La dictée est de retour!

Partagez
Tweetez
Envoyez

C’est presque devenu une tradition. Au moins une fois par année, dans ces pages, je vous propose un petit exercice inspiré d’une dictée. Il y a quelques années, il m’arrivait d’utiliser le texte des dictées imposées aux participants dans le cadre de concours comme la Dictée des Amériques.

Mais comme ce concours n’existe plus, il me faut parfois référer à des textes de mon cru. Récemment, on m’a demandé de pondre une petite dictée pour un concours qui se déroulait à Shawinigan, au Québec. Il faut savoir que la ville accueillera prochainement la quarante-septième finale des Jeux du Québec, une compétition sportive d’envergure qui réunit des centaines de jeunes de toutes les régions de la province.

La dictée, donc, devait s’inspirer du thème des Jeux du Québec. Je la reproduis ici en prenant soin d’ajouter quinze fautes. Le but du jeu est de les repérer. Dans ma prochaine chronique, je vous guiderai dans la correction.

Voici donc le texte de la dictée, volontairement truffé de quinze erreurs.

En feu pour les jeux!

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

L’agglomération shawiniganaise vit à l’heure des jeux. Une foule en liesse va bientôt se masser pour encourager, à corps et à cri, les jeunes athlètes. Quelle que soit leur discipline, ils tenteront tous de se surpasser et de nous époustouffler.

Portant fièrement les couleurs de leur région, ils s’élanceront sur les pistes d’athlétisme, sur les verts avec leur cocheur d’allée ou leur putter, dans la piscine, sur des terrains de soccer ou dans des gymnases. Ils enfourcheront leur vélo, navigueront sur l’eau, pagayeront en quête de performances exceptionnelles.

Moultes athlètes en herbe auront en tête les images de ceux qu’ils ont vu monter sur un podium aux Jeux olympiques, médaille au cou, à Beijing ou à Sidney. Ils se rappelleront l’émotion de ces sportifs, les bouquets de fleurs qu’ils se sont vu décerner ou les hymnes nationaux qu’ils ont entendu joués. Ils voudront sans doute les imiter dans leur quête de l’excellence.

Pour ce faire, ils déploieront leur rapidité, leur agilité, leur précision. Inévitablement, leurs quadriceps seront sollicitées. Inévitablement aussi, leurs glandes sudoripares sécrèteront à flot, gorgeant d’eau les maillots bleus, rouges ou oranges qu’ils porteront.

Bien sûr ils devront faire preuve de prudence pour éviter les blessures, les foulures, les fractures, les lombalgies ou les ecchymoses bleutés. Les joueurs de soccer devront éviter de recevoir un coup de pied sur le coup-de-pied. Les astmathiques, s’il y en a, devront prendre leurs broncho-dilatateurs avant l’effort.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Peu importe le résultat de la compétition, ils pourront être fiers de ce qu’ils auront accomplis et s’enorgueillir de leur participation. Ils auront pris part à une grande fête fraternelle.

Et il y a fort à parier qu’ils auront été accueillis chaleureusement par une population qui, depuis huit cent vingt-et-un jours, est en feu pour les jeux!

* * *

Voilà. N’oubliez pas qu’il arrive, dans notre merveilleuse langue française, que différentes graphies soient acceptées pour certains mots.

Il arrive aussi que l’on puisse prendre parti quand vient le temps d’employer un adjectif possessif au singulier ou au pluriel. À ce titre, je vous donne un indice: tous les emplois de l’adjectif «leur» ou «leurs» que l’on trouve dans la dictée sont corrects.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Ne cherchez pas d’erreurs d’accord là où il y a des noms déterminés par l’adjectif possessif «leur» ou «leurs».

Je me dois aussi de mentionner qu’il ne s’agit pas d’un concours. Simplement d’un petit exercice qui vous permettra de mesurer vos connaissances en français. Et je vous préviens: la dictée est de niveau compétition. Ne vous étonnez pas si vous ne parvenez pas à trouver les quinze erreurs. Et si jamais vous y parvenez, posez-vous la question à savoir combien de fautes vous auriez eues si vous aviez pris part à une véritable dictée avec ce texte à l’honneur.

Et soyez honnêtes!

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur