Le Comité des langues officielles veut garantir le bilinguisme des juges

Richard Wagner dans la tradition juridique et le bilinguisme de la Cour suprême

Richard Wagner


13 décembre 2017 à 10h00

Le jour même de la nomination de Richard Wagner comme juge en chef du Canada, le Comité permanent des langues officielles des Communes, dominé par des députés libéraux, a recommandé que le gouvernement légifère pour garantir le bilinguisme des juges à la Cour suprême.

Dans son rapport intitulé Pour que justice soit rendue dans les deux langues officielles, le Comité présidé par Denis Paradis rejette l’idée que le bilinguisme dépende de la bonne volonté du premier ministre. Il recommande de modifier dans ce sens la Loi sur les langues officielles qui exige déjà la compréhension de la langue officielle du justiciable chez les juges des autres tribunaux du pays.

rapport comite langues officielles

Le gouvernement libéral a récemment voté contre un projet de loi en ce sens, présenté par le député néo-démocrate François Choquette, sous prétexte qu’un tel changement nécessite un amendement constitutionnel. Mais selon les témoins réunis par le Comité, un amendement législatif serait suffisant pour encadrer le bilinguisme des juges.

Le rapport de 60 pages contient dix recommandations, dont une croissance de «la capacité langagière des intervenants dans l’ensemble de l’appareil judiciaire» et du «soutien aux organismes communautaires œuvrant dans le domaine de la justice».

La désignation récente de Raymond Théberge, comme prochain commissaire aux langues officielles du Canada, a également soulevé des débats sur la réforme de la Loi pour garantir le bilinguisme des juges du plus haut tribunal du pays.

Juge autochtone

Richard Wagner est «le meilleur choix pour assurer la tradition juridique et le bilinguisme de la Cour», a par ailleurs indiqué la ministre de la Justice, Jody Wilson-Raybould.

La ministre de la Justice du Canada, Jody Wilson Raybould.
La ministre Jody Wilson Raybould

Questionnée sur l’éventualité d’une présence autochtone à la Cour suprême, la ministre de la Justice, elle-même Autochtone, s’est montrée enthousiaste: «J’ai hâte au jour que ça deviendra possible. Les prochaines occasions se présenteront à la Cour en 2020 ou 2021. Notre premier ministre a réaffirmé que toutes les nominations seront bilingues pour refléter notre engagement sur cette question.»

Certains élus croient que le critère obligatoire du bilinguisme retarde la nomination d’un premier ou d’une première juge issu(e) des Premières Nations à la Cour suprême.

Entregent

Pour le juriste Mark Power, qui a plaidé plusieurs fois devant la Cour suprême, Richard Wagner «est très présent à l’extérieur de la Cour, il participe souvent à des conférences et à des banquets, il a beaucoup d’entregent. C’est un juge rassembleur qui inspire confiance.»

«Je souhaite que le nouveau juge en chef préside un tribunal où les droits linguistiques sont interprétés de manière large et libérale», a commenté Jean Johnson, le président de la Fédération des communautés francophones et acadienne du Canada.

Le directeur général de la Fédération des associations de juristes d’expression française, Rénald Rémillard, espère que Richard Wagner sera «sensible à la nécessité que les juges de la Cour suprême soient capables d’entendre les justiciables d’expression française dans leur langue, sans l’aide d’un interprète».

L’organisme compte sur le nouveau juge en chef pour appuyer ses efforts pour que ce principe soit pleinement respecté et reconnu à la Cour suprême.

bado_theberge

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

Quiz: Téléséries des années 1950 et 1960

quiz
Testez vos connaissances sur des téléséries des années 1950 et 1960
En lire plus...

21 octobre 2018 à 7h00

Élections municipales: pourquoi un tel désamour ?

vote
Malgré l’influence directe de la politique municipale sur le quotidien des citoyens, les taux d’abstention aux élections municipales sont élevés. Des politologues et observateurs...
En lire plus...

20 octobre 2018 à 14h30

Les nouvelles technologies ont-elles raison de votre cou ?

cervicalgies
Avec près de 5 milliards de détenteurs de smartphones et un temps de navigation quotidien estimé à 6 heures, vous n’êtes probablement pas épargnés...
En lire plus...

20 octobre 2018 à 11h00

Les vins Fino et Amontillado: deux xérès secs à découvrir

vins
L’image des aïeux buvant le xérès dans de petites coupes s’avère tenace. Comme si les générations plus jeunes se dissociaient de ce modèle. Le...
En lire plus...

20 octobre 2018 à 8h00

Les Archives publiques de l’Ontario, centre historique de la province

Archives publiques de l'Ontario
Fondées en 1903 à Toronto, les Archives publiques de l'Ontario rassemblent des milliers de documents retraçant l'histoire de la province.
En lire plus...

19 octobre 2018 à 16h00

Blaise Ndala, écrivain-éponge de son temps

Blaise Ndala et Gabriel Osson
Le romancier Blaise Ndala, originaire d'Ottawa, a lancé la série Croisée des mots, jeudi soir, à la Bibliothèque publique de Toronto. La rencontre littéraire...
En lire plus...

19 octobre 2018 à 12h30

ApéroChic fête ses sept ans avec Zadig et Voltaire

ApéroChic
Le 23 Octobre, ApéroChic célébrera ses sept années d'existence lors d'une soirée au Bisha Hôtel. L'Express a rencontré les fondatrices de ce concept.
En lire plus...

19 octobre 2018 à 11h00

Non, l’immigration n’est pas en croissance rapide

immigration foule
L’immigration est devenue un enjeu électoral dans plusieurs pays, voire une obsession pour certains gouvernements. Pourtant, une recherche quantitative permet d'entrer en contradiction avec...
En lire plus...

19 octobre 2018 à 7h00

Les Leafs chutent à domicile face aux Penguins de Pittsburgh (3-0)

Leafs
Les Maple Leafs ont été battus ce soir par les Penguins de Pittsburgh sur le score de 3-0. L'Express était présent à l'Arena Scotiabank.
En lire plus...

18 octobre 2018 à 21h37

Quel déguisement choisir pour l’Halloween ?

maquillage de vampires
Alors que l'Halloween approche à grand pas, vous n'avez surement pas encore décidé comment vous déguiser. L'Express est là pour vous aider.
En lire plus...

18 octobre 2018 à 17h00

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur