La téléportation quantique franchit la frontière de l’espace

La téléportation dans Star Trek.

La téléportation dans Star Trek.


28 juin 2017 à 11h21

Un nouveau record de téléportation quantique a été atteint: plusieurs paires de photons ont récemment voyagé sur plus de 1000 km entre un satellite et la Terre. Cette délicate opération, réalisée par des physiciens chinois et rapportée dans une étude publiée dans la revue Science, fait rêver le monde des télécommunications et celui de la cybersécurité.

Jusqu’à présent, ce type de communication s’opérait entre deux sommets de montagne ou deux villes éloignées, sur une distance maximale de 100 km.

Cette fois-ci, la téléportation de ces particules de lumière a été réalisée entre le satellite chinois Micius, muni d’un système d’optique quantique, et des stations situées sur deux sommets tibétains, multipliant ainsi la distance préétablie par 10.

Paire de photons

Pour y arriver, le satellite a d’abord émis, à l’aide d’un rayon laser, une paire de photons «intriquée» (qui se comportent de façon identique même s’ils sont physiquement séparés). Puis, chacune de ces particules, séparées à l’émission, a rejoint une des deux stations de réception tibétaines (Delingha et Lijiang), physiquement éloignées de 1203 km.

L’opération a été reproduite plusieurs fois, la transmission entre le satellite et chacune des stations ayant été facilitée par la rareté de l’air des hauts sommets. Lors de la téléportation de ces 1000 paires de photons, les chercheurs ont observé les échanges de polarisation des particules au sein des deux stations réceptrices.

Ces nouveaux résultats, détaillés dans un article de la même revue, illustrent la possibilité d’un futur réseau de télécommunication quantique global. La mission QUESS (Quantum Experiments at Space Scale) chinoise démontre en effet qu’il serait possible d’encoder un message avec une clé quantique puisque chaque interférence serait alors détectable, rapporte-t-on aussi dans Nature.

Le satellite chinois Micius.
Le satellite chinois Micius.

Échelle subatomique

La physique quantique repose sur les propriétés particulières à une échelle subatomique — plus petite que celle des atomes — où par exemple, une particule existe dans deux états différents, à deux endroits où deux particules réagissent de concert — des incongruités sur lesquelles se questionnait Albert Einstein.

La téléportation quantique — une sorte de première étape sur la route de la téléportation d’un objet — consiste à transférer d’un endroit à un autre une particule sans passer par un endroit intermédiaire. Cette téléportation repose sur le principe d’intrication quantique — lorsque deux particules se comportent comme un seul système malgré une grande distance les séparant.

Concrètement, ces deux particules (photons) intriquées seront envoyées à deux endroits différents, mais ces «jumeaux» réagiront de la même manière même à des kilomètres de distance — si l’un change d‘état, l’autre modifiera son état aussi.

Des pas de géants

La téléportation quantique fait des pas de géants depuis les premiers sauts de puces réalisés par une équipe autrichienne, en 1997, avec un premier mètre franchi, validant ainsi l’idée possible d’envoyer une entité dans un autre lieu, comme dans les films de science-fiction.

Des physiciens suisses sont ensuite parvenus à téléporter l’état quantique d’un photon sur 2 et 6 km et sur 25 km en 2014 en utilisant la fibre optique — une technologie qui a plus tard permis de franchir le cap des 100 km. Aujourd’hui, l’utilisation d‘un satellite multiplie encore la distance franchie par cet étonnant état de matière.

Déjà, des équipes de recherche européennes et américaines planifient de tenter l’expérience à bord de la Station internationale spatiale pour vérifier si les particules quantiques résistent à la gravité. Téléporter une particule quantique mise dans un environnement de microgravité dans l’espace serait donc la prochaine étape pour tester la robustesse de ces propriétés.

Si l’expérience est concluante, certains scientifiques envisagent déjà de bâtir un réseau de satellites jumelés à des ordinateurs quantiques d’ici 5 ans.

Cristaux utilisés pour emmagasiner les photons: les scientifiques s'en servent lors de leurs expérimentations. (Photo: Jet Propulsion Laboratory (CIT) Nasa : Félix Bussières/Université de Genève - https://go.nasa.gov/2serPXo)
Cristaux utilisés pour emmagasiner les photons: les scientifiques s’en servent lors de leurs expérimentations. (Photo: Jet Propulsion Laboratory (CIT) Nasa : Félix Bussières/Université de Genève – https://go.nasa.gov/2serPXo)

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

Employé a la vente au detail – MEPHISTO

MEPHISTO
La boutique de chaussures « MEPHISTO confort de France » recherche un collaborateur à la vente au 1177  Yonge St à Toronto (centre ville), au Nord de Bloor St Summerhill station...
En lire plus...

Il y en a pour tous les goûts: les concerts gratuits des 23 et 24 septembre

Francophonie en fete
Un véritable tour du monde de la musique francophone
En lire plus...

21 septembre 2017 à 9h11

Les Voix du cœur recherchent de nouveaux talents

Une scène du spectacle des Voix du Coeur au théâtre Bluma Appel en mai 2016.
Le spectacle du printemps portera sur les cinq sens...
En lire plus...

20 septembre 2017 à 16h57

Didier Leclair se dit «écrivain de la marge»

Didier Leclair à la bibliothèque de Toronto le 18 septembre.
Écrire en français hors Québec: tout un défi
En lire plus...

20 septembre 2017 à 16h03

Six Franco-Ontariens à la rencontre d’une Première Nation

Les Franco-Ontariens participent à une cérémonie autochtone.
Au pays des Wahgoshigs
En lire plus...

20 septembre 2017 à 13h31

Nouveau conseil d’administration pour le CFT

Le nouveau conseil d'administration du Centre francophone de Toronto. À gauche: le président Jean-Luc Bernard.
Le CFT a reçu le titre d’«organisation phare» de la part de Centraide/United Way
En lire plus...

19 septembre 2017 à 17h35

Des wraps pour les adeptes de l’alimentation crue

WrapItUpRAW-taco-web-79f4912ff1dacc222fd91b2b6532550aacd9e3fb
La production exige beaucoup de travail, mais la commercialisation se fait en un tour de main.
En lire plus...

19 septembre 2017 à 15h21

Les finalistes du prix Christine-Dumitriu-van-Saanen

Paul-François Sylvestre, Gabriel Osson, Claude Guilmain
Tous Torontois
En lire plus...

19 septembre 2017 à 11h22

Rentrée télé: des champions… et un point de saturation

La série de six épisodes Comment devenir adulte, de Wookie Films (Winnipeg), est diffusée cet automne sur la chaîne Unis. Dans la photo, Rémi, Vanessa, Simon et Bréanne préparent la rentrée au Collège Louis-Riel. (Photo: Wookie Films)
L’offre télévisuelle de l’automne est lancée dans l’inquiétude. Les producteurs se mobilisent pour défendre la clause d’exception culturelle attaquée par Washington dans les pourparlers...
En lire plus...

18 septembre 2017 à 16h01

Des Gémeaux pour l’Ontario

L’émission Cochon Dingue, réalisée par le Franco-Ontarien Mathieu Pichette (à gauche), a remporté plusieurs prix dimanche  au gala des Gémeaux. Mathieu Pichet, Stéfany Brulier, Julie Lavalée, Sébastien Hurtubise, Carlos Soldevila, Micheline Sylvestre, Pascal Morissette, Pascal Barriault, Marie-Lou Morin. (Photo: Paul Ducharme)
Des producteurs et des artisans franco-ontariens se sont illustrés au gala de la télévision et des médias numériques.
En lire plus...

18 septembre 2017 à 14h45

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur