La Police de Toronto célèbre la francophonie

Partagez
Tweetez
Envoyez

Le 20 mars avait lieu la Journée internationale de la francophonie. Les services de Police de la Ville n’ont pas manqué le rendez-vous en organisant une cérémonie suivie d’un buffet. La ministre déléguée aux Affaires francophones Madeleine Meilleur était présente pour une allocution très attendue.

Odette Gough, chef d’antenne du Téléjournal Ontario de Radio-Canada, et Gérard Parent, président du Comité consultatif francophone des services policiers, faisaient office de maîtres de cérémonie.

Créée en 1970 par l’Organisation internationale de la francophonie, cette journée est l’occasion de «célébrer la diversité de la culture francophone», a rappelé Odette Gough.

La célébration a débuté en chansons avec l’Ensemble musical du collège Glendon, qui a entonné Dégénération du groupe québécois Mes Aïeux et l’hymne national, pour lequel le public s’est levé.

Plusieurs personnalités francophones avaient répondu présentes, dont Jérôme Cauchard, consul général de France à Toronto.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Les discours se sont succédés, ponctués par des chansons interprétées tour à tour par l’AESD (Association des élèves du secondaire du district catholique centre-sud), et la chorale de l’école élémentaire Saint-Jean de Lalande.

Présente en qualité de ministre déléguée aux Affaires francophones, Madeleine Meilleur a exprimé son enthousiasme en cette journée de la francophonie. «Je suis vraiment heureuse qu’on se retrouve tous et toutes aux services de Police de Toronto pour célébrer la francophonie», a-t-elle déclaré.

«Je suis vraiment heureuse qu’on se retrouve tous et toutes aux services de Police de Toronto pour célébrer la francophonie», a-t-elle déclaré.

«La journée internationale de la francophonie a été créée pour célébrer des gens comme vous, à la manière d’Étienne Brûlé, le premier Franco-Ontarien, vous faîtes la promotion du français», a-t-elle lancé à l’audience, avant de saluer les qualités du modèle d’éducation en langue française.

Madeleine Meilleur a également évoqué les manifestations de début mars contre le bilinguisme à l’Hôpital de Cornwall.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

«Ça nous rappelle que la bataille n’est pas gagnée et que c’est une responsabilité de tous les jours».

Le chef de la police de Toronto William Blair a lui aussi tenu à prendre la parole pour saluer la communauté francophone de la ville.

«C’est un plaisir et un honneur de vous accueillir aujourd’hui», a-t-il déclaré.

«C’est un jour très important pour la ville de Toronto. Je suis content qu’il y ait des jeunes présents et qu’ils célèbrent la francophonie en musique», a-t-il ajouté.

À l’issu des allocutions, le public a pu profiter du buffet offert.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

«C’est la plus grande célébration que l’on fait chaque année», a commenté Gérard Parent. Un des objectifs du Comité est de consolider la présence de la Police auprès de la communauté francophone.

«Cette année, nos défis seront de renforcer notre travail auprès des jeunes, car il y a encore du racisme, déplore Gérard Parent, et d’effectuer de la prévention contre les gangs.» La Police orientera également son action en informant les personnes âgées des fraudes dont elles pourraient être victimes.

«Il faut s’assurer qu’elles se protègent bien», a ajouté Gérard Parent.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur