L’ambassadeur italien assassiné dans l’Est du Congo

Des massacres chaque semaine

jmavuba-assassinat-italie-RDC-Congo
Un convoi des Nations Unies au Congo. Photo: ONU
Partagez
Tweetez
Envoyez

L’ambassadeur italien en République démocratique du Congo, Luca Attanasio, a été assassiné lundi dans l’Est de ce grand pays francophone au coeur de l’Afrique.

Deux autres personnes, dont un officier de la police militaire italienne, et un chauffeur congolais, ont aussi été tuées dans cette attaque de leur convoi du Programme alimentaire mondial (PAM) des Nations unies.

jmavuba-assassinat-italie-RDC-Congo
Luca Attanasio

Le convoi est tombé dans une embuscade près de Goma, dans le nord Kivu.

Attanasio, âgé de 43 ans, représentait l’Italie en RDC depuis 2017.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Plusieurs régions du pays échappent au contrôle du gouvernement congolais ne contrôle presque pas. Des groupes armés congolais et même des étrangers y font la loi depuis plus d’une décennie.

La République démocratique du Congo (plus de 100 millions d’habitants) au coeur du continent africain.

Il ne passe pas une semaine sans que des massacres soient commis dans ces zones «rouges». L’une d’elles, baptisée «le triangle de la mort», est inaccessible aux autorités congolaises.

Le président italien Sergio Mattarella a condamné cette attaque, tandis que le président congolais Félix Tshisekedi promet de tout mettre en œuvre pour comprendre ce qui s’est passé.

Les provinces du Congo.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur