La jeunesse fait son autocritique dans les Zurbains, au TfT

Les maux mis en mots


16 novembre 2010 à 13h26

Depuis maintenant 13 ans, les jeunes Canadiens de l’école secondaire peuvent écrire en français un petit conte et le voir retravaillé, mis en scène et joué par des professionnels. Cette année, la cuvée 2010 nous propose deux contes de Montréal, un de Québec, un d’Ottawa et un de Toronto. La mort, la folie, la dépendance, la méchanceté entre êtres humains, tant de thèmes très forts que les jeunes mettent en avant dans leurs histoires. À croire que cela fait désormais partie de leur vie de tous les jours. L’écriture devient pour eux aussi un exutoire.

C’est le Théâtre Le Clou, à Montréal, qui a produit ce spectacle, présenté ensuite dans différentes villes, comme ce fut le cas à Toronto la semaine passée.

Les cinq contes présentés, Would you rather par Cleo Beland de l’École Félix-Leclerc (Montréal); Pourrie sale par Alex Viens de l’École Marguerite-De Lajemmerais Montréal); Level 18 par David Le Quéré de l’École secondaire de l’Île (Gatineau); Scout un jour scout toujours, par Alex Carignan du Collège Clarétain à Victoriaville (Québec)
L’atterrissage par Caleb Guthrie de l’Upper Canada College (Toronto), parlent de sujets graves et divers. Dans Would you rather, une jeune adolescente choisit de quitter un cours d’anglais pour suivre son amie qui vient d’obtenir le permis de conduire. Elles partent toutes les deux sur les routes, à l’aventure. Elles croisent des garçons, font les folles. Étourdies par la drogue et l’adrénaline, les deux filles ne voient pas les dangers arriver et continuent leur virée qui se termine finalement à l’hôpital.

Dans le conte Pourrie sale, une jeune fille se bourre de calcium pour soigner une maladie des os, qui la ronge et qui les ronge en laissant des traces noires sur sa peau. Sa mère est folle, elle le devient peu à peu, mais se ragaillardise lors d’une rencontre avec un beau jeune homme, gentil, attentionné. Lors du premier rendez-vous tout s’accélère et la jeune fille fait monter l’homme chez elle, commence à se déshabiller. Mais la vie n’est pas toujours rose, et les marques laissées sur son corps rebutent l’homme, qui part, effrayé par la différence. Finalement, il reviendra, attendri par la fragilité de la demoiselle.

La même idée est à la base de Scout d’un jour scout toujours. Le petit gros de la bande, à qui on fait des misères, cache en fait un secret lourd à porter et c’est en allant au-delà des préjugés qu’on parvient à connaître vraiment quelqu’un, qui peut devenir notre meilleur ami.

Que dit-on aux jeunes aujourd’hui? Arrête de jouer tu vas devenir fou! Dans Level 18, le comédien campe le rôle d’un ado ancré dans le monde virtuel, mais faisant face à la réalité. Quelles sont les frontières? Une belle leçon de morale et de prise de conscience par la jeunesse.

Tous ces contes sont entrecoupés par celui du jeune Torontois Caleb Guthrie, L’atterrissage.

Un gentleman anglais, se retrouve au-dessus de Toronto, il ne se souvient plus comment il est arrivé là, il était dans un avion en partance pour

Vancouver et se retrouve à tomber. Il refait sa vie, et la mort certaine lui fait oser ce qu’il croyait être impossible.

Un beau pied de nez aux sociologues qui disent la jeunesse perdue et inconsciente.

Nos jeunes sont très conscients de leurs problèmes et de leurs défis, ils en parlent dans les Zurbains de manière très franche. Un premier pas dans la bonne direction.

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

25 septembre: une douzaine de rassemblements dans la région

On dit «un lever de drapeau», au masculin...
En lire plus...

20 septembre 2018 à 9h00

Trouvée dans nos crottes : la solution aux pénuries de sang

transfusion
On pourrait transformer tous les groupes sanguins en O
En lire plus...

20 septembre 2018 à 7h00

Chrystine Brouillet, gourmande et fin gourmet

livre
L’amitié se bonifie comme les grands crus pour la romancière la plus prolifique du Québec
En lire plus...

19 septembre 2018 à 17h00

Ambiance parisienne au Coq of the Walk

Liverpool- PSG
Après ceux de l’Équipe de France, qui avaient fêté la victoire, les supporters parisiens ont assisté à une défaite de leur équipe 3-2 contre...
En lire plus...

19 septembre 2018 à 13h50

Le tournoi de golf Gilles-Barbeau rapporte 16 500 $ à CAH

CAH
Un événement généreux sous un soleil radieux
En lire plus...

19 septembre 2018 à 11h44

Le rappeur français Orelsan a appris les bases à ses fans

Concert Orelsan
Le rappeur français Orelsan a pu constater lundi soir au Phoenix Theatre de Toronto à quel point il était populaire outre-Atlantique.
En lire plus...

19 septembre 2018 à 9h00

Non, les étirements après l’entraînement ne réduisent pas les courbatures

exercices, sports
L’une des méthodes dont les effets bénéfiques ont été observés est l’immersion dans un bain d’eau glacée.
En lire plus...

19 septembre 2018 à 7h00

Montée de l’anti-bilinguisme au Nouveau-Brunswick

élections 24 septembre 2018
Les francophones n'ont rien à gagner et tout à perdre des élections de lundi prochain
En lire plus...

18 septembre 2018 à 15h59

Le Centre francophone veut ralentir le roulement du personnel

555 Richmond Ouest, 3e étage
Assemblée générale optimiste après une année de démissions et de restructuration.
En lire plus...

18 septembre 2018 à 13h33

Un match complètement fou entre Toronto FC et Los Angeles Galaxy

Toronto FC - Los Angeles Galaxy
Le Toronto FC accueillait Los Angeles Galaxy ce samedi soir dans son antre du BMO Field pour une rencontre décisive dans la course aux...
En lire plus...

18 septembre 2018 à 12h00

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur