stratford de Justin, je m’arrête au Musée Perth où prend place une exposition sur la légende. J’arrive malheureusement trop tôt. Non seulement, l’événement n’aura pas lieu avant le mois de février, mais le musée est désert en raison de la tempête qui sévit dehors. Une belle opportunité se présente malgré tout à moi.

J’ai l’occasion de discuter personnellement avec le directeur des lieux, un homme passionnant et passionné qui me raconte tout plein d’histoires sur l’établissement. Il accepte même de me montrer certains objets ayant appartenus à Justin qui feront partie de l’exposition à venir.

Il reste encore tant de choses à voir, mais le temps me manque. Moi qui n’aie jamais été une grande fan, je me surprends à anticiper mon retour dans la ville de Bieber.

Le Stratford Perth Museum (photo: Sandra Dorelas)

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

Quiz : les chutes du Niagara

12 août
L'une des principales attractions du Canada
En lire plus...

12 août 2018 à 7h00

Incompétence culturelle

Arabie saoudite Canada
L'Arabie saoudite n'a pas besoin du Canada: c'est à nous de maintenir les liens
En lire plus...

11 août 2018 à 9h00

Le Hobbit n’a pas laissé de descendants

caverne
L’île de Florès : la clef d’un mystère de l’environnement et de la génétique
En lire plus...

11 août 2018 à 7h00
La Maison Toronto

Appel aux bénévoles – Conseil d’Administration

La Maison Toronto - Vos compétences pour l’orientation et la gestion stratégique de l’organisme sont recherchées!!!  La Maison est à la recherche de femmes dynamiques dont la contribution aidera à son épanouissement et ...
En lire plus...

Boukman Eksperyans et Klô Pelgag en septembre

Dix jours de Francophonie en fête à la Distillerie, Isabel Bader, l’AFT et dans les écoles
En lire plus...

10 août 2018 à 9h00

Une théorie mathématique sur les hallucinations ?

peinture
Répétition de quatre motifs géométriques : spirale, tunnel, toile d’araignée et ruche
En lire plus...

10 août 2018 à 7h00

Le mégalodon toujours vivant? Un mythe aux dents longues

Trois fois plus gros qu’un requin blanc
En lire plus...

9 août 2018 à 13h00

François Guérin nommé au Tribunal de la sécurité sociale

Tribunal de la sécurité sociale du Canada
Il reste candidat au Conseil scolaire Viamonde pour la région de York
En lire plus...

9 août 2018 à 11h00

Les Autochtones sont passés de l’autonomie à la dépendance

Premières Nations
Yves Breton redécouvre le baron de Lahontan, «le plus grand écrivain de la Nouvelle-France»
En lire plus...

9 août 2018 à 9h00

Le jugement européen sur les OGM ajoute à la confusion

champ de blé
Haro sur les gènes étrangers ou manipulés
En lire plus...

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur