L’arnaque des écoles de droit

John Grisham : Les Imposteurs

John Grisham, Les Imposteurs, roman traduit de l’anglais par Dominique Defert, Paris, Éditions JC Lattès, 2019, 432 pages, 32,95 $.
Partagez
Tweetez
Envoyez

Auteur de best-sellers, dont La Firme et Le Cas Fitzgerald, John Grisham vient de publier Les Imposteurs, version française de The Rooster Bar (2017). Comme c’est souvent le cas chez Grisham, l’intrigue met en scène des avocats, certains honnêtes d’autres véreux.

Dans le cas de ce 31e roman, les principaux personnages sont trois étudiants qui terminent leurs cours de droit. Il ne leur reste qu’un semestre et la seule chose certaine c’est qu’ils devront rembourser des prêts qui se chiffrent au total à 652 000 $, soit 266 000 $ pour Mark Frazier, 195 000 $ pour Todd Lucero et 191 000 $ pour Zola Maal.

Ils n’ont évidemment pas l’intention de cracher un sou… légitimement gagné.

Usines à fric

Cette décision est prise après une analyse de ce qui se passe dans chaque école de droit aux États-Unis. «Il n’y a aucune porte de sortie. On nous a menti, manipulés et roulés dans la farine. On est prisonniers du système. Piégés comme des rats.» Les écoles de droit ne sont que des usines à fric.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

L’action se déroule principalement à Washington, dans une obscure école de droit appelée Foggy Bottom (fond brumeux). Mark, Todd et Zola abandonnent leurs études en catimini, changent de noms, créent un bureau de soi-disant avocats et trouvent des clients naïfs. Le trio est très malin. «On se cache en pleine lumière.»

Jeunes adultes en péril

John Grisham décrit une situation sans doute fictive mais qui frise la réalité, à savoir que des gens se présentent en cour sans avoir été admis au barreau, sans numéro d’enregistrement, sans assurance-clients. Mark et Todd mènent le bal, Zola suit timidement. Les deux jeunes hommes lui cachent souvent la vérité. «C’est ce qu’on fait tous dans le métier, non? Quand on ne sait pas, on ment.»

D’un rebondissement à l’autre, le célèbre romancier américain raconte avec brio l’histoire de trois jeunes adultes qui ont un passé ressemblant à un champ de ruines et un futur s’apparentant à un champ de mines.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur