Le Labo a trouvé sa maison… dans un labyrinthe

401 Richmond Ouest: un édifice original

Les nouveaux locaux du Labo, au 401 rue Richmond Ouest (Photo: M. Lemyre)


11 décembre 2017 à 14h00

Il y a un mois, le Labo d’arts médiatiques de Toronto déménageait, passant du 568 au 401 de la rue Richmond Ouest, un édifice original, semblable à un labyrinthe. Le jeudi 7 décembre, il officialisait ses nouveaux locaux lors d’une soirée où s’entassait beaucoup de monde.

«C’était une super soirée», confie Barbara Gilbert, la directrice générale de l’organisme, à L’Express, «mais, tout ce monde, ça ne permettait pas de rendre compte de notre nouvel espace. Il est bien plus grand que l’ancien.»

Barbara Gilbert
Barbara Gilbert

Nomade

«L’ancien», c’était un petit local partagé avec Charles Street Vidéo (CSV), un organisme artistique qui avait accepté d’héberger le Labo, alors nomade.

D’abord situé dans le quartier historique de la Distillerie, à l’Est du centre-ville, le Labo a été contraint de partir il y a 4 ans, face au coût toujours plus élevé du loyer.

C’est alors qu’il a trouvé un accord avec Charles Street Video, avec qui il a partagé des locaux du 65 rue Bellwoods, en attendant de trouver sa propre maison.

Seulement, l’état du local des deux organismes se détériorait, ce qui les a poussés à trouver un nouveau local, au 568 de la rue Richmond Ouest, qui était plus petit.

Toujours à la recherche de leurs propres bureaux, le Labo découvre alors un immeuble non loin de là, le 401 rue Richmond Ouest.

Un dédale de culture

Un dédale de couloirs originaux, dont les murs blancs, recouverts de tableaux et d’affiches, sont enfilades de petites portes mystérieuses, placardées de noms d’organismes intrigants de tous domaines, le tout sur cinq étages. Le 401 vaut le détour, mais attention de ne pas se perdre!

Inscrite sur une liste d’attente de 3 ans, ce fut une véritable surprise pour Barbara Gilbert lorsqu’en septembre dernier, elle reçoit le coup de fil annonçant un local libre pour Le Labo. Fraîchement installée, l’équipe apprécie ce nouvel espace.

«C’est un lieu super inspirant! On vient d’arriver, mais on découvre déjà cette entraide entre les organismes, il y a de belles collaborations, même si on travaille dans des domaines différents.»

Un couloir du 401 rue Richmond Ouest
Un couloir du 401 rue Richmond Ouest

Deux adresses

Le Labo est donc installé administrativement au bureau 277 du 401 Richmond Ouest, mais une grande partie de son équipement reste au 568 de la rue, dans les locaux de Charles Street Video.

«Nos équipements sont en communs, et il était plus pratique de les laisser là bas. Alors, ça demande de la planification, pour certains ateliers que nous organisons au 401, il faut aller chercher le matériel, mais c’est pas très loin!»

C’est donc le CSV qui gère la location du matériel pour les membres du Labo.

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

Les Indisciplinés investissent dans un grand spectacle pour leur 10e anniversaire

Indisciplinés de toronto
De plus en plus de nouveaux comédiens et techniciens talentueux
En lire plus...

22 juin 2018 à 15h00

François Bourassa se réinvente

François Bourassa
Le 27 juin au Festival de jazz
En lire plus...

22 juin 2018 à 14h00

Un règlement albertain machiavélique

La Couronne suspend des procédures pour ne pas reconnaître le droit des Défendeurs au français
En lire plus...

22 juin 2018 à 12h30

Aurélie Resch décroche le prix Trillium

Prix littéraire Trillium de l'Ontario
Rare encouragement pour les récits courts
En lire plus...

22 juin 2018 à 11h39

Cannabis : à la poursuite du diamant vert

La légalisation va donner accès à du financement pour la recherche
En lire plus...

Impact économique de l’intelligence artificielle : on cherche encore

Pas de pertes d’emplois ni de productivité accrue
En lire plus...

22 juin 2018 à 7h00

L’espiègle trio jazz Les Malcommodes

les malcommodes
Le 26 juin au Festival de jazz de Toronto
En lire plus...

21 juin 2018 à 13h00

Un test a changé sa vie : dans les pas d’un enfant dyslexique

La Liberté
«J’étais content de savoir que je n’étais pas stupide»
En lire plus...

21 juin 2018 à 10h00

Le véganisme dans le vêtement : trop de plastique ?

Le cuir de kangourou et le polyester plus «verts» que la laine d’alpaga et le cuir de bovin
En lire plus...

21 juin 2018 à 7h00

Technicien(ne) à l’aide technique

Conseil scolaire catholique MonAvenir - Le Conseil scolaire catholique MonAvenir est à la recherche d’une personne permanente, à temps plein (1,0), soit 35 heures par semaine, qui agira à titre de technicienne, technicien à l’aide technique...
En lire plus...

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur