Le moteur ionique vert et silencieux: soyez patients

moteur ionique

Un mode de propulsion jusque-là pensé pour des sondes interplanétaires, a été testé pour la première fois sur un avion.


24 novembre 2018 à 7h00

Un mode de propulsion jusque-là pensé pour des sondes interplanétaires, a été testé pour la première fois sur un avion. À la clef, si ça marche: un voyage peu polluant et silencieux… mais un prototype qui, pour l’instant, ne peut parcourir que 50 mètres.

Au contraire des moteurs chimiques, qui font avancer le gros des engins envoyés dans l’espace depuis le tout premier Spoutnik, le moteur ionique ne fait pas brûler des gaz, mais fait accélérer des atomes de gaz chargés électriquement en les expulsant à l’extérieur de leur «chambre».

moteur ionique
Pour l’instant, l’avion «ionique» a volé dans un hangar pendant 12 secondes. (Représentation d’artiste du design. | Christine Y. He / MIT)

Expulsion atome par atome

C’est cette expulsion qui fournit à la sonde spatiale une minuscule poussée vers l’avant. Minuscule, c’est-à-dire atome par atome… ce qui finit malgré tout par faire une différence, sur un voyage qui se mesure en millions de kilomètres. Quelques sondes «ioniques» ont été testées depuis la fin des années 1990.

Comment transposer l’idée d’une poussée «atome par atome» dans un avion? Il faut d’abord un ultra-léger — le nouveau venu ne pèse que deux kilos et demi — commandé à distance — un pilote serait trop lourd — et un design un peu étrange: une aile de cinq mètres de large, des électrodes, une batterie.

Premier vol de 12 secondes

Il aurait apparemment fallu huit ans à Steven Barrett et à ses collègues du Massachusetts Institute of Technology pour y arriver (ils ont tiré de leurs tests un article paru mercredi dans la revue Nature): leur prototype peut voler, dans une salle fermée, à une vitesse de cinq mètres à la seconde pendant… 12 secondes.

Pour aller plus loin, il faudra résoudre le problème du poids — comment obtenir la poussée suffisante pour faire lever de terre un appareil assez lourd pour transporter des passagers — et celui de la batterie: au rythme actuel où évolue la technologie, il pourrait s’écouter 20 à 30 ans avant qu’on ne dispose de batteries capables d’emmagasiner assez d’énergie pour un vol commercial.

Les optimistes soulignent toutefois que 12 secondes, ce fut aussi la durée du tout premier vol des frères Wright, considérés comme les «pères de l’aviation».

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

Voyager dans le temps avec les éditions Faton

Les éditions Faton offrent toute une gamme de revues relatives au domaine artistique qui sont toujours d'un grand intérêt. Elles sont toutes du même...
En lire plus...

17 février 2019 à 11h00

Bêtise et petitesse de l’être humain

L’innocent
Les scandales pédophiles au sein de l’Église catholique durent depuis des siècles. Sergio Kokis s’en inspire pour écrire L’innocent, un roman dont l’action se...
En lire plus...

17 février 2019 à 9h00

Quiz : A mari usque ad mare

A mari usque ad mare (d’un océan à l’autre) est la devise du Canada.
En lire plus...

17 février 2019 à 7h00

Oslo: dans les coulisses des négociations israélo-palestiniennes

Studio 180
Me voici, à la St-Valentin, assis avec ma bien-aimée, dans une salle remplie à craquer du théâtre CAA de Mirvish (l'ancien Panasonic sur Yonge...
En lire plus...

16 février 2019 à 12h00

La pénurie d’enseignants freine le bilinguisme

Photo: Francopresse, Lucas Pilleri
Après des décennies de croissance exponentielle, les programmes de français langue seconde des conseils scolaires du pays peinent à trouver un nombre suffisant d’enseignants...
En lire plus...

16 février 2019 à 9h00

Le lait au chocolat ne fait rien de spécial pour la récupération des sportifs

santé, sport
Les médias, la publicité et bien des athlètes rapportent régulièrement que le lait au chocolat améliore la récupération chez les sportifs après un effort...
En lire plus...

La France s’anime au TAAFI

TAAFI
Du 15 au 17 février, les films sont de retour au Festival international d’art d’animation de Toronto (TAAFI) et plusieurs oeuvres françaises émergent du...
En lire plus...

15 février 2019 à 16h28

Adieu, Opportunity

La NASA a officiellement «déplogué» le 12 février sa sonde martienne Opportunity, qui ne répondait plus depuis juin dernier. Sa mission a duré beaucoup...
En lire plus...

15 février 2019 à 15h15

Abel Maxwell veut inspirer les jeunes

Abel Maxwell sera omniprésent à la célébration du Mois de l'Histoire des Noirs organisée par le Centre Francophone de Toronto le samedi 23 février....
En lire plus...

15 février 2019 à 11h00

Deux photographes, deux univers

Expo alliance française
Geneviève Thauvette et Kathleen Hearn, deux artistes torontoises, exposent leurs photographies à l’Alliance française de Toronto jusqu'au 28 mars.
En lire plus...

15 février 2019 à 9h00

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur