Le Norwegian Jade fait peau neuve

Une croisière plus appropriée pour les amateurs de luxe que pour les familles avec de jeunes enfants.


21 août 2017 à 14h07

Rénové durant l’année 2017, le navire Norwegian Jade revient sillonner les mers d’Europe du Nord, de la Norvège au Cape Nord en passant par l’Écosse et l’Islande, avec South et Hambourg pour ports d’embarquement. Le bateau mettra ensuite le cap vers l’Amérique du Nord et l’Est canadien.

Un des fleurons de la compagnie Norwegian Cruise Line, le Norwegian Jade, construit en 2006 vient d’être rénové pour reprendre la mer en Europe du Nord d’abord et en Amérique en suite.

Long de 294 mètres, le navire a été relooké dans ses parties communes et ses cabines. Il abandonne son look hawaïen pour une atmosphère plus élégante, alliant le bois et les tons émeraude.

Améliorées, dotées d’un nouvel ameublement, les chambres gagnent en élégance et en confort pour un sommeil réparateur entre deux escales.

Une cabine confortable.
Une cabine confortable.

Deux restaurants, deux bars et lounges sont ajoutés à ceux préexistants, tous modernisés et harmonisés dans le ton et le nouvel esprit chic du Jade.

Les moquettes, peintures et tableaux dans les parties communes ont été changés afin de conférer une autre élégance au navire.

Le théâtre offre un confort optimum à ses passagers avec de nouveaux fauteuils pour profiter des spectacles donnés durant la croisière.

Une grande salle de spectacles.
Une grande salle de spectacles.

Si le Norwegian Jade ne se prête pas vraiment à une croisière famille (petite piscine, pas de toboggans, le personnel du club enfants ne parle pas le français, peu d’espaces de jeu pour les jeunes croisiéristes…), les amateurs de luxe et de tranquillité sauront apprécier le calme du spa luxe et des villas formant un véritable navire dans le navire.

Les sportifs pourront s’adonner à leur discipline quotidienne dans la salle de sport, sur la piste de jogging qui fait le tour du navire sur l’un des 15 ponts ou sur le terrain de foot ou de basket sur le pont supérieur.

Avec ce dispositif, ses 16 restaurants, son théâtre et sa piscine et jacuzzi, le Norwegian Jade entend bien se positionner correctement par rapport à ses concurrents sur les marchés européens et nord-américains.

Le Norwegian Jade, entièrement relooké, quittera l’Europe cet hiver pour des croisières au départ de New York et de l’Est canadien ainsi que de Miami, des Caraïbes et du canal de Panama.

Tennis sur le pont du navire.
Tennis sur le pont du navire.

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

Un quatrième album pour l’humoriste Hunter Collins

Hunter Collins
Pas de sujets tabous pour cet homme blanc hétéro...
En lire plus...

23 juin 2018 à 12h00

Les aires protégées qui ne sont pas protégées

Objectif 2020 : 17 % des terres émergées et 10 % des océans
En lire plus...

23 juin 2018 à 10h00

CRISPR : émoi autour du mot « cancer »

Le «ciseau génétique» provoquerait une «contre-attaque»
En lire plus...

23 juin 2018 à 7h00

Charme industriel entre les briques rouges de la Distillerie

La Distillerie
La Distillerie est bien un quartier de Toronto où le paysage industriel rencontre l’art moderne. Les gens y viennent pour venir se restaurer dans...
En lire plus...

22 juin 2018 à 19h00

Les Indisciplinés investissent dans un grand spectacle pour leur 10e anniversaire

Indisciplinés de toronto
De plus en plus de nouveaux comédiens et techniciens talentueux
En lire plus...

22 juin 2018 à 15h00

François Bourassa se réinvente

François Bourassa
Le 27 juin au Festival de jazz
En lire plus...

22 juin 2018 à 14h00

Un règlement albertain machiavélique

La Couronne suspend des procédures pour ne pas reconnaître le droit des Défendeurs au français
En lire plus...

22 juin 2018 à 12h30

Aurélie Resch décroche le prix Trillium

Prix littéraire Trillium de l'Ontario
Rare encouragement pour les récits courts
En lire plus...

22 juin 2018 à 11h39

Cannabis : à la poursuite du diamant vert

La légalisation va donner accès à du financement pour la recherche
En lire plus...

Impact économique de l’intelligence artificielle : on cherche encore

Pas de pertes d’emplois ni de productivité accrue
En lire plus...

22 juin 2018 à 7h00

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur