La Cantatrice chauve fait salle comble au Théâtre français de Toronto

À l'affiche jusqu'au 3 novembre

Les personnages de la Cantatrice chauve: La bonne (Christina Tannous), M. et Mme Martin (Pierre Simpson et Sophie Goulet), M. et Mme Smith (Manuel Verreydt et Geneviève Langlois), Le pompier (Sébastien Bertrand). Photo: Théo Belnou
Partagez
Tweetez
Envoyez

Le public était au rendez-vous, mercredi soir, pour la première représentation de la Cantatrice chauve montée par le Théâtre français de Toronto au théâtre de la rue Berkeley jusqu’au dimanche 3 novembre.

C’est la première fois qu’était jouée à Toronto la célèbre pièce d’Eugène Ionesco, le pionnier de l’absurde, qui détient en France le record de longévité sans interruption dans un théâtre.

Entre rires et malaises, la mise en scène de Chanda Gibson a suscité de nombreuses réactions.

Le pompier (Sébastien Bertrand). Photo: Théo Belnou

Au TfT, les acteurs ont su jouer parfaitement leurs rôles et ont réussi à faire rire, surtout lorsqu’ils se prêtaient au comique de mots, de gestes et de répétitions.

Les comédiens ont réussi à ce que leurs personnages incarnent tout l’absurde qu’il peut y avoir dans la communication et dans la vie.

Nous avons donc eu, en plus des moments de rires, des moments de malaises, voire d’oppression face à leurs interprétations de personnages qui ne sont, finalement, que les rouages d’une grande machine infernale.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.
Pierre Simpson (M. Martin), Christina Tannous (La bonne) et Sophie Goulet (Mme Martin). Photo: Théo Belnou

D’ailleurs, le décor, le son, et les lumières, amplifiaient le ressenti du public.

Deux fauteuils, deux portes, un gong, un métronome et une cheminée, étaient les éléments d’un décor qui n’indiquait ni l’époque ni le temps, de quoi se sentir perdu dans cet espace-temps. Le son et les lumières oscillaient entre bruits apaisants et inquiétants, entre lumière sombre et chaleureuse.

La mise en scène de Chanda Gibson a donc réussi à soulever tout l’absurde qu’incarne cette pièce.

La bonne (Christina Tannous). Photo: Théo Belnou

Ghislain Caron: 30 ans au TFT!

À la fin de la soirée, le directeur artistique Joël Beddows et de la metteure en scène Chanda Gibson ont rendu hommage au directeur administratif Ghislain Caron, qui fêtait ce jour même du 23 octobre ses 30 ans au service du TfT.

Normand Côté, secrétaire-trésorier du TfT, lui a lu une lettre de Caroline Mulroney, la ministre des Affaires francophones de l’Ontario qu’il avait rencontrée ce jour-là. Elle s’est excusée de ne pouvoir être présente à cette première de La Cantatrice chauve: pour son anniversaire de naissance, son mari l’emmenait au concert d’Elton John!

Ghislain Caron applaudi. Photo: Mélissa Salé
Ghislain Caron et Normand Côté. Photo: Mélissa Salé

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur