La puissance de Michel-Ange

Partagez
Tweetez
Envoyez

«Des sculptures de David et de la Pietà aux fresques de la chapelle Sixtine, les réalisations de Michelangelo Buonarroti, dit Michel-Ange (1475-1564), figurent au panthéon des œuvres les plus célèbres de l’histoire de l’humanité.

Aucun artiste n’égala d’ailleurs la puissance créatrice de celui que ses contemporains surnommaient «il Divino», peintre, sculpteur, dessinateur, architecte, qui fut au service de cinq pontifes successifs.» (Arts Magazine, Paris, France)

Un artiste qui tient une telle place non seulement dans l’histoire de l’art, mais aussi dans celle de l’humanité, mérite bien un traitement tout aussi spectaculaire, à la hauteur de son génie.

Et c’est bien l’ouvrage que nous proposent les éditions Taschen, que L’Express a le privilège de présenter aujourd’hui à ses lecteurs: Michel-Ange. L’œuvre complet.

Sensationnel, ce livre l’est bien, qui permet à ses lecteurs de découvrir, sans avoir à se déplacer, toutes les réalisations de Michel-Ange, qu’accompagnent des textes explicatifs de grands spécialistes de cet artiste.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Illustration

L’ouvrage est extrêmement bien conçu. Une première partie retrace la vie et l’œuvre de Michel-Ange, alors que la deuxième partie donne le catalogue détaillé de ses œuvres classées par domaine, sculptures, peintures, architecture, dessins.

Des illustrations présentent toutes les réalisations de l’artiste dans tous les domaines, avec de nombreux gros plans qui permettent de saisir les détails d’une sculpture, d’une peinture, tout autant que des vues générales dont les plus spectaculaires sont des quadruples pages qui représentent sur 80 cm l’intégralité d’une œuvre. C’est à la fois merveilleux et incroyable.

Des illustrations qui mettent en valeur les œuvres de Michel-Ange, il y en a à chaque page dans des formats différents, en noir et blanc pour les sculptures, en couleur pour les autres travaux. Seules les 18 dernières pages (analyses, bibliographie, index) en sont dépourvues, mais le livre en compte 776 au total et de très grand format.

Un critique du Guide des beaux-livres le fait remarquer: «La photographie est d’une précision extrême, les couleurs fidèles et éclatantes… Voici sans aucun doute l’un des meilleurs livres d’art de l’année.»

Vie et œuvre

Cette première partie qui se termine à la page 374 est divisée en dix sections qui portent toutes un titre et les dates qui leur conviennent.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Mais en plus des perspectives et des réalisations brossées dans ce cadre, ce somptueux volume, nous dit l’éditeur, «s’attache également de manière inédite aux traits de caractère et à des aspects plus personnels de la vie de Michel-Ange, comme sa nature solitaire, sa soif d’argent et de commissions, son avarice, son immense fortune et son talent d’investisseur».

«Cette étude de la vie et de l’œuvre de Michel-Ange s’impose comme référence incontournable pour tout amateur d’art.» C’est donc aussi un aperçu complet de la vie de l’artiste qui nous est offert.

Les dix sections dans lesquelles s’inscrivent la vie et les œuvres de Michel-Ange vont de 1471 à 1554 de la manière suivante: Les débuts d’un grand artiste 1475-1491; Entre Florence, Bologne et Rome 1492-1500; La percée de Florence 1501-1504; Entre Rome et Florence 1505-1508; La voûte de la Sixtine 1508-1511; L’architecte à Florence 1513-1534; Le sculpteur 1513-1534; Dessins dédicatoires et Le jugement dernier; L’architecte à Rome 1534-1564; L’œuvre tardive et les dernières peintures et sculptures 1540-1564.

C’est dans cette partie que l’on a la possibilité de voir ce que l’on ne voit pas en visite à Rome. La voûte de la chapelle Sixtine est non seulement présentée dans une double page qui se déplie, ce qui permet de voir de près l’ensemble de l’œuvre, ce qui est impossible sur place, mais des médaillons sont reproduits en détail, en gros plans (l’histoire de Noé, la création et la chute de l’humanité, les Maccabées, la création du monde, etc.) (p.66 à 197).

Le Jugement dernier, qui occupe le mur de l’autel de la chapelle Sixtine est présenté de la même façon, pleines pages, doubles pages, quadruples pages, en montrant tous les détails de l’oeuvre en gros plans.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Les catalogues

Ils permettent de revoir par catégories les œuvres de Michel-Ange. Tous les dessins sont présentés en couleur sépia, par catégories, de la page 456 à la page 717, avec notice explicative et identification. Ceci permet de voir comment travaillait Michel-Ange.

Cet ouvrage existe aussi en anglais, à l’identique, Michelangelo, Complete Works. C’est, comme le dit un commentaire anonyme, «un ouvrage somptueux qui (offre) une plongée vertigineuse dans la chair vibrante de ses sculptures mythiques, ainsi que dans ses fresques qui enflamment nos yeux – par tous ses détails grossissants qui nous rapprochent de ce qui n’est pas toujours visibles dans la réalité – ; un ouvrage parfait – entre autres – pour préparer un pèlerinage sur les traces de cet artiste rare», et un cadeau parfait à chaque page, à faire ou à se faire.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur