La musique en ponctuation

Salon du livre de Toronto 2007

Partagez
Tweetez
Envoyez

Pour la première année, le Salon du livre s’est associé avec Francophonie en fête pour proposer des spectacles musicaux tout au long des trois jours. Chaque soirée s’est ainsi conclue en musique, pour le plus grand plaisir des lecteurs du Salon.

La grande scène dressée au cœur du Salon du livre a accueilli dès jeudi soir les prestations de Cindy Doire et des Tambours du Burundi, à l’occasion de la cérémonie d’ouverture. La jeune chanteuse ontarienne s’est déclarée «ravie de pouvoir interpréter ses chansons devant un public de francophones et dans un tel endroit.»

Puis le Salon accueillait vendredi soir le spectacle Jazz it Up, de Marc Auguste et son groupe, ainsi que le spectacle d’Amélie Lefèbvre, qui a offert ses mélodies tantôt émouvantes, tantôt sarcastiques au public venu l’accueillir.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Le samedi, la programmation musicale s’est achevée devant une salle comble pour les spectacles de Jonathan Savage et Yann Perreau. Malheureusement, au même moment, les exposants au Salon du livre démontaient bruyamment leurs kiosques juste à côté, apportant une distraction insultante tant pour l’artiste que pour le public.

Yann Perreau a toutefois récupéré ces désagréments par quelques pointes à «cette base militaire» en lançant des «bombes d’amour» et des «fusillades de baisers» aux Torontois venus l’entendre au 15e Salon du livre francophone de la Ville-Reine.

Le lendemain, Perreau participait au gala de l’ADISQ à Montréal, où son spectacle Perreau et la Lune était en nomination mais n’a cependant pas remporté le Félix du spectacle de l’année.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur