Jules Bistro: la France dans l’assiette

Trois restaurants à Toronto

Jules Bistro, au 1290, Queen Street East.


28 février 2019 à 11h00

La gastronomie française n’est plus à présenter. La France est connue dans le monde entier pour ses mets et ses vins d’exception. Par chance, elle a su s’exporter dans le monde entier et Toronto ne fait pas exception.

Parmi ses restaurants de cuisine française, Toronto compte trois Jules Bistro. Nous nous sommes sont rendus dans l’un d’eux, situé sur Queen Est dans le quartier Leslieville. Nous n’avons pas été déçus.

C’est Romain Barraud, Français et ancien négociant en vins, qui a pris la responsabilité de l’équipe il y a six mois. «J’aime travailler ici. J’avais d’autres propositions à l’époque, mais j’ai vraiment choisi Jules Bistro parce que c’est un endroit chaleureux et que l’équipe est super.»

Effectivement, l’accueil y est parfait et l’ambiance conviviale. L’entente entre les membres de l’équipe se fait ressentir aussi bien dans les assiettes que dans la salle. D’ailleurs, ils n’hésitent pas à venir discuter avec les clients, en français ou en anglais, pour s’assurer que tout est parfait.

jules bistro
Côte de boeuf à partager et saumon grillé.

Frais et fait maison

La cuisine est, avec l’accueil, l’atout majeur du restaurant. «Nous travaillons avec des produits frais. Tout vient du Canada à l’exception de l’agneau parce que le néo-zélandais est meilleur», explique-t-il à L’Express. Il est possible d’y choisir des plats pour deux, comme la fameuse côte de boeuf du Jules Bistro, à moitié prix le mardi soir.

La carte y est typiquement française: on y trouve différentes viandes dont la cuisson est parfaitement maîtrisée par Darwin, le chef, mais aussi des quiches entièrement faites maison et des produits de la mer. Côté dessert, la crème brûlée est un incontournable. Elle est d’ailleurs vivement conseillée par Romain.

Nos journalistes ont testé la crème brûlée et la tarte aux myrtilles.

On y retrouve également différentes tartes et crêpes, mais aussi évidemment de la mousse au chocolat.

La carte des vins compte à 80% des bouteilles françaises, mais Romain souhaite qu’il y en ait rapidement davantage. Pourtant, selon lui: «les gens ne viennent pas parce que c’est français, mais pour la qualité de la cuisine». Évidemment, pour nous autres, francophones, c’est un avantage considérable.

En bref, «un très bon accueil, une cuisine simple, des plats bien dressés et raffinés», résume Pauline, une cliente venue fêter l’anniversaire de son amie. On ne peut que vous le conseiller.

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

La future fusée de la NASA a-t-elle encore une utilité?

science
La NASA prépare depuis 2011 une nouvelle fusée géante, appelée SLS, censée ramener les Américains en orbite, sur la Lune et même les envoyer...
En lire plus...

Le budget d’un gouvernement aux abois

Le gouvernement libéral de Justin Trudeau profite d’une augmentation de ses revenus légèrement plus forte que prévu, ces deux dernières années, pour les réinjecter...
En lire plus...

21 mars 2019 à 16h30

La Semaine de la francophonie lancée en beauté

Il y avait foule, mercredi soir, au cocktail d’ouverture de la Semaine de la francophonie torontoise dans l’édifice des anciennes imprimeries du Toronto Star.
En lire plus...

21 mars 2019 à 12h45

La Bourse #JEMAIME : un coup de pouce féminin

Les Chiclettes réitèrent pour une troisième année l’expérience de la Bourse #JEMAIME destinée aux projets de femmes franco-ontariennes. Une soirée d’échanges et de spectacles...
En lire plus...

21 mars 2019 à 11h00

Le français en dernier à l’ONU

langues officielles
Comment l’ONU, qui a six langues officielles, peut-elle publier en anglais un document de 18 pages concernant un dossier canadien, le rendre disponible au...
En lire plus...

21 mars 2019 à 9h00

Les incontournables recueils de poésie en Ontario français

La Journée mondiale de la poésie est célébrée chaque année le 21 mars. Pour souligner l’événement, la professeure Lucie Hotte de l’Université d’Ottawa a...
En lire plus...

21 mars 2019 à 7h00

Une police toujours plus ouverte sur la francophonie

Engagement, diversité culturelle, inclusivité: tels furent les maîtres-mots de la fête francophone annuelle de la police de Toronto ce mercredi 20 mars dans ses...
En lire plus...

20 mars 2019 à 16h40

747 millions de francophones attendus d’ici 2070

La nouvelle édition de «La langue française dans le monde» confirme une nouvelle fois le déplacement de son centre de gravité vers l’Afrique. L'étude...
En lire plus...

20 mars 2019 à 14h00

Criée du Manifeste franco-ontarien au Monument Notre Place

Monument franco-ontarien Toronto
Des députés provinciaux et leaders communautaires se sont rassemblés ce mercredi matin 20 mars au Monument franco-ontarien Notre Place, au sud de l’Assemblée législative...
En lire plus...

20 mars 2019 à 12h50

Pour qu’on puisse vivre dans la langue de son choix

Plan d'action langues officielles
La modernisation de la Loi sur les langues officielles passera par des discussions nationales. Entretien avec la ministre du Tourisme, des Langues officielles et...
En lire plus...

20 mars 2019 à 11h00

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur