Facebook, Twitter… On n’a pas le choix de ne pas être là

Le Web 2.0


21 décembre 2009 à 16h37

Facebook, Twitter et autres réseaux sociaux ont pénétré nos vies et ceux de nos proches. Les rumeurs se diffusent encore plus vite qu’à l’accoutumée et vous souhaitez contrôler l’image de votre entreprise sur la toile. Comment gérer la situation? En utilisant vous aussi ces réseaux, comme l’a expliqué Marie-Josée Gagnon, présidente de Casacom, lors du déjeuner-causerie de Noël du Club canadien organisé mercredi dernier au Royal York.

Les médias de masse s’affaiblissent, la confiance dans les institutions s’effrite et l’individu lambda prend le pas sur l’expert d’hier parce qu’il nous ressemble. Internet a révolutionné la manière de s’informer, les réflexes d’une partie de la population connectée.

Pour une entreprise, cette population est une aubaine, bien que peu de modèles financiers co-existent pour le moment – publicité ou abonnement – dans le domaine.

La communauté formée par ces internautes représente parfois, comme pour le site Facebook, près de 350 millions d’utilisateurs dont la moitié se connecte quotidiennement. Une entreprise ou un organisme qui parvient à capter cette cible peut renforcer son image, ses services, ses ventes, selon ses objectifs.

Six étapes sont nécessaires à la création d’un bon développement dans le Web 2.0 selon la conférencière: un bon audit, une écoute attentive, une stratégie, la participation, la promotion et l’évaluation.

Son analyse tend à démontrer que le Web 2.0 favorise la transparence et la pertinence des contenus puisque soumis aux réactions directes des internautes, il faut montrer de l’honnêteté, écouter la demande.

Tout ceci est bien beau, mais aujourd’hui le Web 2.0 semble faire partie de toute compagne de promotion, marketing donc il aurait été plus que judicieux d’axer l’intervention sur les conseils, les méthodes à mettre en place pour maximiser sa présence sur Internet 2.0 que d’expliquer la marche à suivre pour le faire.

Il faut, on l’accorde, commencer par le commencement, mais là, si quelqu’un a vraiment appris quelque chose de nouveau il doit se faire du souci quant à sa connaissance du marché et de l’utilisation d’Internet.

Au final, une conférence qui explique le Web 2.0, comme si cela venait d’arriver alors que certains développent déjà les prochaines étapes du web.

Une des pistes consiste à l’intervention de professionnels dans les domaines occupés par les citoyens. Une autre réflexion sur le futur d’internet met en lumière la nécessité de protéger l’image, le nom d’une personne; être certain que c’est bien elle qui parle.

Pour les plus accrocs, les sites Internet d’informaticiens parlent d’ores et déjà de Web 2B, Web squarred, Web 3.0 ou encore Web 4.0.

Pour ce qui est le Web 2.0, en 2006, il y a trois ans, le magazine Times avait élu les internautes personnalité de l’année, pour avoir pris le contrôle de l’information sur la toile.
Comme quoi le Web 2.0 ne date pas d’aujourd’hui.

Le Web 2.0 c’est:
• Être acteur: l’internaute interagit sur le contenu (wiki, blogue, mais aussi les votes de mises en valeur d’article, les commentaires)
• Être maître de ses choix (flux RSS: je choisis les informations qui me parviennent)
• Utiliser l’étiquetage (mots-clés) pour faciliter ses recherches et celles des autres
• Et cela reste avant tout un terme «buzz» utilisé par les médias pour parler de l’arrivée de l’Internet social.

Commentaires

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

Le tournoi de golf Gilles-Barbeau rapporte 16 500 $ à CAH

CAH
Un événement généreux sous un soleil radieux
En lire plus...

19 septembre 2018 à 11h44

Le rappeur français Orelsan a appris les bases à ses fans

Concert Orelsan
Le rappeur français Orelsan a pu constater lundi soir au Phoenix Theatre de Toronto à quel point il était populaire outre-Atlantique.
En lire plus...

19 septembre 2018 à 9h00

Non, les étirements après l’entraînement ne réduisent pas les courbatures

exercices, sports
L’une des méthodes dont les effets bénéfiques ont été observés est l’immersion dans un bain d’eau glacée.
En lire plus...

19 septembre 2018 à 7h00

Montée de l’anti-bilinguisme au Nouveau-Brunswick

élections 24 septembre 2018
Les francophones n'ont rien à gagner et tout à perdre des élections de lundi prochain
En lire plus...

18 septembre 2018 à 15h59

Le Centre francophone veut ralentir le roulement du personnel

555 Richmond Ouest, 3e étage
Assemblée générale optimiste après une année de démissions et de restructuration.
En lire plus...

18 septembre 2018 à 13h33

Un match complètement fou entre Toronto FC et Los Angeles Galaxy

Toronto FC - Los Angeles Galaxy
Le Toronto FC accueillait Los Angeles Galaxy ce samedi soir dans son antre du BMO Field pour une rencontre décisive dans la course aux...
En lire plus...

18 septembre 2018 à 12h00

Hommage à la «robe Dôme» d’Iris van Herpen au ROM

Stylianos Pangalos
Le musée a accueilli le réalisateur Stylianos Pangalos et l'architecte Philip Beesley pour une ciné-conférence sur le thème de l'art, de la mode et...
En lire plus...

18 septembre 2018 à 11h00

Pénurie d’enseignants : les professionnels de l’immersion prennent les devants

immersion
Campagne de valorisation de la profession et portail de recrutement
En lire plus...

18 septembre 2018 à 9h00

Le marathon, c’est dans nos gènes

coureurs
Des changements anatomiques ont sans doute permis à nos ancêtres de devenir de bons coureurs d’endurance: un avantage évolutif.
En lire plus...

18 septembre 2018 à 7h00

Balade à Toronto : Gémeaux pour la meilleure composante numérique

Balade à Toronto
Au récent gala des prix de la télévision francophones du pays, 6 émissions sur 150 provenaient de l'extérieur du Québec...
En lire plus...

17 septembre 2018 à 16h55

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur