Vêtement intelligent: la technologie fait son cirque

Partagez
Tweetez
Envoyez

Quand la technologie s’intègre à nos vêtements, le résultat est à la fois intrigant et déroutant. Et cela l’est encore davantage lorsque ces habits «high-tech» sont portés par des professionnels du cirque.

Le quartier de la Distillerie a en effet accueilli Circus North le week-end dernier, et la soirée d’ouverture, consacrée à Cirque-It, était probablement, pour les plus geeks d’entre nous, l’un des lieux de rendez-vous les plus incontournables du moment.

Pour cet événement spécial, produit par la compagnie Noble Sky, les créateurs de mode, les professionnels du cirque et les créateurs de technologies vestimentaires («wearable technology») se sont alliés afin de présenter au public un spectacle surprenant.

Ici, les danseurs, trapézistes, acrobates et autres artistes peuvent contrôler la musique rien qu’en touchant leurs vêtements, ces derniers pouvant également changer de couleur en fonction de leurs mouvements et du son.

De quoi rendre bien monotones les vêtements entassés dans votre garde-robe…

«Grâce à mes gants, je peux contrôler la musique. Il me suffit de les toucher avec mon pouce pour modifier le son, le gant étant connecté en wi-fi», explique Rhonda Lucy, qui porte une technologie vestimentaire créée par Breq Labs et dessinée par Wendy Ng.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

«La technologie vestimentaire que je porte détecte l’endroit où je suis dans l’espace. La musique change en fonction de mes mouvements», nous dit la trapéziste Mary-Margaret Scrimger.

Et la robe de Victoria Ellingham, conçue par Wendy Ng et bénéficiant de la technologie d’Eric Boyd de Sensebridge, s’illumine selon ses pas de danse.

Les robes changent de couleur, les tenues et les accessoires clignotent en fonction des gestes des artistes… Ajoutez à cela des performances acrobatiques surprenantes et vous constaterez que la technologie vestimentaire est tout à fait capable de rendre un spectacle absolument exceptionnel.

«Notre but, ce soir, était de rassembler la mode, l’art et la technologie, tout en montrant l’évolution de la technologie vestimentaire», précise Antonio Carito, le co-fondateur de Noble Sky.

Nombreux sont les créateurs à avoir participé à la soirée afin de présenter leurs produits à travers les performances des artistes. Citons entre autres Parker Designs, Site3 Fire Arts ou encore Shema Factor. Rappelons toutefois que la technologie vestimentaire, aussi attrayante soit-elle, reste dans la plupart des cas extrêmement coûteuse.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur