La 33e Franco-Fête de Toronto: un succès sur toute la ligne pour les organisateurs

Partagez
Tweetez
Envoyez

La 33e Franco-Fête de Toronto, qui durait exceptionnellement quinze jours au lieu de trois, «a réussi à connecter les Torontois et les touristes à la francophonie canadienne et panaméricaine», selon les organisateurs, le conseil d’administration torontois présidé par Richard Kempler et les professionnels du Groupe Simoncic d’Ottawa dirigés ici par Michel-Olivier Matte.

Du 10 au 24 juillet, 309 artistes et musiciens francophones en provenance de toutes les provinces canadiennes et des quatre coins des Amériques ont ainsi pu faire valoir leur talent sur les planches de la grande scène Air Canada ou de celle de «la Cabane à Champlain» au Yonge-Dundas Square, l’intersection la plus achalandée au pays.
Entre 750 000 et un million de personnes auraient ainsi été sensibilisées à la culture francophone canadienne et panaméricaine durant l’événement.

Selon le directeur de la programmation, Laurent Vandeputte, il s’agit d’un succès inespéré, tant du point de vue de la variété du public que de leur curiosité envers les artistes. «La francophonie canadienne est de plus en plus métissée, et c’est cette couleur de la francophonie moderne que nous avons présentée à Toronto, et qui a tant plu au public.»

Les gestionnaires de Yonge-Dundas Square auraient d’ailleurs confié aux organisateurs qu’ils n’avaient jamais accueilli une programmation de si grande qualité et autant diversifiée sur leur site.

400e anniversaire de la présence française en Ontario et Jeux panaméricains obligent, Franco-Fête avait reçu beaucoup d’argent pour présenter cette édition de deux semaines, notamment de la Fondation canadienne pour le dialogue des cultures, de Patrimoine canadien et d’instances du gouvernement de l’Ontario.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

La Franco-Fête a d’ailleurs fait un clin d’œil aux touristes hispanophones en programmant des artistes francophones d’Amérique latine.

Par ailleurs, les organisateurs de la Franco-Fête affirment vouloir renouveler l’expérience de la tournée French Connexion: huit spectacles dans cinq bars de Toronto qui se déroulaient parallèlement ou après les activités principales du Yonge-Dundas Square.

La direction artistique de ce volet avait été confiée à la musicienne et chanteuse franco-ontarienne Mélanie Brûlée. La programmation permettait de découvrir, dans un environnement plus intime, plusieurs des artistes qui se produisaient plus tôt ou plus tard sur la grande scène.

* * *
D’autres articles sur Franco-Fête dans L’Express.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur