Je suis franco. Je suis Toronto. J’ai une histoire.

Quatrième Forum de la francophonie torontoise à Glendon

Marie-France Lalonde et Donald Ipperciel
Partagez
Tweetez
Envoyez

C’est notre histoire qui était au programme du quatrième Forum de la francophonie torontoise, le 20 mars, au campus Glendon de l’Université York. Une dizaine d’intervenants ont décrit les étapes de l’installation des francophones dans la Ville Reine, d’Étienne Brulé à nos jours.

La ministre Marie-France Lalonde, qui inauguré aux côtés du principal Donald Ipperciel cette journée de débats, a rappelé l’objectif ferme du gouvernement libéral de l’Ontario: 5% d’immigration francophone.

La ministre des Affaires francophones est désormais notre «sherpa» au sein de l’Organisation internationale de la francophonie. «Nous souhaitons que notre adhésion à l’OIF (l’automne dernier) nous permette de développer des liens commerciaux avec de nouveaux États. De plus, nous voulons travailler pour la jeunesse: 60% de la population des états et des gouvernements de l’OIF ont 30 ans ou moins. Cela prouve que la jeunesse est un enjeu actuel pour le futur de la francophonie.»

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

L’autre temps fort de cette journée de débats a été l’intervention de Me François Boileau, le commissaire aux services en français de l’Ontario. Il a notamment rappelé les moments-clés du droit francophone aux niveaux provincial et national, mais a aussi fait le point sur l’évolution des services en français.

«Depuis novembre», dit-il, «tout paraît être en stand-by. Le gouvernement est ouvert à des changements de façades, mais pas vraiment à des changements en profondeur. Pourtant, de nombreux dossiers doivent être revus, comme l’immigration, la santé ou encore l’accès à la justice. Évidemment, je souhaite une nouvelle Loi sur les services en français.»

Cette journée placée sous le signe de la place des francophones dans l’histoire torontoise n’a donc pas manqué de souligner les progrès qu’il restait à faire.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur