Kawhi Leonard victorieux face aux Raptors pour son retour à Toronto

92-112

Kawhi Leonard a reçu sa bague de champion et est reparti avec la victoire de Toronto.
Partagez
Tweetez
Envoyez

Avec l’émotion du retour de Kawhi Leonard, un public chauffé pour l’occasion et une victoire à l’arrachée à Chicago lundi (92-93), tous les éléments semblaient réunis pour voir les Raptors se relancer définitivement après leur trois défaites sur les quatre derniers matchs.

C’était malheureusement sans compter sur Kawhi et ses coéquipiers. Les Clippers de Los Angeles ont de loin été la meilleure équipe sur le terrain mercredi soir. Les Torontois ont bien réalisé un bon premier quart et 9 minutes solides en troisième, mais un match de basket se joue sur 48 minutes sur lesquelle les Angelenos ont été les plus réguliers.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Le fil du match

Passée la remise de la bague de champion à Kawhi, les Raptors entamment le match avec des prises à deux systématiques sur leur ancien partenaire. Cela ouvre des espaces pour ses coéquipiers. Georges et Berverly marque à 3-points. Sur un rare moment où il bénéficie d’espace, Leonard marque lui aussi de loin.

Les Raptors sont dans le match offensivement grace à un bon début de match d’Anunoby (7 points) et Powell, agressif dans l’attaque du cercle (18-12). Les Clippers font entrer leur 5 le plus performant avec les arrivées de Lou Williams et Montrezl Harrell sur le terrain. L’effet est immédiat avec un retour à égalité (20-20).

Nick Nurse répond avec une formation de grande taille en associant Gasol, Ibaka, Siakam, Anunoby (puis Williams) et Norman Powell. Ce cinq XXL est performant. Terrence Davis entre et profite du collectif pour inscire deux tirs primés. Toronto finit bien le quart temps avec une avance de 5 points (32-27).

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

La défense visiteuse est impériale en début de deuxième quart. Les Torontois sont limités à 2 points en 3 minutes et Los Angeles égalise (34-34). Le secteur défensif des Clippers continue son travail de destruction de l’attaque torontoise, qui ne marque que 6 points en 8 minutes.

Leonard met la pression sur Lowry, Paul George verrouille Siakam et les autres joueurs ont du mal à rentrer leurs rares tirs ouverts. La balle circule bien côté LA. Les Clips prennent 9 longueurs d’avance (38-47). L’attaque des Raptors ne trouve jamais le rythme et  les champions en titre sont menés 46 à 64, à la mi-temps.

Un réveil en troisième quart puis…

Les Raptors reviennent bien plus agressifs en deuxième mi-temps. Siakam contre George à deux reprises. Anunoby défend bien sur Leonard. L’attaque va mieux en se nourrisant des stops défensifs. Toronto revient à 10 points (58-68).

Le troisième quart est à l’opposé du deuxième. Les Torontois dominent par leur défense. Norman Powell assure au scoring. Siakam est mieux trouvé. Les locaux recollent à -5 (71-76).

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

…plus rien pendant 3 minutes.

Doc Rivers prend un temps mort et va complètement retourner la dynamique du match. Les Clippers passent en défense de zone. Les Raptors se montrent incapables de l’attaquer, se contentant de tirer de loin sans réussite. Ils perdent également plusieurs ballons bêtement. Toronto ne marque pas le moindre point et encaisse un 12-0 en 3 minutes sur la fin du quart (71-88).

Les Clippers preinent très vite 20 points d’avance en quatrième quart pour tuer le match (75-95). Les Californiens maintiendront plus ou moins cet écart jusqu’à ce que Nick Nurse baisse les armes en envoyant tous ses remplaçants sur le terrain pour les trois dernières minutes (86-107). Los Angeles s’impose finalement sur le score de 92-112.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Le duo Leonard/Williams a fait la différence

Kawhi Leonard termine la rencontre meilleur marqueur de son équipe avec 23 points (8/14 au tir) auxquels il a ajouté 5 rebonds et 6 passes décisive.

« C’était génial (sur la vidéo et la remise de la bague). C’était un grand moment. Ils ont fait du bon travail pour mettre en oeuvre tout ça. Avoir tous les joueurs qui ont gagné avec moi au milieu du terrain me présentant la bague, c’était génial. » Kawhi Leonard

Le monsieur plus de l’équipe est comme souvent l’ancien Raptor, Lou Williams auteur de 18 points en sortie de banc et de paniers très importants dans la série réalisée en fin de troisième quart. Paul George, l’autre joueur vedette des Clippers a bien été tenu en défense. Il termine avec seulement 13 points à 4/14 au tir. Il a en revanche très bien défendu sur Siakam.

Norman Powell encore efficace

Le Camerounais termine meilleur scoreur du match, mais il a surtout gonflé ses stats en quatrième quart-temps quand tout était joué. Jusque-là, George l’avait très bien tenu. Le point positif reste malgré tout le fait que les Raptors ont retrouvé un Siakam ayant un impact des deux côtés du terrain. Auteur de 3 contres et d’une grosse défense sur PG13, il n’est pas étranger à la soirée difficile vécu par l’ancien ailier d’OKC.

« Nous espérons (que notre adresse va revenir). Nous allons continuer à prendre nos tirs. Juste continuer à jouer notre jeu d’attaque et nous assurer que nous jouons les uns pour les autres. Nous ne pouvons pas arrêter de tirer parce que ça ne rentre pas. Nous devons continuer à bouger la balle, jouer en équipe et prendre les tirs ouverts. » Pascal Siakam

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Parmi les points positifs, on retiendra la bonne première mi-temps offensive d’OG Anunoby (13 points) qui s’est malheureusement ensuite éteint en deuxième mi-temps. Il termine avec un vilain 4/14 au tir. S’il y en a un qui n’a pas été maladroit en revanche, c’est bien Norman Powell, qui a assuré 22 points à 7/11. Efficacité maximale.

Nick Nurse cherche des solutions

Le problème torontois demeure l’inconstance de Serge Ibaka et Kyle Lowry depuis leur retour de blessure. Le meneur a shooté à 1/8 (dont 0/7  à 3-points) avec pourtant des tirs ouverts et non forcés. L’intérieur a pour sa part signé ce qui restera comme l’un de ses plus mauvais matchs offensifs depuis qu’il porte la tunique des Raptors. Il n’a pas inscrit le moindre points avec un 0/8 au tir en près de 20 minutes de jeu.

« J’ai eu deux bons matchs (depuis mon retour de blessure) mais le reste a été de la m****, pour être honnête. Quand je serais de retour où j’en étais au début de la saison, ce sera bien! Maintenant, j’essaie juste de travailler pour revenir et trouver une solution pour être meilleur avec le temps. Mais, à présent, je suis très loin d’où je veux être physiquement et où j’ai besoin d’être (dans le jeu). » Kyle Lowry

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Le grand défi à venir pour Nick Nurse, l’entraîneur en chef des Raptors, est de remettre de l’ordre dans ses rotations et trouver la bonne formule. Face aux Clippers il a beaucoup (trop?) essayé de combinaisons, pas toujours avec succès. Avec le retour d’Ibaka, Chris Boucher, si bon lors de la belle série réalisée sur la côte ouest en novembre dernier, a par exemple complètement disparu des rotations. Il doit se contenter de quelques minutes par-ci par-là, ou des fins de matchs sans enjeu…

Un calendrier plus favorable à venir

Avec désormais un bilan de 16 victoires et 8 défaites, les Raps sont cinquièmes à l’est à la merci des Pacers d’Indiana juste derrière eux. Après avoir eu un calendrier très compliqué, les confrontations à venir face à Brooklyn (13-11), à Cleveland (5-19), à Détroit (10-14) et enfin face à Washington (7-16) devraient leur permettre de se relancer et aux anciens blessés de retrouver leur rythme.

L’heure n’est pas à la panique du côté de la franchise canadienne. Les séries vont vite dans un sens comme dans l’autre en NBA. N’oublions pas qu’il y a 10 jours de cela, Toronto réalisait la meilleure mi-temps de son histoire et passait facilement l’obstacle Jazz. Avec un regain de confiance, les victoires devraient suivre.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur