Le caviar organique, ça existe

Kelp Caviar fait goûter ses produits à Soirée Québec

Partagez
Tweetez
Envoyez

Fondée en 2011 à Montréal, la compagnie de caviar KelpCaviar, est devenue rapidement une valeur sûre sur le marché canadien de ce mets raffiné. Grâce notamment à la création de substituts de caviar et d’un caviar d’esturgeon organique unique au monde et de premières qualités, l’entreprise qui sera mise à l’honneur lors de Soirée Québec, est indubitablement en plein essor.

Une gamme diversifiée

Neuf gammes de substituts de caviar végétarien, raffiné et peu couteux, toutes lancées en 2012, toutes différentes les unes des autres, voilà la raison principale du succès initial que rencontre KelpCaviar. Pour ceux qui aiment les classiques, il y a bien entendu les fameux caviars d’esturgeon et de saumon, de lope orange et de lope jaune. Pour ceux qui apprécient les saveurs non conventionnelles et qui aiment constamment se prêter à une expérimentation gustative, les caviars de truffe, de gingembre, de chili, de balsamique ou de wasabi, proposés par KelpCaviar, leur conviendront à souhait. Bref il y en a pour tous les gouts! «On a vu ce que le public recherchait et notre gamme diversifiée en témoigne. Ceci dit, les plus gros vendeurs sont bien entendu les caviars d’esturgeon et de saumon», admet Naor Cohen, manager général de l’entreprise au sujet de ces caviars végétariens à base d’algues naturelles et non de poisson. Outre ces gammes hétéroclites de substituts, ce qui fait la particularité de KelpCaviar, c’est aussi son vrai caviar d’esturgeon naturel et organique, plus cher, mais plus authentique pour les experts gourmets.

Plat rare et incompris

Le marché du caviar au Canada est relativement libre et évidemment petit. En tout et pour tout, on totalise entre quatre et cinq compagnies au Québec et seulement une dizaine dans tout le pays. Il est donc évident que KelpCaviar, malgré sa récente fondation, a déjà plus ou moins acquis le monopole. Pourtant, un problème subsiste. «Il y a beaucoup d’éducation à faire par rapport au caviar de nos jours. On ne sait pas ce que c’est réellement. Un gros marché noir de caviar d’esturgeon existe aujourd’hui, aveugle les consommateurs et la qualité passe, dans ce cas là, après», s’indigne Naor Cohen.

Exportation

Bien qu’encore au stade embryonnaire, la société KelpCaviar a déjà séduit de nombreux gourmets, conquis d’innombrables cultures et accumulé les partenariats internationaux. Sur ce point, le manager général de la société insiste: «notre force, c’est l’exportation. On a de la présence en Chine, à Singapour, à Dubaï, au Portugal, en Espagne, au Royaume-Uni, au Brésil…Le marché extérieur est plus fort que le marché intérieur même si l’on voudrait changer cela.»

Objectifs

Développer de nouvelles gammes toujours à base de caviar ou de poisson, devenir l’un des fabricants les plus importants d’Amérique du Nord, s’appuyer sur la ligne Imperial Caviar lancée en janvier dernier spécialisée dans les œufs de poisson (truite ou saumon), voilà les objectifs avoués de KelpCaviar, entreprise en permanente évolution. Concernant le prix, M. Cohen assure que son entreprise cherche à être très compétitive. «Ainsi, pour vous donner un ordre d’idée, le prix de notre vrai caviar d’esturgeon blanc venant de la côte ouest-américaine est de 2700 $ le kg. À titre de comparaison, le prix du caviar Ossetra de béluga vendu en Russie est de 6500 $ le kg environ. Mais ce sont la qualité et la réputation qui sont primordiales dans ce milieu, plus que le prix et sur ce point, KelpCaviar répond aux attentes», promet Naor Cohen. Nous laissons donc désormais aux amateurs de caviar, de vérifier ces dires.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur