Le Cirque du Soleil ouvre son cabinet de curiosités

10 représentations de plus à Toronto

Partagez
Tweetez
Envoyez

Liliputiens, hommes accordéons, savant fou et autres personnages hauts en couleurs débarquent à Toronto. Pour sa 35e production, le Cirque du Soleil vous propose de pénétrer au coeur du laboratoire d’un inventeur pas comme les autres, avec Kurios, le cabinet des curiosités.

«Le spectacle se déroule dans le cabinet des curiosités de notre chercheur, et fait prendre vie à ses inventions», explique Anne Marie Weissbecker, acrobate aérienne, en entrevue à L’Express. «Le spectacle est vraiment époustouflant visuellement. Tout est dans les couleurs sépia, les costumes sont très beaux aussi, dans l’inspiration Steam Punk.» Sur scène, 46 artistes aux spécialités toutes différentes se relaient pour assurer le show et émerveiller petit et grands.

«C’est une performance qui fait rêver les enfants, mais aussi les adultes», déclare l’acrobate, «il y a un coté magique.» Le spectacle, originellement basé à Montréal, a remporté un tel succès qu’il vient aujourd’hui frapper à la porte de Toronto pour 10 représentations supplémentaires au Toronto Port’s Land, du 28 août au 26 octobre.

Musiciens, acteur et contorsionnistes viendront donc se mêler au public torontois pour leur offrir une expérience interactive et enchanteresse.

Le spectacle, créé par Guy Laliberté, Jean François Bouchard et leur équipe, a pris un an à être mis sur pieds. «Il y a 6 à 8 mois de création artistique et d’entraînement», explique Anne Marie, «une fois les idées de scénario et de numéros trouvés, il faut tout lier, tout chorégraphier. Cela représente de longues journées de travail.»

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour l’acrobate, néanmoins, ce n’est que du plaisir, c’est même une des raisons pour lesquelles elle a choisi de travailler avec le Cirque du Soleil. «Ici, il y a une grande place laissée à l’imagination, l’originalité et la création. Vous ne verrez jamais ailleurs ce que vous verrez au Cirque du Soleil. Quand, ailleurs, ce n’est souvent que quelques semaines qui sont consacrées à la création, ici c’est des mois entiers!»

La qualité tient au travail et au sens du détail dont font preuve les artistes et les créateurs. En 2014, c’est 30 années d’existence que fête la compagnie, un succès comme on en voit peu dans ce milieu.

Après des années à sillonner les cinq continents, le cirque montréalais s’est mué en une compagnie cosmopolite et internationale.

«Américains, espagnols, belges, colombiens…», le monde entier semble se retrouver au Québec, autour d’une passion commune. «J’aime le mode de vie que le cirque nous offre», souligne l’acrobate, «on voyage beaucoup, on fait plein de rencontres, c’est vraiment enrichissant.»

Anne Marie, elle, est Française, et débute sa carrière à 11 ans seulement. Originaire de Strasbourg, elle fait une école de cirque en France puis participe à plusieurs spectacles avant de finalement rejoindre le Cirque du Soleil.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

«J’ai toujours aimé les défis», déclare-t-elle. «J’ai tout essayé, mais c’est l’aérien qui m’a vraiment plu.» Spécialisée au départ en corde lisse, c’est plus généralement dans l’acrobatie aérienne qu’Anne Marie évolue aujourd’hui. Pour Kurios, c’est un numéro sans précédent, sur un vélo, que l’artiste nous réserve.

Renseignements

Kurios, le cabinet des curiosités: du 28 août au 26 octobre au Toronto Port’s Lands

Pour découvrir Anne Marie sur scène et bien d’autres numéros encore, réservez vos places sur www.cirquedusoleil.com/fr/shows/kurios/tickets/toronto.aspx

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur