Le 7e Art au cœur des vignobles du Niagara

Partagez
Tweetez
Envoyez

Ceux et celles qui ont parcouru la péninsule du Niagara, en vélo ou en voiture, savent que la région est parsemée de vignobles et de vergers, de jolis petits marchés à ciel ouvert, de fromageries et d’épiceries fines.

À une heure et demie de route de Toronto, c’est l’endroit idéal pour des virées gustatives ou gourmandes et de jolies randonnées bucoliques, avec toujours en toile de fond, les célèbres chutes Niagara aussi majestueuses le jour, que lorsqu’elles scintillent de mille couleurs, la nuit.

La région a développé au cours des trente dernières années un secteur d’activité important sur le plan vinicole et touristique. On y compte plus d’une soixantaine de vignobles, dont certains ont d’excellents restaurants et de magnifiques terrasses qui s’ouvrent sur les champs de raisins – chardonnay, cabernets, et autres cépages – on y trouve aussi de très jolis Bed & Breakfeast et de charmants gîtes touristiques.

Pour donner encore plus d’attrait à cet endroit de l’Ontario, fier de sa cuisine florissante et de ses établissements vinicoles, le Torontois Bill Marshall, co-fondateur du Festival international du film de Toronto (1976), a créé il y a un an, le Niagara Integrated Film Festival.

Le mot «intégré» prend ici toute son importance, car le festival s’appuie sur la participation des propriétaires de vignobles pour offrir aux résidents-cinéphiles de la région, ainsi qu’aux touristes américains et étrangers – vin, gastronomie et 7e art au cœur des vignobles – développant ainsi davantage le tourisme œnophile et gastronome.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Véritable épicurien au cœur et au ventre, Bill Marshall considère le NIFF comme étant un mélange parfait de divertissement et d’hospitalité raffinée. Il prévoit même que Niagara – qui est déjà une sorte de vallée de Napa canadienne – sera la destination vedette de l’Ontario, puisqu’on y trouve d’excellents cépages, des mets où la philosophie «de la ferme à la table» est de rigueur, ainsi qu’une vie culturelle riche et invitante.

D’ailleurs fort du succès de la première édition du festival l’an dernier, l’édition 2015 propose du 18 au 21 juin, des forfaits uniques dans 15 lieux pittoresques, allant de Grimsby à Niagara-on-the-Lake, ainsi qu’une programmation élargie, comprenant 22 longs-métrages et 8 documentaires, issus des États-Unis, du Royaume-Uni, de l’Allemagne, du Costa Rica, de la Hongrie, des Pays-Bas, de la Pologne, de la Roumanie, de la Chine (Hong Kong), et du Canada.

Vingt premières canadiennes sont prévues, incluant quatre films de l’Ontario, et douze de la région de Niagara.

Le soir du 18 juin, de 19h à 11h45, à la Peller Estates Winery, se tient The Ultimate Opening Night Experience. Cette grande soirée d’ouverture comprend non seulement un dîner saisonnier avec des vins soigneusement choisis, mais aussi une variété de petits goûters traditionnels et non traditionnels qui seront disponibles tout près du bar payant, histoire d’arroser un peu plus vos papilles avant 21h30, l’heure de la projection du film d’ouverture: Testament of Youth du cinéaste américain James Kent.

Ce film – une adaptation des mémoires de Vera Brittain – raconte l’histoire d’une jeune étudiante britannique, Vera, qui s’engage en tant qu’infirmière pendant la Première Guerre Mondiale. À son retour à Oxford, elle devient une auteure et une féministe célèbre.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Le prix d’entrée de cette soirée: 175$, donnant aussi un accès gratuit à l’Opening Night After Party.

Filmalicious et Henry of Pelham

À compter du 19, on peut partir à la découverte de vignobles avec les forfaits du fabuleux programme Filmalicious Film Screening Package. Filmalicious propose un somptueux dîner accompagné de vins primés du Niagara, choisis spécialement par le vigneron, suivi de la projection du film sous les étoiles, au cœur des vignobles. Et si jamais Dame Nature décide de ne pas coopérer, la projection se fait alors sous une tente en plein air.

Parmi les films à voir dans le cadre de Filmalicious: The Overnight, deuxième long-métrage du réalisateur Patrick Brice (USA, 2015) avec Taylor Schilling, Jason Schwartzman, Adam Scott et Judith Godrèche, une première canadienne présentée dans le vignoble Henry of Pelham.

Ce domaine de 300 acres est lié à l’histoire et au développement de la viniculture dans la région. Son acte de propriété a été concédé la première fois à Nicholas Smith en 1778, l’arrière, arrière, arrière-grand-père des propriétaires actuels, les frères Speck, (Paul, Matthew et Daniel).

C’est Henry Smith, le plus jeune fils de Nicholas Smith qui en 1842, a construit la maison qui abrite aujourd’hui la boutique de vin et le centre d’accueil du vignoble. Il a laissé tomber le nom Smith pour Pelham, en guise de reconnaissance de la route Pelham, l’une des principales voies de commerce dans le Niagara, et aussi en hommage au premier ministre de Grande-Bretagne, Sir Henry Pelham (1694-1754).

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Henry of Pelham est reconnue, au-delà des frontières, comme étant l’un des grands vignobles de la Vallée du Niagara. Son cépage hybride, le Baco Noir, donne des vins à l’acidité élevée et aux tanins extrêmement souples. Henry of Pelham en a fait une spécialité (signature de la maison) et élabore un vin au goût de fruits noirs, relevé de notes de noisettes et d’épices.

Sandrine Bourcier, œnologue d’origine française, a commencé à travailler pour la maison en 1997 et a pris le poste de chef de vinification en 2013. En entrevue à L’Express, elle précise que l’art et la culture font bon ménage avec le tourisme vinicole et gourmand chez Henry of Pelham depuis quelques années déjà.

«La famille Speck, dit-elle a toujours été passionnée par l’art. Non seulement la maison abrite une galerie au deuxième, mais depuis plus de dix ans maintenant, le domaine devient une scène à ciel ouvert durant l’été pour les pièces de Shakespeare. Le cinéma est donc une suite tout à fait logique. Accueillir le 7e art dans nos vignobles en dégustant notre Chardonnay, notre Riesling ou notre Baco Noir, c’est absolument génial!»

Cinéastes de la relève

Pour Andrea Conte, jeune cinéaste de la relève, dont le premier court-métrage Henny’s Opus in B Minor sera projeté en grande première à Niagara, le NIFF est un ajout majeur pour la région.

«Je suis né et j’ai grandi à Queenston» (en amont de Niagara-on-the-Lake), raconte-t-il. «J’ai vu la région se transformer et prendre de la vitalité au cours des vingt dernières années… Le développement de l’industrie vinicole et gastronomique favorise l’expansion de Niagara, et aussi le milieu des arts et de la culture, c’est un plus pour nous les artistes. Avoir mon film présenté chez moi dans un festival créé par le co-fondateur du TIFF, renforce aussi Niagara comme lieu pour les productions cinématographiques…ce nouveau festival fera encore mieux découvrir la région, son potentiel et sa richesse, c’est absolument formidable.»

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Henny’s Opus in B Minor sera présenté dans le programme Niagara Rises Shorts, le 20 juin à midi au cinéma Landmark à St. Catharines. Le film nous invite à découvrir Henny, une femme profondément frustrée et peinée par la perte de ses capacités et de sa mémoire, elle qui était musicienne de formation classique. En réintroduisant Henny à son compositeur préféré Jean-Sébastien Bach, la femme retrouve ses souvenirs et se reconnaît à nouveau.

À ne pas manquer également deux programmes assez uniques: The Film Feast NOTL incluant trois arrêts à Niagara-on-the-Lake, aux vignobles Konzelmann Estate Winery, Pillitteri Estates Winery, et la PondView Estate Winery. Quant au Film Feast 20 Valley, il propose cette fois la tournée des vignobles Angels Gate Winery, Calamus Estate Winery, et Tawse Winery.

À chaque arrêt: dégustation de vins, hors d’oeuvres et projection des meilleurs courts-métrages canadiens, issus du programme Not Short On Talent, valorisant le talent des cinéastes primés et émergents du Canada; un programme présenté annuellement au Festival de Cannes, en France… De quoi éblouir tous vos sens!

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur