La Ferme du Mont continue de se distinguer

Vin du mois à la LCBO

Partagez
Tweetez
Envoyez

Un Côtes du Rhône Villages 2007, Le Ponnant de La Ferme du Mont, a été sélectionné par la LCBO comme le «vin du mois» de septembre. Ce mélange de Grenache (60%) et de Syrah (40%) est une création de l’un des producteurs les plus en vue en France, Stéphane Vedeau.

Soucieux de produire le meilleur vin qui soit, Stéphane Vedeau est reconnu pour son horaire de travail rigoureux, associé à un régime d’entraînement spécial puisqu’il court le marathon.

«Mon plaisir», dit-il, «est de produire un vin équilibré, en harmonie avec son terroir et son fruit. Cela demande beaucoup de temps passé dans le vignoble ainsi que dans le cellier.»

Créateur de vins primés dans le sud de la France tels que La Ferme du Mont et Jeannine Boutin sur les côtes du Rhône, La Chapelle du Pic en Provence, les Côteaux du Languedoc, Montpeyroux et Minervois dans le Languedoc. Il a aussi remporté des médailles pour son Vinicola del Priorat à Priorato et son Bodega Tres Suenos à Terra Alta en Espagne.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

D’une belle couleur soutenue rouge pourpre, le Ponnant dévoile son intense parfum d’épices, de sous-bois et de fruits rouges mûrs. La bouche, ample et harmonieuse en attaque, se développe autour du volume, de la fraîcheur et des tanins enrobés. Des notes de laurier et de poivre s’en dégagent après un moment. Il accompagne autant les plats de viande épicés, l’agneau par exemple.

Le critique Robert Parker du magazine Wine & Spirits lui donne 90 points (sur 100), une très haute note pour lui.

Stéphane Vedeau s’est établi à la Ferme du Mont, située à Courthézon dans le sud de la vallée du Rhône, «parce que les sols y sont étonnants», lit-on sur son site Internet. Ce sols seraient en effet «plus actifs que la moyenne locale, notamment un ph plus bas. L’intérêt est d’y puiser une source d’équilibre pour contrebalancer un fruit que l’on peut par conséquent pousser un peu plus».

«Le grenache est certainement le cépage le plus généreux qui soit», poursuit-il. «Lui donner de la fraîcheur, de la finesse et de la complexité, c’est accomplir en quelque sorte cet exercice tout en restant lié par un corps central où parfois les autres cépages s’invitent pour finir en quelques touches subtiles, une jolie toile.»

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur