La randonnée au Mont-Tremblant: entre forêts, lacs et montagnes

Une Visite Express de deux jours

Le belvédère La Roche au parc national du Mont-Tremblant.
Partagez
Tweetez
Envoyez

Si vous souhaitez prendre un bol d’air frais cet automne, pourquoi ne pas faire de la randonnée? Cette activité proche de la nature vous permettra de contempler de superbes paysages de lacs, de forêts et de montagnes.

Il y a évidemment plusieurs beaux endroits à visiter en Ontario, plus ou moins près de Toronto. Mais en fin de semaine dernière, L’Express avait l’occasion de se rendre au Mont-Tremblant, à deux heures de route au nord de Montréal.

Sur un séjour de deux jours, nous avons commencé par faire une randonnée au centre de villégiature de Tremblant, pour enfin terminer par une grande marche au parc national du Mont-Tremblant.

Le Centre de villégiature de Tremblant.

Les sentiers pédestres

Reconnu comme étant l’un des 25 meilleurs villages de ski au monde (selon le National Geographic), le Centre de villégiature de Tremblant est aussi bien coté pour la randonnée.

Avec ses 11 sentiers balisés de randonnée pédestre, les grands marcheurs autant que les amateurs peuvent choisir des parcours selon leur niveau. Il est également possible d’être accompagné de son chien sur certains sentiers.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.
L’utilisation du cabriolet est gratuite.

Arrivés au centre de villégiature, nous avons commencé par prendre le cabriolet qui nous a menés à l’endroit où démarrent les parcours.

Le sentier Vertigo.

Nous avons fait le choix de prendre le sentier nommé Vertigo, et nous avons donc démarré une marche de 5,6 km pour nous rendre au sommet de la montagne.

Au sommet de la montagne.

Après 2 heures de marche, nous sommes finalement arrivés au sommet de la montagne où nous avons pu avoir une magnifique vue de la ville et des alentours.

Le parc du Mont-Tremblant: un classique

Le parc national du Mont-Tremblant est le deuxième plus grand parc au Québec et le plus ancien. Plusieurs activités estivales et hivernales y sont proposées, comme la randonnée, la raquette, le ski de fond, le kayak, etc.

Composé de multiples sentiers pour tous niveaux, vous aurez peut-être la chance de rencontrer de nombreuses espèces animales comme le cerf de Virginie, la loutre de rivière, ou encore le renard roux.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Notre point de départ a été le centre de découverte au secteur de la Diable, afin d’obtenir des cartes et faire un tour dans la salle de bain avant de commencer notre périple.

Le lac Poisson.

Pour commencer la randonnée, nous avons décidé de nous rendre jusqu’au lac Poisson. Le chemin pour y aller est assez difficile avec une distance de 13.6 km et une montée de 225 mètres.

Le chemin vers le lac Poisson.

Petit conseil: il vous faudra être attentif et ne pas louper le sentier sur votre gauche marqué par une balise orange.

Indication orange du chemin à prendre pour le lac Poisson, sur la gauche. Un panneau sur la droite indique également la route.

Comme de nombreux randonneurs, nous avons manqué ce sentier et nous nous sommes finalement retrouvés au refuge La Perdrière, avant de faire demi-tour pour trouver le lac Poisson.

Le refuge La Perdrière.

Après avoir trouvé tant bien que mal le lac Poisson, nous nous sommes dirigés vers le célèbre belvédère La Roche, qui nous a offert une vue inoubliable sur les montagnes du Mont-Tremblant et le lac Monroe.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour y accéder, nous avons dû marcher 5,2 km.

Le paysage du belvédère La Roche.

Soyez bien équipé

La motivation est essentielle, mais de bons équipements le sont tout autant.

Après avoir pu effectuer ces randonnées qui ont pu être difficiles à cause des montées, de la boue, et des cailloux, nous vous conseillons de porter de bonnes chaussures de marche. Même si cela peut paraître évident, mieux vaut le rappeler pour éviter les chutes et de terribles courbatures.

Prenez donc des chaussures avec de grosses semelles anti-dérapantes, imperméables, et qui maintiennent bien les chevilles. Prévoyez également de bonnes chaussettes pour éviter les frottements et les ampoules. Aussi, si vos chaussures sont neuves, usez-les avant de commencer la randonnée.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour ce qui est des vêtements, cela dépend de la saison. Pour les températures actuelles d’automne, optez plutôt pour un tee-shirt, un gilet, une doudoune et une écharpe.

S’il fait trop froid, empilez plusieurs couches de vêtements. Mais attention, car la randonnée n’est pas de tout repos, et vous aurez vite chaud. Veillez donc à avoir de la place dans votre sac à dos pour y mettre les vêtements que vous allez enlever.

Enfin, en ce qui concerne le sac à dos, privilégiez un sac confortable, imperméable, assez grand et pas trop lourd. Aussi, faites attention à ce qu’il soit réglable et à ce qu’il dispose de sangles pour l’attacher au niveau de la taille et/ou de la poitrine.

Pour le contenu, n’oubliez pas de prendre une gourde assez grande, des lunettes de soleil, une carte, votre téléphone portable, une batterie portative et une trousse à pharmacie. Pensez également à prendre votre appareil photo pour immortaliser votre aventure!

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur