La francophonie forte de sa diversité

Francophonie en Fête à la Distillerie

Amanie Ill-fated sur la scène de Francophonie en Fête à la Distillerie dimanche.
Partagez
Tweetez
Envoyez

Le festival Francophonie en Fête a présenté une grande diversité d’artistes sur sa scène de la Distillerie samedi et dimanche. «La francophonie est partout dans le monde», rappelle Thierno Soumare, qui animait ce programme du festival, «et elle s’exprime via différentes cultures et styles musicaux.»

Dimanche, journée la plus chaude de l’année à Toronto, la chanteuse pop Amanie Ill-fated s’est produite sur la scène du festival, présentant notamment une chanson en l’honneur des réfugiés.

Seydina NDiaye, artiste francophone chantant en wolof, sur la scène du festival Francophonie en Fête,
Seydina NDiaye chante en wolof

Seydina Ndiaye, jeune artiste francophone sénégalais expatrié au Canada, a chanté ses compositions avec pour seul accompagnement un kora, instrument à cordes d’Afrique de l’Ouest.

Dégageant beaucoup d’émotion sur scène et dans le public, il a fait se déhancher l’auditoire, mais aussi les passants et touristes de la Distillerie.

Le musicien de Seydina Ndiaye l'accompagne au kora, un instrument à cordes venant d'Afrique de l'Ouest
Le musicien de Seydina Ndiaye l’accompagne au kora, un instrument à cordes venant d’Afrique de l’Ouest

Le groupe de rock torontois UNT, le djembéiste Amara Kanté, la danseuse d’origine guinéenne Mabinty Silla… C’est autant d’artistes et de registres qui étaient présents ce week-end pour célébrer la francophonie.

Lors d’une intervention, le président du festival René C. Viau a tenu à rendre hommage aux blessés de guerre et aux Jeux Invictus, à leur honneur, qui commençaient un même temps à Toronto.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.
Le groupe rock francophone UNT (prononcé Unité)
Le groupe rock francophone UNT (prononcé Unité).

 

Le djembéiste Amara Kanté et ses musiciens clôturent cette troisième journée de festival
Le djembéiste Amara Kanté et ses musiciens ont clôturé cette troisième journée de festival.

La scène du festival à la Distillerie, en face de son «beer garden», a également accueilli Gabrielle Goulet, accompagnée au banjo par William Lamoureux, musicien de Toronto.

La chanteuse country pop, lauréate de «la chanson de l’année SOCAN» avec Juste Toi, a fait part avec excitation de sa récente nomination au gala de l’ADISQ 2017 pour son album Elle sait. Elle était le lendemain sur scène pour célébrer le Jour des Franco-Ontariennes et Franco-Ontariens au Mel Lastman Square.

Elle indique à L’Express être en période d’écriture, mais elle se produira à Mississauga les 20 et 21 octobre prochain, à la Conférence Folk Music Ontario.

Francophonie en Fête se termine ce dimanche 30 septembre au théâtre Randolph par un grand spectacle afro-caribéen.

Gabrielle Goulet récemment nommée à l'ADISQ pour l'album country de l'année
Gabrielle Goulet récemment nommée à l’ADISQ pour l’album country de l’année

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur