Joël Beddows succédera à Guy Mignault au TfT

Partagez
Tweetez
Envoyez

C’est Joël Beddows qui succédera à Guy Mignault en tant que directeur artistique du Théâtre français de Toronto à compter du 4 juillet 2016. 

Alexandra Vandelle, la présidente du conseil d’administration du TFT, en a fait l’annonce lundi, indiquant que «tout au long des entretiens, Joël a  su séduire le comité de sélection par son talent, son professionnalisme et son dévouement à la culture», tout en démontrant que son expérience à la tête du Théâtre la Catapulte de 1998 à 2010 et du Département de Théâtre de l’Université d’Ottawa de 2011 à 2016.
 
Metteur en scène et conseiller dramaturgique, Joël propose depuis bientôt 20 ans «des expériences artistiques où se conjuguent symbolisme, poésie et commentaire social», lit-on dans le communiqué du TfT.

«Que ce soit dans le champ de la création, du répertoire ou du théâtre jeune public, chaque projet est pour lui un laboratoire où il cherche à remettre en question les repères et les clichés de notre existence contemporaine.»

En 2004, Le Testament du couturier de Michel Ouellette reçoit le Masque de la meilleure production franco-canadienne. Un an plus tard, il reçoit le prix John-Hirsch pour son travail novateur en tant que metteur en scène et un second Masque de la meilleure production franco-canadienne pour Cette fille-là de Joan Macleod.

En 2006, la production de La Société de Métis de Normand Chaurette est nommée «Meilleure production de l’année» par le Cercle des critiques de la capitale nationale.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

En 2008, Joël Beddows reçoit le prix Rideau Awards de la meilleure mise en scène pour The Empire Builders de Boris Vian; suivi l’année suivante du prix Marcus de l’Association des théâtres francophones du Canada et du Centre national des Arts du Canada pour l’ensemble de son œuvre. (Guy Mignault a remporté ce prix Marcus en 2015.)

En 2010, Joël Beddows est à nouveau récompensé par un prix Rideau Awards de la meilleure mise en scène pour Swimming in the Shallows d’Adam Bock; et en 2012, les prix Rideau Awards anglophone et francophone des meilleures mises en scène de la saison pour The Lavender Railroad de Lawrence Aronovitch et Frères d’hiver de Michel Ouellette respectivement.  

Directeur du Département de théâtre de l’Université d’Ottawa de 2011 à 2016, il a été l’instigateur et principal responsable de la construction d’un nouveau centre de création comprenant une boîte noire et quatre nouveaux studios situés à la Cour des Arts d’Ottawa qui permettront d’offrir un premier programme de conservatoire en jeu au Canada français. 

Enfin, le prochain directeur artistique du TfT est l’auteur de plusieurs publications sur le théâtre contemporain, publiées notamment chez Prise de parole et aux Presses de l’Université Laval.
 
Les administrateurs du TfT se disent convaincus que «son dynamisme, son talent d’artiste et son expertise seront des atouts majeurs pour la compagnie alors que celle-ci s’apprête à célébrer son 50e anniversaire».

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur