La chanson « Afrique Réveille toi » de Njacko Backo récompensée

Partagez
Tweetez
Envoyez

Le musicien torontois Njacko Backo et sa chanson Afrique réveille toi ont été récompensés du prix de la meilleure chanson de musique du monde au Concours Annuel de Billboard. En 2009, c’est sa femme qui l’inscrit à ce concours qui aujourd’hui lui assure une couverture médiatique sans précédent.

Sa plus grande fierté reste que les paroles et le thème de sa chanson soient entendus à travers le monde et surtout en Afrique.

«Cette chanson je l’ai écrite en Afrique, quand j’y suis retourné en 2009. Partout le même désordre, l’insalubrité, la destruction du continent viennent de la pollution. Ce que je déplore c’est que ce sont souvent les enfants et les personnes âgées qui vivent là-dedans», indique le joueur de kalimba.

Impliqué dans la reconstruction d’une école dans son village natal, Njacko Backo veut régler le problème interne en Afrique.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

«Avant de lutter contre ce qui vient de l’extérieur, il faut lutter contre ce qui vient de dedans.»

Pour cela, il tente de créer une conscience africaine dans le monde et cela passe par l’intervention des Africains émigrés auprès de leurs racines. Il espère vraiment que la médiatisation de sa chanson va pouvoir faire ouvrir les yeux à plus de monde. Lui-même se bat pour que les jeunes de son village puissent bénéficier d’une nouvelle école. Après avoir aidé à la construction de puits au Cameroun lorsqu’il était à Montréal, le musicien veut aujourd’hui refaire l’école de Bazou à neuf.

Il a déjà levé près de 5500 $ l’an dernier, ce qui a permis la rénovation d’une aile de l’école et l’achat d’instruments pour les élèves. Il souhaite, lors de sa prochaine levée de fonds du 21 mai au Gladstone, récolter assez de financement pour pouvoir amener l’eau potable, des robinets pour se laver les mains et des toilettes à l’école.

Le classement en première position de sa chanson est un nouvel outil de diffusion de son message d’amour et de solidarité envers son continent de naissance.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur