Le South Core de Toronto arrive à maturité

Le lac, la rotonde du musée ferroviaire, l'aquarium, le centre Rogers et la tour CN vus d'une chambre de l'hôtel Delta.


28 août 2017 à 18h51

SoCo. South Core. Le nom so cool inventé par des promoteurs immobiliers, il y a quelques années, pour mousser la vente d’unités dans le secteur qui se trouve entre Union Station au nord, l’autoroute Gardiner au sud, la Tour CN à l’ouest et le Centre Air Canada à l’Est.

L’appellation South Core faisait un peu l’objet de ridicule au début, mais le lieu a développé une personnalité propre qui lui mérite un nom bien spécifique et urbain.

Le South Core est intensément touristique, car on y trouve la Tour CN, le Rogers Centre, le Centre Air Canada, ainsi que l’aquarium Ripley’s, un musée ferroviaire et la très visitable brasserie Steam Whistle.

South Core, c’est aussi le site du Metro Toronto Convention Centre et de deux hôtels majeurs: le nouveau Delta et Le Germain Maple Leaf Square qui a en quelque sorte lancé le secteur.

Sur certaines cartes et plans, South Core fait partie de l’Entertainment District ou il est intégré dans Waterfront. Le caractère du South Core est de toute manière unique.

Aux abords du Centre Air Canada: patinoire des Maple Leafs, stade des Raptors de Toronto, salle de concerts.
Aux abords du Centre Air Canada: patinoire des Maple Leafs, stade des Raptors de Toronto, salle de concerts.

Visiteurs de toutes sortes

Un spectacle involontaire dans le South Core est l’afflux presque continu de voitures qui font la queue pour arriver éventuellement à l’autoroute Gardiner. Quand il y a des évènements au Centre Rogers ou au Centre Air Canada, c’est la cohue dans la rue et sur les trottoirs.

Les week-ends d’été, le nombre de visiteurs est impressionnant. Les choses à voir et les lieux pour se faire photographier sont nombreux. Les familles ont du plaisir dans cet espace qui ressemble à un grand terrain de jeu.

Une bonne partie de SoCo est composée de parcs municipaux innovateurs et étonnamment investis d’arbres et d’oiseaux. Le Metro Toronto Convention Centre et son stationnement occupent une grande partie du secteur… sous terre. Il serait donc impossible de construire de grandes tours où sont ces parcs.

Les familles sont donc à l’aise ici, et les jeunes adultes aussi, car d’excellents bars font vibrer South Core. Le plus connu des bars du secteur est le Real Sports Bar. C’est le plus grand bar sportif au Canada. Il propose une agréable terrasse à l’abri de la poussière et du bruit.

Les restos des hôtels environnants sont excellents… et chers. Les pressés et les économes seront heureux de trouver une série de restos rapides sur Bremner Lane, devant l’hôtel Delta.

Le Palais des congrès de Toronto (côté Sud).
Le Palais des congrès de Toronto (côté Sud).

L’Aquarium Ripley’s

L’Aquarium Ripley’s est vraiment impressionnant. Il combine parfaitement les aspects informatifs et divertissants. C’est pourquoi il connaît un tel succès malgré son prix d’entrée tout aussi impressionnant.

Le Toronto Railway Museum, musée ferroviaire du John Street Roundhouse, est en fait surtout un musée extérieur gratuit, composé de wagons de train et de pavillons utilitaires qui ont été déplacés sur ce site. Le musée intérieur (5$) est un lieu d’archives intéressant que les fanas de l’histoire ferroviaire apprécieront. Un petit train permet aux familles de vivre une belle expérience.

Le Railway Museum partage le roundhouse (rotonde en français) avec la brasserie Steam Whistle. La visite de la brasserie, à la fois ludique et instructive, se termine par une dégustation de bière dans un espace historique. Il y aussi une terrasse à l’extérieur.

Une fontaine au pied de la tour CN.
Une fontaine au pied de la Tour CN.

La Tour CN

L’attrait de la Tour CN ne se dément pas. Cette tour n’est plus la plus haute du monde, mais sa beauté, ses trois niveaux, sa nacelle, son excellent restaurant et la possibilité de marcher à l’extérieur en font peut-être la grande tour la plus intéressante au monde pour un touriste.

Le mieux est d’arriver à la tour une heure avant le crépuscule pour admirer la tombée de la nuit sur Toronto et le lac Ontario.

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

Suer pour rester en santé

santé
Recherche et activité physique : un demi-siècle de médecine préventive
En lire plus...

La schizophrénie du placenta

On savait déjà que les sources de la schizophrénie étaient en partie génétiques. Et une hypothèse veut depuis longtemps que des complications pendant la...
En lire plus...

16 juin 2018 à 7h00

High Park, un espace de verdure au cœur de la ville

High Park
Toronto est une ville bruyante et animée. Mais ne la jugez pas trop vite. Il est possible d’y trouver de vrai trou de verdure...
En lire plus...

15 juin 2018 à 17h00

Un pavillon des saveurs francophones à la FrancoFEST de Hamilton

FrancoFEST Hamilton
Le Couleur, Céleste Lévis, Jacobus, Claude Bégin, Jamie Adkins...
En lire plus...

15 juin 2018 à 15h00

ANIMATRICE, ANIMATEUR CULTUREL

Mon Avenir - AFFICHAGE INTERNE ET EXTERNE ANIMATRICE, ANIMATEUR CULTUREL École secondaire catholique Jean-Vanier, Welland Poste syndiqué permanent à temps plein (1,0) – 10 mois par année CONCOURS 19-AC-01 Le Conseil scolaire...
En lire plus...

Services dans le quartier de Malton

Acces employment - The Learning in Our Neighbourhood (LION) program, focuses on strengthening families by connecting neighbours to each other and their community. By knowing their neighbours and their neighbourhood, children and...
En lire plus...

Une pièce touchante autour de la pole dance

Sara
Sara, de Magalie Bazinet, au Red Sandcastle du 20 au 23 juin
En lire plus...

15 juin 2018 à 9h00

Faire le ménage, aussi dangereux que de fumer

nettoyeurs
L'équivalent d'un paquet par jour pendant 20 ans chez les femmes de ménage
En lire plus...

Détox : faut-il interdire le mot dans la publicité ?

En Grande-Bretagne, l’organisme en charge de réglementer la publicité a décrété en mai qu’une compagnie n’avait pas le droit d’utiliser le mot « détox...
En lire plus...

15 juin 2018 à 7h00

L’équipe de nouvelles #ONFR perd trois de six journalistes

Suppression postes tfo
Dans une 3e ronde de compressions depuis 2016, le Groupe Média TFO aurait éliminé 37 postes au sein de ses services phares : le magazine 24.7, le...
En lire plus...

14 juin 2018 à 17h40

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur