La meilleure tomate au monde, parole de phytogénéticien

David Liscombe, chercheur à Vineland.


28 août 2017 à 18h46

La serre du Vineland Research and Innovation Centre (près de St. Catharines) contient un plant de tomates «qui pourrait changer pour toujours l’expérience des consommateurs de tomates», selon l’équipe qui l’a conçu.

Ce plant fait partie d’un programme de recherche auquel participe actuellement des phytogénéticiens, biochimistes et  spécialistes de la consommation, qui cherche à créer une tomate de serre plus savoureuse.

Apparemment, seulement 60% environ des consommateurs se diraient satisfaits de la saveur d’une variété standard de tomates – grappe de cinq fruits attachés à la tige – cultivée par la plupart des serriculteurs commerciaux.

La production de tomates de serre au Canada rapporte gros, 544 millions $ en 2016, selon Statistique Canada, et la majeure partie de celle-ci provient de l’Ontario.

L’Ontario Greenhouse Vegetable Growers’ Association s’est donc tournée vers Vineland, le seul programme de sélection des légumes de serre du Canada, pour obtenir de l’aide.

Usines de saveurs

«La saveur est un caractère complexe – les tomates sont d’étonnantes usines chimiques productrices de saveurs», explique David Liscombe, biochimiste à Vineland. «Les tomates présentent une grande variété de saveurs, et même si celles-ci sont en grande partie déterminées par la génétique, le milieu de culture influe également sur la chimie de la tomate.»

L’équipe responsable de l’étude des tendances de consommation de Vineland a travaillé avec des consommateurs et un jury sensoriel regroupant des goûteurs professionnels formés au préalable. Cette équipe cherchait à découvrir ce qui constituait une bonne saveur dans l’esprit des gens et à définir les attributs les plus recherchés dans la tomate.

Elle a élaboré une carte des préférences pour comprendre les attributs qui plaisent aux consommateurs dans une tomate et déterminer les mécanismes biochimiques qui se cachent derrière de ces attributs.

Des tomates dans la serre de Vineland.
Des tomates dans la serre de Vineland.

La texture

«La texture joue un rôle crucial. Une texture farineuse et spongieuse masque les bonnes saveurs, les arômes et la finale en bouche. C’est pourquoi nous devons nous concentrer d’abord sur la texture et ensuite sur les autres aspects», ajoute M. Liscombe. «Nous recherchons une tomate que 100% des consommateurs aimeront et pas simplement 60% d’entre eux.»

Les chercheurs ont ensuite mis au point une «empreinte», ou image, de la tomate savoureuse idéale et ils l’ont appliquée à leur programme de sélection – Vineland a hérité de la collection de germoplasmes de tomate d’Agriculture et Agroalimentaire Canada – afin de jumeler les préférences des consommateurs aux caractéristiques jugées importantes par les producteurs et les détaillants.

Ces caractéristiques comprennent les résultats sur le plan de la croissance de ces plants, l’importance de la production ainsi que la qualité et l’apparence des fruits et, enfin, la façon dont les tomates résistent à l’entreposage et à la manutention dans leur périple de la vigne au consommateur.

Le programme a été lancé en 2013, et la première serre complète comptant 75 hybrides différents – résultant du croisement des meilleures variétés sur le plan de la saveur et des meilleures variétés sur le plan agronomique – produit maintenant ses premières tomates.

Une première caisse

«C’est très emballant. La prochaine tomate sur vigne qui plaira aux consommateurs se trouve dans cette serre», affirme M. Liscombe. «C’est encore tôt, mais nous avons déjà une première caisse de fruits à analyser.»

L’équipe évaluera le rendement, la forme, la taille, la structure, l’aspect des grappes et l’uniformité des fruits de chaque hybride avant de demander aux goûteurs de valider le profil de goût des cinq ou dix meilleurs produits.

Cet automne, des semences de ces lignées hybrides seront distribuées aux producteurs de tomates de serre de l’Ontario – la plus grande partie de la production étant concentrée dans la région de Leamington – afin que ceux-ci puissent procéder aux premiers essais dans leurs serres commerciales.

«Une très grande part de notre programme de sélection porte sur l’adaptation locale, c’est-à-dire que nous cherchons à mettre au point des tomates qui donneront de bons résultats dans notre environnement, et la saveur est le point de départ », explique M. Liscombe. « Nous ne perdons jamais de vue ce que souhaitent les membres de l’industrie.»

La grande serre de Vineland.
La grande serre de Vineland.

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

Keep Cool, la nouvelle salle de sport innovante

Keep Cool
La salle de sport Keep Cool, exportée à Toronto par un entrepreneur Français, est un club moderne et innovant où il y en a...
En lire plus...

18 octobre 2018 à 11h00

Josée Forest-Niesing, une nouvelle Franco-Ontarienne au Sénat

Sénat du Canada
Le 11 octobre dernier, le premier ministre Justin Trudeau a annoncé la nomination de Josée Forest-Niesing au Sénat du Canada. Portrait de cette nouvelle...
En lire plus...

18 octobre 2018 à 8h00

De nouveaux défis pour la ministre Mélanie Joly

Mélanie Joly et Denis Simard
La ministre du Tourisme, des Langues officielles et de la Francophonie Mélanie Joly a présenté ses nouveaux défis pour les semaines à venir.
En lire plus...

17 octobre 2018 à 17h00

Nouveau gouvernement québécois, nouveau regard sur le Québec

Infographies Québec
François Legault présentera le premier gouvernement de la Coalition Avenir Québec le jeudi 18 octobre. Pour l’historien Gilles Laporte, c’est un moment on ne...
En lire plus...

17 octobre 2018 à 14h30

Marc Cormier souhaite préserver le patrimoine historique de Toronto

Marc Cormier
Marc Cormier, résident torontois depuis 28 ans, se présente aux élections municipales du 22 octobre dans la circonscription 11 de University-Rosedale. Il évoque pour...
En lire plus...

17 octobre 2018 à 11h00

La «tolérance au lactose» se démocratise universellement

Verre de lait
L’évolution biologique est toujours en marche, même chez les humains : de génération en génération, des Chiliens sont en train de développer la capacité...
En lire plus...

17 octobre 2018 à 7h00

Saveurs, histoire, sport et nature d’octobre à Hamilton

Depuis quelques années, Hamilton sort de l’ombre de Toronto. La ville reine devient tellement grande qu’on aime parfois redécouvrir l’esprit communautaire de la ville...
En lire plus...

16 octobre 2018 à 17h00

Beaucoup d’entreprises se préparent au choc de la légalisation

Lucie Laboisonnière
Beaucoup s’inquiètent des répercussions de la légalisation de la marijuana récréative dans les entreprises. Une chose est certaine, les employeurs doivent s'adapter depuis le...
En lire plus...

16 octobre 2018 à 14h30

La Péninsule-Bruce, des paysages à couper le souffle

Bruce Peninsula
Située à 300 kilomètres au nord de Toronto, la Péninsule-Bruce est l'un des lieux incontournables du patrimoine de l'Ontario.
En lire plus...

16 octobre 2018 à 11h00

Méfiez-vous de l’ADN de vos proches

ADN
Depuis la résolution de nombreuses affaires grâce à l'ADN des membres de la famille des suspects, une troublante question se pose : on approche...
En lire plus...

16 octobre 2018 à 7h00

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur