Immersion française en chanson, avec Philippe Flahaut

Partagez
Tweetez
Envoyez

Dans la petite salle attenante à la section enfant de la bibliothèque Fairview à Toronto, l’ambiance est au beau fixe: rires, danses, des enfants avec des étoiles plein les yeux et des mamans qui tapent dans leurs mains.

C’est Philippe Flahaut qui donne le tempo, la guitare en bandoulière: «Hier, à la bibliothèque de Danforth, nous avons fait salle comble», lance-t-il enjoué.

Auteur compositeur, Philippe Flahaut est arrivé à Toronto il y a 20 ans, après sa rencontre avec une Canadienne, qu’il épousera. «Nous nous sommes rencontrés dans un bar américain à Paris, le Cactus Charly, qui était dans les années 80 un repère pour les anglophones qui venaient y chercher une ambiance américaine et y manger des nachos. C’était une institution!»

À cette époque, Philippe vivait de ses compositions jouées dans les bars. En arrivant au Canada, il décide de consacrer un peu de temps à la musique pour enfants, pour arrondir les fins de mois. «Au départ, le travail avec les chansons pour enfants était plus alimentaire, mais maintenant je bosse tous les jours grâce à eux, avec beaucoup de plaisir.»

Philippe travaille toute l’année dans des garderies de Toronto, et dans des écoles avec un programme d’immersion en français.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Un travail dont il peut constater l’efficacité tous les ans: «Nous sommes une équipe de francophones participant à l’immersion en français. En début d’année scolaire, les enfants ne parlent pas un mot de français. À la fin de l’année, ils chantent toutes mes chansons et les comprennent. C’est très émouvant.»

Les chansons permettent aux enfants de capter des mots, de les attraper au passage, tout en s’amusant. Les plus populaires restent les grands classiques (Alouette, Petit escargot), mais Philippe compose aussi ses textes et mélodies enfantines.

Philippe Flahaut a deux albums en préparation, un de 15 chansons pour enfants, acoustique, qu’il voudrait pouvoir produire afin d’avoir une « carte de visite » musicale, et un autre pour un public plus averti.

Il a également écrit pour Mini Dorémi, sur TFO. Ses chansons Quand c’est l’été, Les bobos, Les couleurs primaires ont été réinterprétées par les acteurs de la série à succès de la chaîne de télévision francophone. «Les bobos, c’est comme ça, ce matin il était là, demain il n’y sera pas»: des paroles que les enfants retiennent, à coup sûr.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur