Improtéine Limitée à l’humour illimité

Série de capsules web à TFO 24.7

Vincent Poirier, Stéphane Guertin, Martin Laporte et Olivier Nadon.
Partagez
Tweetez
Envoyez

Lancée par TFO 24.7Improtéine Limitée rencontre son public sur Internet depuis le début du mois de mars. La série web raconte l’histoire d’une agence de communication (fictive) qui aide des personnalités publiques (bien réelles) à définir leur image.

Drôles et ingénieuses, les vidéos ont pris forme dans l’esprit des membres du groupe d’humoristes franco-ontariens Improtéine, dont la notoriété à travers la province n’est plus à prouver.

TFO n’en est pas à son coup d’essai avec ces capsules web et avait déjà, par le passé, fait confiance à Improtéine pour produire ce genre de série. Cependant, Improtéine Limitée a une tout autre envergure. «On a demandé à Improtéine de présenter un nouveau projet. Ils se sont embarqués dans une fiction, qui demandait plus d’investissements, mais ça valait la peine», explique la productrice Chantal Racine à TFO 24.7.

«On s’était dit que TFO refuserait ce projet, car il coûterait trop cher. Puis, on s’est dit tant pis, on leur propose.  Et ils ont embarqué!» livre Stéphane Guertin, l’un des membres de la troupe d’humoristes.

Écrire une capsule web

Avoir des idées c’est bien, mais les mettre en ordre, écrire un scénario et produire une vidéo, c’est autre chose. Ainsi pour réaliser leurs capsules, les membres d’Improtéine se divisent le travail.

«On va avoir de grandes idées en groupe. Une personne écrit un premier jet et on en reparle après. On va commenter ça entre nous jusqu’au moment où nous nous mettons d’accord sur une première version à proposer à la chaîne, qui la commente, nous la renvoie, etc…», décrit Stéphane Guertin.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Chaque capsule présente une personnalité à la recherche de bons conseils en matière de communication. Jusqu’ici, se sont prêtés au jeu le chanteur Yao, l’humoriste Katherine Levac, le comédien Vincent Leclerc et même le commissaire aux services en français de l’Ontario, François Boileau.

«Chaque capsule aborde une facette de leur personnalité. Le défi c’est de voir jusqu’où ils peuvent aller, car on ne leur donne pas forcément des rôles faciles. Mais jusqu’à présent, tous les acteurs ont bien réagi. Même nos personnages d’Improtéine traitent de différentes facettes de nos personnalités», raconte l’humoriste.

«Katherine Levac, qui est connue pour être très sarcastique, l’est dans la capsule, car c’est souvent un élément qui ressort de sa personnalité. François Boileau, lui, on le retrouve avec ses grands discours», indique Chantal Racine.

Une saison 2 à prévoir? 

En trois semaines, les vidéos mises en ligne ont été vues plus de 50 000 fois via Facebook. «C’est de très bonne augure pour les vidéos restantes… et pourquoi pas pour une saison 2…», avance la représentante de TFO 24.7. De plus, avec la participation de Katherine Levac et de Vincent Leclerc, nous avons pu toucher le public québécois», fait valoir Chantal Racine.

Il faut dire qu’Improtéine ne manque pas de matière. Quand ils ont imaginé la série, Improtéine a dressé une liste de 45 personnalités franco-ontariennes. Mais ce sont finalement des vedettes de tout le pays – un bassin illimité – qui peuvent se rendre aux bureaux d’Improtéine Limitée pour retravailler leur image.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur